In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

RETROSPECTIVE DU 08 AU 12 JANVIER 2014

PREDICATIONS :

 MERCREDI 8 JANVIER 23014 : « QUELLE EST L’ATTRACTION SUR LA    MONTAGNE ? DU 25 JUILLET 1965

PAR WILLIAM MARRION BRANHAM 

Ecriture : Matthieu 21 : 1-11 

Kinshasa, 08/01/2014, ACR. – Le Prophète Branham parle de  l’Attraction sur la Montagne , conformément à l’écriture lue.C’était une scène qui se déroulait au Mont des Oliviers, alors que Jésus entrait à Jérusalem pour célébrer la Pâque. La journée était si chaude, très fatigante, dit Branham. La Pâque était proche, l’Agneau pascal devait être immolé. C’était la dernière visite de Jésus à Jérusalem, ajoute-t-il. Car, l’Heure de la mort la plus atroce venait, à laquelle le Messie allait être cloué à la croix.

 Les gens de la haute classe haïssaient Jésus, tellement  Jésus ne faisait pas partie de leurs églises. Car, lui était la Parole de Dieu rendue manifeste. Mais, retenons que beaucoup de ceux qui l’acceptèrent comme le Messie n’avaient pas de littérature pour avoir des informations sur Lui. C’était la grâce de Dieu. 

Aujourd’hui, les gens qui attendent Sa Venue sont dans l’expectative, comparant chaque circonstance avec les Ecritures. C’était aussi pareil avec  les juifs de l’époque de Jésus, dit le prophète. Lorsque Jésus entrait à Jérusalem, l’attente était de telle sorte que les gens ont entendus les cris d’ « Hosanna «  qui retentissaient, et ils demandaient  quelle était cette attraction sur la montagne ? . Les gens de toutes sortes se rassemblaient, car la Prophète devrait s’accomplir. Zacharie 9 : « Réjouis-toi fille de Sion. Voici, ton Roi viens à toi monté au sur un âne, le petit d’une ânesse ». 

Dommage que le peuple d’Israël n’ait pas compris pas que c’était la prophétie qui s’accomplissait. Dieu accomplissait Sa Parole. Le Salut du monde arrivait. Tous ceux qui étaient morts (les saints) attendaient ce Jour. Mais les églises se retrouvèrent hors de portée de l’événement. Le Fils le fils du charpentier se révélait un grand mystère jusqu’au bout, …

Or dieu avait parlé depuis Genèse  3 : 15 pour accomplir Sa Promesse de l’envoi d’un prophète comme Moise : autant Moise venait libérer Israel de l’esclavage politico économique des égyptiens, autant l’autre prophète viendrait libérer l’Humanité de l’esclavage du péché..

 Le prophète dit : « lorsque Dieu accomplit Sa promesse, cela crée toujours une Attraction ».Et ses paroles sont irrévocables. Et quand bien même la prophétie avait été donnée des siècles auparavant, l’Attraction de Dieu est toujours au rendez-vous.

 Noé construit l’arche alors à l’époque, il y n’avait jamais eu de pluies. C’est une Attraction inhabituelle. 

Dans le buisson ardent au désert devant Moïse, Dieu créa une Attraction inhabituelle pour accomplir Sa promesse qu’Il avait faite à Abraham. Moïse vit quelque chose d’inhabituel, dit Branham.

A la mer rouge, c’était une Attraction inhabituelle. La mort s’est éloignée du peuple de Dieu. Les imitateurs se noyèrent, déclare Le Prophète Branham. La tendance moderne, les hommes à la foi intellectuelle ne peuvent découvrir cette Attraction pour comprendre la prophétie qui accomplit la promesse. Dans chaque Age, Dieu crée une Attraction pour amener l’accomplissement de la prophétie, mais c’est un petit nombre de gens qui le saisissent, pour être attirés vers la Parole de l’Heure. 

Au jour de la Pentecôte, il y eut une Attraction, alors qu’il y avait une prophétie qui s’accomplissait. Joël 2.L’Attraction de Dieu est celle qui compte pour la semence prédestinée de Dieu. Pour ce qui concerne les derniers jours, Zacharie 14 annonce la Venue du Christ, Jésus pour la seconde fois. 

VENDREDI 10/01/2014 :LA MANIFESTATION DU FILS DE L’HOMME  (PASTEUR BARUTTI ) 

Les urgences de l’homme témoignent qu’il manque de discernement sur des signes indiscutables du Créateur, a affirmé le Pasteur Barutti. L’humanité, toujours pressée pour et par des préoccupations vaines.

Aujourd’hui, plus qu’hier, la primauté de toute la race humaine doit être réservée à la manifestation du Fils de l’Homme. Le Pasteur a proclame encore que  dans ce temps de la fin, Dieu, Jésus-Christ, a promis de se mouvoir dans la chair humaine comme à l’époque d’Abraham. Genèse 18 : 9-15, Luc 17 : 30, dans les chênes de Mambré.Ce principe est clair, mais la pratique semble devenir de plus en plus difficile. Ainsi, pour éviter de manquer l’enlèvement, le Pasteur a conseillé à l’auditoire de tenir compte de tous les signes qui montrent et démontrent la présence du Fils de l’Homme, le Prophète-Dieu, Elohim. Le Souverain qu’il ne faut pas confondre à son messager Branham. 

Quand s’accomplit une écriture ou une prophétie, a conclu le Pasteur Barutti, sachez que c’est Dieu. Croyez-le par le principe de non contradiction dans les chses  de l’Eternel. Ne pas rire comme SARA, dans la tente, alors qu’Elohim discernait toute sa pensée du cœur. 

REFERENCES :

 

Lévitique 17 : 30, Genèse 18, Jean 14 : 12, Hébreux 8 : 13, Ezéchiel 2 : 1, Daniel 8 : 13 « Dieu est son propre interprète », 5 – 2 – 1965, §95

« L’Alliance de la grâce d’Abraham » §65

« Le Dieu immuable, 1957, §157

« Monsieur, nous voudrons voir Jésus » §95 

 DIMANCHE 12 JANVIER 2014 :  LA MANIFESTATION DU FILS DE L’HOMME (Pasteur Barutti) 

Ecriture : Genèse 18 : 1-2,  9-10, 12-14 

C’est un enseignement très complexe, à la base des dérapages du genre  Branham est le Fils de l’Homme… Mais, le Pasteur Barutti déclare que les gens  doivent savoir qu’il existe un Seul Dieu.

Sachez que Branham a manifesté le Fils de l’Homme. La manifestation du Fils de l’Homme est une Promesse suprême qui a été accordée à l’Eglise. « Appelons Jésus sur la Cène ». Cette Promesse suprême faite à l’Eglise.

Le Message de Luther a apporté la justification ; le Message de Wesly apporta la sanctification, et le Message des Pentecôtistes a apporté les dons spirituels. Mais, au Temps du Soir La Lumière paraîtra. D’après Malachie 4, le grain tombé au commencement à terre , la vie de ce grain est entrée dans la tige puis dans la balle  . Et à la Fin des Temps, la vie a produit un grain exactement identique à celui qui a été planté au commencement.

 §85 « Dieu est son propre interprète » 1965

Parlant de Genèse 18, Elohim était manifesté dans la chair humain, cela représentait un signe dans lequel Dieu se manifestait encore sur la terre dans les derniers jours au milieu du peuple, dit le Prophète W.M.B. Et cela n’a pas besoin d’interprétation mais plutôt une manifestation, ajoute le Prophète.  

Souvent les gens relient  Genèse 18 à Jean 14 : 12. Mais, il n’en est pas ainsi. Le prophète  dit : « L’Homme ayant le dos trouvé pour s’adresser à l’église accomplit les mêmes œuvres que l’Homme de Genèse 18 », C’est le Placement du Fils dans Son église, et Dieu habitant dans la chair humaine (église). et, alors l’homme entre Le Corps mystique du Seigneur où se trouvent les dons. Dieu s’est manifesté seulement de 3 manières à savoir : Dieu au dessus de noms, Dieu parmi nous et Dieu en nous par le baptême du Saint-Esprit. 

« Le Dieu immuable » 1962, Comme il en était aux jours de Sodome, Dieu par la forme du Saint-Esprit habitant dans la chair humaine, habite dans les vases sanctifiés, accomplissant, continuant les œuvres de Jésus, le même hier, aujourd’hui et éternellement.

 Le Prophète banni toute confusion en cherchant de relier les Ecritures : Genèse 18, Luc 17, Hébreux 13 : 8 comme « Messieurs nous voudrions… » 1964 §…, étant les œuvres qui doivent se manifester dans l’église. Jésus était Dieu dans la chair, Celui qui est le Fils de Homme se manifestant dans l’église aux derniers jours. A savoir que Jean 14 : 12 n’est pas promis à Branham seul mais aussi pour l’église.

 Le Messager a Dieu à l’intérieur, Il n’a pas besoin d’interprétation mais plutôt de la manifestation, dit Barutti Kasongo.Ce n’est pas que l’Ange est le Fils de l’Homme ; ce n’est pas que le Messager est le Fils de l’Homme. Mais le Messager  révèle le Fils de l’Homme. Le Fils de l’Homme est Jésus-Christ, c’est le Dieu-prophète, le Messie Oint, notre Parent Rédempteur. Ce Titre n’est pas à attribuer à un homme, dit Barutti. 

Le Prophète est un réflecteur de Dieu,  un voyant (I Samuel 9 : 9), un visionnaire, il est capable de manifester le Fils de l’Homme et accomplir Luc 17 : 30. Le 7ème Ange révèle le Fils de l’Homme au public. Il montre que Jésus est le même. C’est de nouveau le Grain qui a été semé, la Parole parlée. Frère Branham dans « Les oints du Temps de la Fin » §260 ôte l’équivoque entre un fils de l’homme et le Fils de l’Homme. Selon Branham, un fils de l’homme, c’est un prophète. Mais Le fils de l’Homme c’est Jésus-Christ. Un fils de l’homme est un petit dieu sur la terre.

§17 « Ne crains pas, c’est moi » A Sodome, il y avait un peuple qui vivait dans le péché. Mais, il y avait aussi un groupe appelé d’élus qui  devaient voir Dieu dans la chair humaine. De même aujourd’hui encore Dieu a un groupe des élus  au monde  qui doivent manifester Dieu. Car il est écrit que  Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.

« Abraham restauré » §52

« Alliance confirmée d’Abraham » §70

« Messieurs nous voudrions… » 1962.

Branham montre que ce que Dieu a fait avec Jésus-Christ, Il va le faire aussi avec l’église. Car, Christ dans Sa plénitude, est dans Son Eglise.

Dans « Les Aigles de Dieu » Branham qualifie de mauvais esprit l’idée de croire que lui est le Messie. Car les œuvres du Fils de l’Homme sont destinées à être manifestées par l’église. 

    NOUVELLES :

 

UN NOUVEAU ADMINISTRATEUR ELU

Après un vote plébiscite comme ceux de la semaine dernière, le Frère Malembeya a été élu parmi les Administrateurs de l’ACR, afin de renforcer cette équipe dont l’église a tellement besoin.

 LANCEMENT DE L’OPERATION SPRINT FINAL

Le Pasteur Barutti a lancé , ce matin,  une opération de finissage de la construction du Tabernacle dite « Sprint final ». Ce nom a été trouvé par lui-même .Cette opération vise la constitution d’un fonds de  800.000 dollars dans la caisse de l’église. Au Nom de Jésus Christ, tout est possible. Pour stimuler l’église à pouvoir contribuer à cette opération, le Pasteur a raconté une brève historique sur la manière incroyable dont l’église a acheté la parcelle où l’on construit ce Tabernacle…Et l’Eternel ne change pas ; Il est le même !

L’objectif du Sprint Final  est  l’achèvement de la construction du Temple et la dédicace, les plus tôt possible. Ainsi, Il invite tous les fidèles à participer  massivement à cette Action. La confiance demeure en Dieu, car c’est pour Son honneur, dit le Pasteur Barutti. Nous n’avons pas droit au doute, a-t-il ponctué.

Texte : Redacteurs de l'ACR

 

RETROSPECTIVE DU 30 DECEMBRE AU 05 JANVIER 2014

 

Prédication : « La Sainte Cène » ou « Communion »

 

Orateur : Rév. Barutti

 

Ecriture : I Corinthiens 11 : 23-26

 

La Communion est le souper du Seigneur. L’Apôtre Paul fut le premier à l’avoir institué comme doctrine dans l’Eglise. Le Prophète Branham a parlé de trois recommandations que doit observer un chrétien. Il s’agit de : baptême d’eau, lavement des pieds et le souper du Seigneur. En ce qui concerne le souper du Seigneur, ceci est un pain casher préparé par des mains saintes. Ce pain est cuit au four sans mélange ou assaisonné. Il est associé avec le vin, ajoute le Pasteur Barutti. Ce repas, dit Branham est pris entre les deux soirs, c.à.d. à minuit. Comme Jésus l’a promis bientôt l’Eglise-Epouse du Christ prendra ce repas au souper des Noces au Ciel.

 

 Ne peut prendre part à la communion que celui qui est baptisé, après avoir abandonné le monde et ses besoins. Celui qui est sorti de l’Egypte pour voyager vers ce Pays où coulent le lait et le miel.

 

Prendre la Sainte cène signifie que vous avez le pardon de vos péchés. Mais avant d’y prendre part, il est demandé au croyant de se purifier de ses iniquités. Ainsi, après avoir été convaincu que l’on est réellement un chrétien, alors on est à mesure de prendre le repas du Seigneur. (Jean 13 : 1-13)

 

Jésus-Christ, après avoir pris la Sainte Cène, a lavé les pieds de ses disciples pour montrer  l’amour que doit avoir un chrétien. Et le prophète stipule que laver les pieds de son prochain prouve combien vous vous aimez les uns les autres. Pendant ce service, celui qui on lave les pieds reste en prière et  intercède pour le frère/la sœur qui lui lave les pieds, en lui imposant les mains. C’est une marque de l’amour du Christ dans l’église.

MERCREDI 1 JANVIER 2014

L’Unité, a déclaré le Pasteur Barutti, est notre mot d’ordre  durant cette nouvelle année 2014, au sein de notre église.

Sa requête urgente à l’assistance a été faite avec précision : « il vous faut encore plus de foi et plus de vérité pour avancer. Nouvelle année, nouvelle naissance. Que le bruit du vent impétueux puisse vous envahir.

 Que chacun excelle dans son genre comme l’ont fait, en 2013, trois frères.

A chacun d’eux, le pasteur a attribué solennellement un diplôme de mérite et une bible.  Il s’agit du Pasteur Kalumbu Kiseka pour son dur labeur a battu le record des audiences : 694 en 2013. Puis, de l’Honorable Bokie Norbert Président du conseil des Administrateurs, pour son dévouement à la cause de l’Assemblée Chrétienne de Righini. Et enfin, de l’Administrateur Ndembo Paul, qui a pris en charge la finalisation des travaux de la maison du Pasteur. Barutti Kasongo.

Mais, il nous faudra citer aussi  lui-même BK, qui a reçu un diplôme de « Citoyen modèle » de la Chaine de Télévision Antenne A..

L’ACR a été délivrée de la Magie, a encore révélé BK ; sans oublier la victoire que lui accordée le Seigneur à Jeffersonville.

L »exhortation de l’orateur a été qu’en 2014, chaque chrétien respecte la doctrine exacte en occurrence la communion, sous son aspect le plus total ; de la théorie à la pratique.

VENDREDI, 3 JANVIER 2014 : J’AI CONFIANCE EN DIEU (Rév. Barutti Kasongo)

Lecture  : Ps 62, 2-3                             

Le Pasteur commence par remercier le Très Haut pour avoir voulu que nous surmontions toutes les menaces et attaques, jusqu’à nous faire parvenir à cette année 2014. Et il invite chacun à faire l’inventaire de sa conduite ; ce qui n’a pas plu au Seigneur, notamment… ! Que chacun se juge, sans attendre qu’autrui l’évalue. Et qu’ensuite chacun fasse tout pour ne pas franchir 2014 avec les mêmes défauts, faiblesses, incrédulités, …

Chacun peut tromper autrui… Mais, qui trompera l’Eternel ? Qui se trompera lui-même ? Nous franchissons une année inconnue de tous les vivants… Mais, dit-il, nonobstant cette inconnue nous avons confiance en l’Omniscient. Par exemple, qu’est-ce qui vous a empêché de prendre le Repas du Seigneur ? Identifiez la chose, et éliminez-là !

2014 n’est pas une année de plus, a dit Barutti, au grand étonnement de l’assistance…. !

 C’est une année de moins, dit le Pasteur. Chacun s’approche de l’Enlèvement, ou de la mort. C’est pourquoi, dit le Pasteur, vivons 2014 avec plus de sérieux que jamais. De surcroit, nous sommes témoins des Signes du Temps de la Fin tels que décrits par le Seigneur  devant les Apôtres.

 Réellement, nous sommes dans Laodicée, l’Age final de l’Humanité. Les signes du  Temps de Sodome et Gomorrhe, ainsi que du Temps de Noé sont là, devant nous.

Visons effectivement comme des gens du Temps de la Fin. Déjà, Saül de Tarse dans l’Antiquité, exhortait les enfants de Dieu à oublier tout ce qu’ils ont surmonté, et à courir vers la vocation céleste qui est la Stature de l’homme parfait. C’est le Prix de la vocation céleste.

Mais, ces Temps de la Fin, ces signes de la Fin, sont si mauvais que si ces derniers jours n’étaient pas abrégés, nul ne sera sauvé, a prévu le Seigneur. Mais, seulement, à cause des élus… les jours de la Fin sont abrégés !

Dans l’Histoire des Ages de l’Eglise de Jésus-Christ, le Messager de ces Temps de la Fin dit que l’Age le plus court est Ephèse, qui a duré 117 ans (53-170 Ap. J.C.). Et cet Age n’avait pas été abrégé… Alors, qu’en sera-t-il de l’Age abrégé de la Fin ?

 Laodicée, peut-il égaler Ephèse, qui n’avait pas été abrégé ? Non, selon ce qui a été révélé aux Apôtres par le Seigneur ! Laodicée, condamné à l’abrègement, aura certainement moins d’années qu’Ephèse : donc, moins de 117 ans… !. Laodicée commence en 1906. Aujourd’hui, en 2014, Laodicée a déjà 2014-1906 = 108 ans….Qu’en penser ??

Alors, pour cette année, courons, comme le disait Saül de Tarse, vers plus de Foi, dit le Pasteur. Que les dons de l’Esprit agissent plus que jamais en 2014 : avec de véritables Signes du Messie. Pour nous, à l’ACR, 2014 doit être plus que jamais l’année du Message de Frère Branham. Nous n’avons rien à aller prendre dans le passé. Regardons à l’avant. Le Pasteur demande à chacun de changer de cœur avec le Calendrier de la nouvelle année… Changer de vie.

Nous ne savons rien du futur. Mais, nous avons en nous Celui qui tient ce Futur. Même si nous ne voyons pas encore ce qu’Il nous avait promis de voir s’accomplir, continuons à espérer qu’Il a tout, le temps y compris, dans Sa main… D’où, il n’y a pas, il n’y a rien à désespérer ! Ainsi, affrontons les événements de 2014 avec pleine assurance, du fait que Celui qui tient l’année 2014 en Sa solide main est pour nous ; Il est, de plus, en nous. L’unique chose qui, jamais, ne rate, c’est Sa Parole !

REFERENCES

« Shaloom » §§145 ; 137

Philipiens 3, 13-14,

Ps 91, 1-3 : Le croyant repose à l’Ombre du tout Puissant !

     121, 1- : Il ne somnole, ni ne dort. Il garde notre départ et notre arrivée.

 

DIMANCHE, 5 JANVIER 2014 : J’AI CONFIANCE EN DIEU POUR L’ANNEE 2014 (Rév. Barutti)

Lecture  : Ps. 62, 2-3                              

Beaucoup de frères et sœurs ont réclamé cette prédication du Vendredi 3 janvier 2014. Le pasteur, dans sa prière, a dit que ce sermon, par la grâce de Dieu, amènera les gens à plus de confiance, et donc plus de Foi en Christ.

Devant les enfants de Dieu, l’inconnu 2014 n’existe pas et existe, à la fois.

Elle existe pour toute l’Humanité. Or, pour le Dieu d’Israël, tout est clair, sans encore exister… Pour nous, nous n’avons qu’à caresser notre confiance en l’Eternel, d’abord. Ensuite, nous devons faire l’inventaire des années passées.

Que chacun identifie ce qui l’a empêché d’être l’image de Christ, l’image de Dieu jusqu’à présent. Et alors, une fois identifiée la chose doit être dénoncée, et exclue. Que ces choses ne voient pas 2014. En cet Age de la Fin, Laodicée, nous devrions nous traiter avec plus de sévérité, sans compromis aucun, sans complaisance. Le pasteur dit que vendredi, après cette même prédication, il a expérimenté une joie inexplicable… Puis, quelque chose lui dira « C’est parce que tu as donné une prédication  qui renforcera la Foi dans mes enfants. Et comme dit WM Branham, nous commettons des erreurs… Mais, ça n’est jamais aux péchés et erreurs passés que l’enfant de Dieu doit regarder. Nous regardons au Seigneur, qui mettra fin au mal ; qui nous « délivrera de tout mal » comme Il l’avait dit.

Alors que tous les signes donnés par Dieu sont accomplis pour la Fin des Temps, il n’y a plus de temps pour regarder au Monde. C’est-à-dire que nous devons nous préoccuper moins des choses de cette vie, et plus à l’Urgence qui vient.

Comme Malachie 4 a dit de la part de Dieu, cet Age de la Fin sera plus court que le plus court de tous les Ages, c’est-à-dire Ephèse qui dure 117 ans (53-170 Ap. J.C). Or, c’est justement ce que le Messie avait dit : « à cause des élus, les temps seront abrégés ». En cette année, faisons vraiment comme Jésus de Nazareth : laissant la Volonté de Dieu s’opérer en nous, priant pour ceux qui nous ensorcèlent, qui nous invitent, … C’est vers ces choses là que nous devons courir. Car c’est le but, faire ce que fit Christ, conformément à Ses Commandements. Car, Christ a besoin de ceux qui lui ressemblent. Eux seuls sont l’objet de Son Sacrifice à la Croix, et de Sa Présence sur la terre jusqu’à la fin du Monde. Nous voudrons que Celui qui tient les temps dans Sa Main s’unisse, sans discontinuer, à chacun de nous. Le Pasteur Barutti souhaite que 2014 soit une Année de l’Unité. L’Unité dans le Mariage ; l’Unité dans l’Eglise ; l’Unité avec le Dieu tout Puissant. Ici, c’est s’unir à la Parole, Age par Age, vient par des hommes choisis souverainement par l’Eternel. Pour que l’Eternel se manifeste, il faut que l’Unité prévale parmi les gens.

Ceux qui sont dans la Parole sont donc en Dieu. Car dieu est Sa Parole. S’unir entre hommes, c’est Dieu. Mais, il faut être sur aussi qu’il y a unité de chacun avec Dieu. Ne pas faire comme les gens qui étaient, dit le pasteur, bien unis entr’eux. Mais pas avec Dieu.

C’est pourquoi Dieu aussi mis fin à leur Projet de la Tour de Babel, et leur envoya la Confusion… Il n’y a rien qui vaut d’être positif dans l’esprit. Et la vraie positivité c’est la confiance en Celui qui agit au-dessus de tous les principes de la Nature et de la Vie.

REFERENCES

« L’Unité » §33 ;17

Ps 91 et 121.

 

NOUVELLES

RENOUVELLEMENT DES MANDATS DES OFFICIERS

Le Conseil des Administrateurs a renouvelé intégralement son mandat. Ce fut par un vote unanime de toute l’église.

Le trésorier également, et son Adjoint, ont bénéficié de cette marque de confiance.

 Ensuite, ce fut autour des Diacres. Après le Conseil des Diacres, le Surintendant de l’Ecodim des enfants est passé devant l’assistance, suivi de l’Office de Musique et de ses 3 animateurs.

Chacun de ces offices a été  maintenu par un vote plébiscite

LE MUSICIEN CHRETIEN MIKE KALAMBAY EN VISITE A  L’ACR

Kinshasa, ce 05/01/2014, ACR. Ce dimanche 05 courant, l’ACR a été animée par Mike Kalambay, Musicien Chrétien pentecôtiste. Il avait tour à tour chanté : Na mona te oyo aleki yo Yesu na nguya (Je n’ai jamais vu un homme plus puissant que Jésus) ; Moto ekita, Eza likambo ya ngolu, … A cette occasion, le Frère Mike Kalambay sollicité une invitation pour la prochaine dédicace du Tabernacle de l’ACR.

Après sa production, notre rédaction l’a abordé dans une petite interview. Il avait volontiers accepté de répondre à nos questions.

Q1. Frère Mike est-ce votre première production ou vous vous êtes déjà produit à l’ACR ? Etait-ce sur invitation ou pas ?

R/  C’est ma première foi d’arriver à l’ACR. Je n’étais pas invité mais, lorsque je m’étais rendu au deuil de la mère de Maman Apho, l’épouse du Pasteur Barutti, ce dernier m’avait accueilli à bras ouverts et m’avait présenté comme son fils. C’est à  cette occasion que je lui avait promis de venir aussi à l’église. Mais vu les contres-temps de nos agenda, celui du pasteur et le miens propre, cela n’était pas facile. Et comme nous  nous nous retrouvons au pays, j’en ai profité pour honorer ma promesse !

Q2. Quelles sont vos impressions sur le Message du Temps de la Fin, l’ACR et Barutti Kasongo ?

R/  Actuellement nous avons  des impressions positives. Mais, autrefois, nous avions une impression négative, pensant que le MTF était un carré restreint inaccessible. Mais, avec l’esprit d’ouverture du Pasteur Barutti Kasongo, ses interventions, prédications, nous avons compris que nous n’avons tous qu’un seul et même Père. Et à ce jour, je puis affirmer que WMB est vraiment le Prophète du Temps de la Fin.

Q3. Avez-vous déjà visité le Temple que bâtit l’ACR et Barutti Kasongo ?

R/  Non. Et en entrant dans le nouveau Tabernacle Mike Kalambay s’est demandé s’il n’était pas dans un Aéroport international ?

Q4. Un mot de la fin Frère Mike, après que vous ayez vu cet édifice ?

R/  Je suis fortement impressionné de ce que je vois devant moi.

A l’église, lorsque l’Honorable Kalonji chargé de la construction, a déclaré que ça sera « un Tabernacle pas comme les autres », je m’étais dit : « ce frère exagère » mais à présent, je puis dire que réellement c’est un Tabernacle pas comme les autres, le 1er à Kinshasa ou en RDC.

       Nous avons sillonné le Monde, l’Afrique, l’Europe, USA, des temples comme ceux-ci, on ne peut les trouver qu’au Nigéria et USA. Nous jetons les fleurs au Pasteur Baruti Kasongo et à l’ACR.

       Que Dieu vous bénisse.

 

 

 

 

 

Mike Kalambay à l’ACR

LES PHOTOS .....

1

1

1

2

1

1

1

                                      Yesu azali se yemoko …..

8

                 Moto ekita ewuta lola etumba misala ya satana ……

 

 

Renouvellement des vœux

Des Administrateurs,

1

1

2

 Du Trésorier,

1

Des Diacres

1

2

2

 QUE LE SEIGNEUR  SE SOUVIENNE  DE VOUS  AU COURS DE CETTE ANNEE !





 


Pasteur Kalumbu et deux administrateurs honorés

DIPLOMES D'EXCELLENCE POUR LE TRAVAIL ACCOMPLI EN 2013.

L’assemblée de Righini à travers son pasteur honore le pasteur Kalumbu

1

.....   et les administrateurs Bokie et Dembo

1

Sainte Cène au nouveau tabernacle de l’ACR

LES PHOTOS :

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BK honoré avec le diplôme du « MODELE CITOYEN »

Les photos de la cérémonie !

1

 1

2

2

2

6

1

1

                                      QUE DIEU SOIT LOUE !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’accueil du pasteur en image !

Les photos : sans commentaire ! 

1

 

1

1

1

1

2

1

1

1

1

 1

                              JESUS CHRIST EST CHAMPION  !

 

 

RETROSPECTIVE DU 09 AU 15 DECEMBRE 2013

MERCREDI LE 11 DECEMBRE 2013 : « SATAN LE PRINCE DES DEMONS » (Frère LELO François)

Lecture : Mat. 12, 22 ; 30

Comme le Seigneur le dit dans le Message et dans l’Evangile, il fait en sorte qu’immédiatement après la sortie des démons, le Baptême du Saint-Esprit intervienne. Sinon, les démons vont être tentés de revenir. Ils ne craignent que Dieu. Et davantage que de dissuader les démons, le Saint-Esprit remet la communion entre les enfants de Dieu.

A Mokali, deux sœurs possédées ont été délivrées : l’une du démon de Lesbienne ; l’autre d’un démon de chef coutumier. Et un frère qui était venu lui prendre une photo a vu sur le Frère Lelo la Colonne de Feu sur lui, à travers l’appareil… Et quand la carte a été développée, le témoignage du frère a été attesté…

Il fait également part au peuple de Dieu qu’il a vu des prédicateurs projetés au sol alors qu’ils cherchent à prêcher sur les démons… Pour dire qu’il faudra être soutenu par le Seigneur Jésus-Christ pour donner cette prédication. Sinon,…

Un constat : beaucoup dans le peuple de Dieu sont possédés par le démon d’HYPROCRISIE, ou dans les Assemblées du Message.

Le Diable et ses démons nous combattent sans répit. Ils nous combattent de tous côtés, et ne se reposent point. Voilà pourquoi le Seigneur Christ nous a laissé la Recommandation de PRIER SANS CESSE ! Combattre contre Satan et son groupe, en réponse. Surtout les vaincre.

Nous avons tout ce qu’il faut pour les vaincre, car Christ les a tout simplement déjà vaincus. Une petite condition, mais très déterminante : CONNAITRE LES MODUS OPERANDI DES DEMONS…..Nous  parlons de « comment procèdent-t-ils ? » Par des illusions, ou des prestidigitations, il essaye de faire croire aux humains qu’il peut créer, appeler à l’existence. Il procède aussi par le placement à beaucoup d’endroits du globe de ses démons, qui l’informent de ce qui ce passe partout, afin de prétendre à l’omniprésence, dit le prédicateur.

Le Diable ne peut ni guérir, ni, encore moins, bénir ! Auquel cas il serait dieu….

Tous ses modus operandi sont dévoilés par l’Eternel dans le Message du Temps de la Fin.

Il procède par ailleurs par une illusion bien plus terrible : faire croire à un ennemi de Dieu qu’il est ami de Dieu, voire qu’il est Son fils… Alors il empêche ainsi la personne de se mettre en ordre avec son Créateur. Dès lors, la personne est sous le risque d’accompagner Lucifer en Enfer.

Croire au Message avec quelque chose en moins, quelque chose en plus, … c’est de l’Idolâtrie ; rien moins. Le Message du Temps de la Fin, c’est la Parole qui était au commencement, Jésus-Christ. Il n’y a rien à ajouter à Christ ; rien à retoucher en Christ.

En cet Age de Laodicée, dit le Message du Temps de la Fin, nous sommes à l’unique ère où le Serpent Ancien est adoré.

Les démons font chamailler les gens. Mais, chose significative, dit le prédicateur, jamais, jamais,… les démons ne se chamailleront ! Lucifer est en guerre contre la Foi Parfaite. Alors il tente de lancer beaucoup de distractions, dont la peur…

Le Salut n’est vraiment pas accessible à quiconque, quoique disponible…, depuis la Mort du Fils de Dieu. C’est ainsi que Caïn refusa le Salut que le Sauveur lui offrait, … alors qu’il voyait son Frère Abel accepté par l’Eternel.

Le prédicateur martèle que l’on ne peut pas croire entièrement à la Parole de l’Heure…, sans recevoir le Saint-Esprit. Parce que la Parole aura chassé tous les esprits étrangers, et que l’âme doit être occupée par le Seigneur.

REFERENCES:

« Siméon et Anne » §26

« La Parole faite chair » §197

                (1954)

« Q&R » §§18-24

« L’Eden de Satan » §§16 ; 76

« Q&R sur les Hébreux, Part III » §335

« Le Pouvoir de Dieu pour transformer »§179

« Israël à la Mer Rouge » §140

Satan est un mensonge pur. Epouvantail…

« Israël à la Mer Rouge, partie II » §§56-58 

« Israël en Egypte » § 18

« IIè Sceau » §209

« Le Conflit entre Dieu et Satan » §199

 

VENDREDI 13 DECEMBRE 2013 : « ISRAEL A KADES BARNEA » (Pasteur MUSENDO)

Kadès Barnea est le type du Test que doit subir tout croyant, tout appelé, … dit le Messager du Temps de la Fin.

L’Heure du Test vient pour chacun et chacune. Sans exception aucune. Ce sont les épreuves… Et Branham dit que les épreuves du voyage vers le ciel sont plus précieuses que l’or. L’Eglise est à la limite de l’entrée, comme Israël à la limite de Canaan, à Kadès Barnea.

L’Entrée dans quoi ? Dans l’Esprit Saint…

 Pas encore à Canaan. Mais avec le Saint-Esprit, l’Entrée à Canaan est certaine. C’est potentiellement Canaan.

Ce que les espions juifs voient à Canaan, impressionnant en biens et en hommes…, sera une épreuve pour le peuple d’Israël, après l’audience du Rapport des espions. En fait, les commentaires de dix espions, sur les 12, étaient porteurs de peur… Cette peur est à la base du blocage du voyage, si bien qu’Israël dut errer encore quarante ans de plus… alors qu’ils étaient déjà à l’entrée… !

De même qu’Israël, à ce point, menace Josué et Caleb de lapidation, parce que ces deux tenaient à l’entrée certaine à Canaan, selon la certitude de la Promesse , alors que le peuple, vaincu par les épreuves,  projetait de retourner à l’esclavage, en Egypte ; de même certaines Assemblées, ne pouvant croire toutes les Promesses de Dieu sur les neuf fruits du  Saint-Esprit, sur l’Enlèvement.... , font aussi marche arrière vers les dénominations. Elles ne sont plus que formalistes, mais dans le Message.

Le Saint-Esprit, William Branham est allé le voir chez les Pentecôtistes ; c’est là que le Seigneur va le lui accorder… Pourquoi là-bas ?? Parce qu’en ces temps-là, la Vie  était dans la balle. Alors, dit le prédicateur, chacune et chacun de ceux qui désirent aussi l’ivresse du Saint-Esprit comme William Branham doit le chercher aussi…. Mais où ? Chez les Pentecôtistes encore ?

Non, dit le prophète : aujourd’hui, la Vie n’est plus dans la balle, le pentecôtisme. La Vie est aujourd’hui dans le grain. Le grain, c’est le Message du Temps de la Fin. C’est ici qu’est la Promesse du Saint-Esprit, pour ceux qui sont concernés par la Promesse du Dieu Très aujourd’hui. Le Baptême du Saint-Esprit, un désir sincère devant l’Eternel suffit, dit le prédicateur ! Et l’Eternel est (toujours) prêt.

Celui qui a goûté aux délices du Ciel puis, qui est retombé, expose le Fils de Dieu à l’Ignominie. Si bien qu’il n’y a plus rien à faire afin de le relever. Une telle personne a mangé les raisins de Canaan mais sans croire à la possession de Canaan. C’était un croyant frontalier….

… Le croyant du Message cherche le Saint-Esprit, seule, ou seul. Rien de collectif chez les nations. Le salut collectif est pour les enfants de Jacob.

Par ailleurs, on ne doit pas s’habituer aux raisins de Canaan, s’accoutumer à l’onction de la Présence de Dieu.

REFERENCES

§§74 – 83§87

« Dieu tient Sa Parole » §126

Nbre 13, 4-19 ; 27 

Hébreux 6, 4-10 :

« Q&R sur le Saint-Esprit » p.170

 

DIMANCHE, LE 15 DECEMBRE 2013 : « ISRAEL DANS SA PATRIE » (PasteurMUSENDO)

Lecture : Josué 1, 1-9

Dans l’Antiquité, Israël fut tiré d’un pays naturel à un pays naturel ; d’Egypte en Palestine.

Aujourd’hui, l’Eglise est tirée d’un pays spirituel, et est amené à un autre pays spirituel : des traditions humaines sans distinction, vers les Saint-Esprit.

Alors, comme aujourd’hui, ce ne sont pas des intentions humaines qui mettent les choses en mouvement. Non, dit le prédicateur… Mais c’est le Créateur qui parle, et bouge les gens, par Sa Parole.

 L’Alliance de l’Eternel avec Abraham par les cinq bêtes, sur lesquelles la Colonne de Feu est passé, dit le prédicateur, a lieu pendant qu’Abraham était plongé dans un sommeil profond, après avoir disposé les bêtes tel que le Seigneur le lui avait demandé. C’est après cette Inconditionnelle Alliance que le Seigneur Eternel va donner une progéniture à Abraham. Le sommeil d’Abraham montre que dans cette Alliance, l’homme n’apporte rien. Il n’est que bénéficiaire. Pas de condition quelconque à remplir. Le Salut éternel lui offert sans argent, sans rien payer !!

Dans cette similitude entre Israël et l’Eglise, on voit aussi le Seigneur qui noie le Pharaon dans la Mer rouge, tout comme par le Sang de Jésus-Christ, l’Eternel nous a noyés les traditions et les pensées mondaines, pour nous faire entrer à Canaan, le Saint-Esprit. 

L e prédicateur rappelle aussi que la Vocation et l’Election des païens sont personnels, individuels.

Alors, que chacun affermisse sa Vocation et son Election. Car, dit le prophète, le Menteur est en train de faire en sorte que les gens soient plongés dans une Grave et mortelle confusion : à celui qui est appelé et élu, le Menteur cherche à faire croire qu’il n’est ni appelé, ni élu ; à celui qui n’est ni appelé, ni connu, il fait croire qu’il est appelé et choisi par l’Eternel !!!

Kadès Barnea c’est le Test. Après le Test, le Pays, le Saint-Esprit, Canaan.

Le Baptême d’eau, c’est le point de départ. Le Pays, c’est le Baptême du Saint-Esprit. Les dénominations sont comparées aux juifs sortis d’Egypte : elles mourront pendant la marche, comme les juifs… Puisqu’elles se limitent à la justification et à la Sanctification. Elles sont convaincues par le Malin, d’être déjà arrivées au pays….

A ceux qui se sont égarés, ou arrêtés, la Parole leur rappelle que la Grâce coule encore.

La Justice du Juste ne le sauve pas au jour de son iniquité ; et l’injustice de l’injuste ne lui est pas comptée le jour où il se repend. Parole de l’Eternel, le Seigneur de la Vie, qui ne fait acception de personne : Juge et Miséricordieux à la fois !

Même Balaam, «  l’homme à l’œil qui voit ; l’homme qui connait les desseins du Très Haut », …vit le Sceptre se lever d’Israël ! Il avait vu le Fils de Dieu, le Riche en miséricorde

Mais Balaam, Prophète corrompu par le roi païen Balak,, n’a pu arrêter ceux qui allaient au pays, car ils étaient conduits par l’Eternel.

Néanmoins, suite à leur organisation interne, Dieu n’était plus là, ne pouvant être organisé (par des créatures)… Mais les signes continuaient, les miracles continuaient ; le Serpent d’airain et la manne céleste…, Aujourd’hui encore, afin d’accomplir Mathieu 7 , Ceux à qui le Fils de Dieu dira, malgré des nombreux miracles, « éloignez-voue de moi ; je ne vous ai jamais connus », continuent à vivre tranquilles, selon leurs pensées.. ! Car, Kadès Barnea, après leur incrédulité devant les habitants et l’Etat cananéen, tels que décrits par les 10 espions, l’Eternel décida que tout juif âgé de plus de 20 ans ou plus  ne franchirait pas le Jourdain, pour entrer à Canaan ! Ils mourraient… Mais pendant ce temps, les miracles continuaient pour les malades, contre la faim… !

Le pasteur a levé un autre coin un voile : Canaan n’est pas le repos éternel ! Charnellement, l’homme pensait qu’à Canaan tout serait allégresse… Or, l’Eternel dira que le pays devait être gagné point par point par la guerre ! Dans le spirituel, il y a les fruits de l’Esprit, les dons de l’Esprit, … dont nous devons prendre possession en continuant la plus grande Bataille jamais livrée, comme Israël à Canaan.

REFERENCES

« Q&R du 12/01/1961 » §§27-28

« Le Livre des Ephésiens est semblable au Livre des Hébreux » §42

Nombre 24, 15- :

. « Israël dans Sa Partie » §§76-84 : Mathieu 7, 2… 102-103

Texte: Equipe des REDACTEURS ACR

 

RETROSPECTIVE DU 1er AU 8 DECEMBRE 2013

MERCREDI 4 DECEMBRE 2013 : BANDE  « LA PRIERE » (Rév Barutti Kassongo)

Ecriture : Rom 8, 26-27.

La prière est le secret entre Dieu et son enfant. L’absence d’une vie de prière est une rétrogradation qui a pour cause le péché.

La conduite d’un enfant de Dieu doit sanctifier Dieu. Dieu est dans la personne. L’enfant de Dieu est porteur du désir de faire la Volonté du Père. Le Seigneur Jésus avait, pour ce faire, laissé un modèle de prière  à ses disciples : la Prière sacerdotale.

Conformément à la recommandation du Seigneur, la prière doit refléter la vie de celle, ou celui qui prie. « Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés » Dans la vie de prière, Satan est terrorisé, dévoilé dans ses mensonges. Car, il n’y a en lui que faussetés ; mensonges. Dieu nous protège automatiquement. Le manque de continence dans la vie porte de graves conséquences : on devient la proie du tentateur sur tous les fronts, tels que les plaisirs ; les disputes ;les convoitises ;….En perdant la prière au Nom du Seigneur Jésus Christ, plus rien ne reste à l’homme devant le Malin. Ainsi voit-on, dit le pasteur, des foyers se disloquer ; des vies se briser.

Sur ce, le pasteur met l’église en garde contre le relâchement dans la prière. Ce n’est pas pou rien que notre Vainqueur avait dit : « Priez sans cesse ». Afin que nous vainquions comme Lui, partout et toujours…Ceci devra devenir notre soif permanente. C’est ce qui permet également aux mariés de garder les vœux, et de résister aux tentatives du Malin. La paresse dans la prière, ou la mauvaise vie empêchera même la guérison d’autrui, tout comme la sanctification peut sauver autour de nous, et à notre insu. Car, c’est Dieu.

Quand Christ était devant la prostituée samaritaine, la femme remarqua les signes du Messie dont elle entendit parler…Branham dit qu’il doit en être pareil avec l’Eglise Epouse de Christ. Les signes du Messie doivent suivre l’Epouse de l’Epoux Céleste, tant qu’elle reste sur le Chemin, dans la Vérité, et dans la Vie.

Le pasteur insiste pour souligner qu’il est anormal que le chrétien né de nouveau n’ait pas encore découvert les puissances et les merveilles de la vie consacrée, et qu’il n’en est pas soif. C’est là que l’enfant de Dieu ne peut être approché par les démons. La prière est plus que toute autre chose dans cette vie terrestre.

Quand la joie de prier s’estompe, c’est qu’il y a à se repentir, à réparer, dit le pasteur. Absolument ! La Joie de monter, et de remonter vers Dieu ne peut faire défaut. Ce n’est  pas Dieu qui descend ; l’homme gagne en hauteur et en pouvoirs divins.

REFERENCES :

« La Porte dans les portes » §65

« Expectative » §3

 VENDREDI 6 DECEMBRE 2013 : UNE DELIVRANCE TOTALE  (Fr. Ekuka)

Le prédicateur s’interroge sur les nombreux cas des sœurs et frères qui passent sans discontinuer aux lignes de prières organisées dans l’église pour recevoir du Très Haut ce dont ils ont besoin ; …mais, ne reçoivent pas la chose. Pourquoi cet état de choses ?

C’est, dit l’orateur, à cause des maux non dénoncés, non confessés .Alors, les anges chassés du Ciel tentent de s’y incruster. En leur laissant le temps, ils réussissent à s’y mettre. Le Mal appelle le mal…, dirait le Prophète. Alors, le Père attend que la personne use de sa foi en Lui pour chasser les démons, avant qu’Il agisse. Il n’y aura que de la fierté à  chasser l’ennemi mortel qu’est le Diable.  Quelle honte  y aurait-il à chasser son ennemi ?? AUCUNE, bien sûr, et bien au contraire !

Le prédicateur dit que l’âme a la forme que prend le corps physique, dit le prédicateur.

L’être humain a trois composantes : le corps physique ; l’esprit ; et l’âme. Mais, nous ne voyons de nos frères, de nos sœurs qu’une seule partie, sur trois... La chair seulement. La personne concernée seule se connait entièrement, dit le prédicateur ! Quand le Fils de Dieu mourut, Il dit qu’Il rendait son Esprit à Son Père. L’âme descendit au séjour des morts, comme nous le savons . Le corps fut enterré…

Le Créateur, le Seigneur de la vie, doit remplir la troisième partie dans le cœur  l’homme, l’âme. A partir de l’âme, Il sait dominer sur Son image, l’être humain.  Mais, voilà que le Diable, fidèle à lui-même, cherche à dominer également sur l’image du Créateur, comme il le fit jadis au Ciel…Alors, dit le prédicateur, l’être humain qui jouit pleinement de son libre arbitre, doit pouvoir éloigner l’impie sans délai. Il a son libre arbitre, c’est-à-dire, tout le pouvoir pour ce faire. Il insiste sur un fait : l’âme ne peut jamais être vide. Si l’Eternel n’y est, alors l’impie essaye toujours de s’y incruster. C’est pourquoi il ne faut jamais perde le temps d’arranger tout ce qu’il y a eu de faux, d’indigne. Le temps serait rapidement mis à profit par les démons…, qui trainent dans les airs.

Ces être spirituels, dit le prédicateur, passent toujours par la partie esprit, les pensées, les raisonnements de la personne…C’est de là qu’ils  se glissent dans l’âme. Une fois que la personne les a laissés faire cela, elle perd son libre arbitre, le pouvoir de décider de sa pensée, ses gestes,…Horrible !

Mais, la personne a toujours une arme : la volonté d’appliquer la Parole de Dieu. L’esprit impur sera extrait de sa cachette, et jeté dans les lieux arides prévus pour ces esprits par l’Eternel ! C’est la raison pour laquelle le Pasteur crie toujours pour exhorter les enfants de Dieu à se repentir, arranger tout problème, avant de passer à la ligne de prière, quelle qu’elle soit. Sinon l’esprit impur deviendra plus fort, en semant le doute dans le cœur du croyant qui ne voit pas ce qu’il a demandé à son Père !

Le problème n’est que de prendre conscience de la présence de l’ennemi dans l’âme, à travers les sensations de peur, de paresse à la prière,…symptômes de la présence démoniaque dans l’âme de l’être humain. Sinon, dit le prédicateur, la personne devient hypocrite, ne voulant reconnaitre cette présence étrangère en elle, et faisant semblant devant les hommes d’être libre.

Il met également en exergue un autre point : le Seigneur respecte toujours le périmètre que l’être humain lui impartit. Si la personne accepte la Vérité, c’est-à-dire Dieu, dans son âme, comme l’avait dit le Seigneur, elle sera affranchie par la Vérité. Satan et tous ses démons fuiront au dehors. L’eternel ne les touche pas. Sans quoi ils seront guéris et sauvés. Mais, Il touche ses images, les êtres humains.

Mais, si l’on délimite l’Eternel à l’esprit, le démon continuera à commander la personne dans l’âme, tout en laissant la personne poser des actes louables devant les gens. Actes louables, mais vains. Le comble de l’hypocrisie. L’illusion du salut…Le diacre dit que c’st d’autant plus malheureux que, voyant ces actes les gens ne trouveront pas la condition dramatique du frère, ou de la sœur. Impossible de lui venir en aide !!C’est pourquoi tout repose sur chacun de nous, de prendre conscience et d’être attentif à ce que nous ordonne le Saint Esprit. Si la Semence de Dieu était déjà dans l’âme est de la Semence de Dieu, elle se réveillera, et se redressera contre l’esprit impur. Car, l’esprit impur n’obéit que si la nature profonde de la personne, son âme, le conteste et le rejette. C’est la condition sine qua non. Ce réveil-là, le prédicateur l’appelle la Nouvelle naissance. La personne qui tombe sept fois, et sept fois qui se relève.

Mais pourquoi tomber encore ? A cette question cruciale, le prédicateur répond par le fait que l’être humain, depuis le péché à Eden, a le péché dans sa chair :il est conçu dans l’iniquité ; né dans le péché. Sans exception.

Ce qui fait défaut aux chrétiens (certains), c’est le manque de la Nouvelle naissance : la Parole Parlée reçue avec foi de ce que l’on a entendu, qui    descende majestueusement dans l’âme, et transforme l’être humain à jamais. Car, elle ne fera que grandir par la prise de conscience de la personne. C’est la délivrance. Pas n’importe quelle délivrance ; la Délivrance totale !!. Car, elle va par la suite, conquérir l’esprit ; puis, de l’esprit, remonter et prendre possession de la partie physique de la personne.

REFERENCES :

« Croire en Dieu » §§17-22

« Entends Sa Voix »§20

« L’Eau toujours présente du Rocher »§148

« L’Unité d’un Seul Dieu dans une seule Eglise »§§69-83

« La Parole faite chair »§197   ;  « L’unité d’un seul Dieu » §65

DIMANCHE 8 DECEEMBRE 2013 : LA PAROLE PARLEE EST LA SEMENCE        ORIGINELLE (Rév. Landu Lusala)                    

Lecture : Proverbes. 8, 22-34 ; Jean 1,1-2

Le prophète de Malachie 4 déclare que l’on ne peut pas aller chercher un pécheur pour lui  donner le Saint Esprit. Celui recevra u esprit, mais pas le Saint Esprit. Mais, la Parole de Dieu détruit toute Hybridation, œuvre du Malin.

Le cas d’un tel pécheur est un cas d’hybridation. C’est un corps dont tous les membres ne sont pas d’’un même nature ; et donc ne peuvent communiquer entr’eux. Du fait même que ces natures particulières se manifesteront à coup sûr, et dans une vraie cacophonie.

L’Eglise est l’ensemble des « appelés hors de ».Hors des organisations et des dénominations. Néanmoins, nul ne sait voir la vraie personne en face de lui, l’homme intérieur. D’où, Seul le Créateur connait Ses croyants.

On vient à Dieu seul, et sans rien apporter, dit le Pasteur. Il est question de seulement demeurer sous le Sang de l’Agneau. Il insiste sur le fait que si d’aventure le croyant s’amenait avec une idée, croyance, préjugé,…, la chose constituera une pesanteur contre son évolution spirituelle. Car, le Seigneur cherche ceux qui sauront l’adorer en esprit et en vérité.

A ce titre, chacune et chacun sont invités à revisiter les motivations de leur venue au Seigneur, sans plus tarder. Egalement les événements qui se sont produits dans s vie avant de recevoir le Message  de son Age.

Il  illustre l’idée par sa propre expérience : au début des années 70, il était passé par l’ésotérisme : la Science  chrétienne ; la Rose Croix-Amorc ; Indu Sankara ;…Dans cette dernière loge, une fois, lors d’une réunion chez le gourou local dans la commune de Makala, celui-là leur présenta une boite, vide..Puis, il leur dit d’exprimer par écrit leurs requêtes, et de déposer les requêtes dans la boite pour expédition. Cela fait, au bout d’un temps, il leur ouvrit la boite : elle étai vide ! il la déposa  ; attendit un moment. Quand il rouvrit la boite, il y avait des enveloppes : chacun avait reçu sa réponse : puissance ; chance : argent ;…Mais, il n’y avait rien pour Landu Lusala…Le gourou lui demanda de réécrire. Landu le fit. Alors, cette fois-là, la réponse fut sans ambages : « toi tu n’es pas des nôtres » !

Ainsi, l’Eternel nous conduit depuis toujours ; Il nous conduit jusqu’à lui. Même quand nous étions sous les emprises du Serpent Ancien. C’est pourquoi Landu Lusala reçut cette réponse. Et en 1975, Landu rencontre le Message de l’Heure.

Le Plan de Dieu fonctionne dans la simplicité et en temps réel. Et nul ne peut rencontrer le Seigneur, si ce n’est dans Son Plan !

REFERENCES :

« Les cinq identifications de la véritable Eglise du Dieu Vivant » §14 (canada)

« Etroite est Porte » §59

« Exposé » §85

« Vous devez naître de nouveau » §§83-84

« Essayer de rendre un service à Dieu en dehors de Sa volonté »§334

Texte : Equipe des traducteurs de l'ACR

 

RETROSPECTIVE DU 25 NOVEMBRE AU 01 DECEMBRE 2013

MERCREDI, 27 NOVEMBRE 2013 : TOURNEZ VERS LE NORD (Fr Willy KABUYA)

Faites un peu d’autocritique, dit le prédicateur. Il vous faut combien de temps pour commencer à respecter la valeur de Dieu d’abord et celle d’autrui ensuite ? Continuez-vous à juger l’autre sans en connaître les véritables raisons, sans  avoir l’impartialité nécessaire ? Vous vous estimez sans faiblesse aucune ? L’Honorable Willy KABUYA a amené l’ACR à méditer là-dessus, Deutéronome 2 : 1-19.

Pourquoi vous laissez-vous dans vos propres difficultés depuis 39 ans de Message en RDC et 50 ans dans le monde ? Soyez objectifs. Vous ne faites que montrer vos défauts. Et ils sont très nombreux. Vos insuffisances sont illimitées. Vous ne savez pas ce qu’il faut faire. Cela est anormal et incorrect. C’est comme si vous croyez déjà être arrivés au ciel. Vous ne faites que tourner en rond. Faites mourir en vous la critique, l’interprétation, l’interpellation, les calomnies, la grossièreté, le colportage…. Vous voulez toujours et encore commettre ces iniquités criantes. Est-ce  par colère ou par contrainte ? Le réveil est là. Profitez-en. Dieu vous a sauvés une fois pour toutes. Alors pourquoi pestez-vous, prononcez-vous des blasphèmes contre ce qui est saint ? Vous voulez que Dieu vous sauve combien de fois ? Vous risquez d’être puni d’une telle indiscrétion, de concertations publiques et mensongères.

Jusqu’à quel point pensez-vous ce que vous dites ? Ayez le sens de la vérité, de coup d’œil et d’une oreille juste. Tenez-vous dans un juste milieu. Autrement, restez en ligne jusqu’à ce que Jésus revienne et que vous le rencontriez. Cette limite ne peut plus être dépassée. Les congolais ont l’habitude grave de tout interpréter abusivement pour ne rien arranger. Grâce à ce Message, sachez que vous devez être appelés à juger vos actes et à en avoir l’impartialité voulue. Tout homme est faillible. Ne jugez plus mal  la distance qui vous sépare encore de Jésus, votre but à atteindre.

 

VENDREDI, 27 NOVEMBRE 2013 : LE COMBAT DANS LA DEFAITE (Fr Ben KALAMBAYI )

 Lecture (s) : II Timothée 2,3-5 ; 4, 5;  Phil 3, 14; Ephésiens 6, 12

Partout où nous nous trouvons, sachons en permanence que les démons ne cherchant qu’à nous faire oublier la Commission que l’Eternel nous a donnée de brandir la Victoire du fils de l’Homme devant eux, et de les chasser tout simplement. Il n’y a pas à discuter avec le Diable. Il n’y a plus de choses à chercher à dire, seulement répétera la Victoire de la Croix. L’ennemi ayant été déjà écrasé. Pour de bon ! Il n’y a pas d’autre combat à livrer. La Victoire de notre Père ; pas d’un quelconque héros !

Notre privilège c’est la Victoire de Jésus-Christ. Pas question d’accepter quelque chose de moins. Sinon un compromis avec la vérité… !

Malheureusement, on voit des croyants faire ces compromis… Pourquoi ?

Parce que nous avons cessé d’être des agneaux. Nous avons laissé entrer le péché dans nos cœurs.

Les gens se soucient moins de ce que la Parole dit d’eux…, mais plus de ce que le Monde dit d’eux. Dans l’habillement, dans leurs attitudes,… C’est là que Lucifer envahit les cœurs et les foyers.

 Le mari et la femme se doivent mutuellement ; aucun d’eux n’a autorité sur son corps, le corps de l’un est à l’autre, et vice versa. Encore une entrée de l’Ennemi, si ça n’est pas le cas.

Dans tous ces fronts, dit le prédicateur, nous devons combattre, combattre selon les Règles du Père Céleste. Mais, depuis le Jardin d’Eden, la femme cherche comment prendre autorité sur l’homme, dit Branham. C’est sous cet esprit qu’elle adopte les attributs vestimentaires masculins ; les postures et comportements masculins ;

Moi je traite durement ma chair, afin de ne pas être rejeté…, disait Paul. Voilà, dit le prédicateur, un exemple à suivre.

Le Fils de l’Homme revient au milieu des difficultés de l’Humanité. Au milieu de la Bataille entre l’opinion de Dieu et les opinions de ce Monde !

Mais, Dieu est entièrement dans ce qu’Il a dit, Sa Parole.

Ce sont les lâches qui tombent et ne se relèvent point. Alors, le Seigneur ôte leur chandelier de sa place.

Mais, le vainqueur tombe, et se repent ! Et il change son fusil d’épaule, puis il porte des fruits dignes de la repentance !

REFERENCES :

« Une délivrance totale » §92

« L’Eglise et Sa condition » §77

« Les sept Ages de l’Eglise » PP 88 §2 ; 206

Prov. 7, 1- ;  1,10-15

« IIè Sceau » §7

I Corinthiens 7,3

Questions et Réponses du 30-8-64 §§ 306, 307, 309

… « Les Sept Ages de l’Eglise » PP. 206 ; 2015 §314§315 :

I Corinthiens 9, 23 : 

Mathieu 16, 17 :

« Demeure Friture » §3017 ; 302

« Le Signe » §250

Questions et Réponses du 03/01/1954 §§137 ; 148

« L’Invasion des Etats-Unis » §144

« La Puissance de Transformation »§34

 

DIMANCHE 1 DECEMBRE 2013 : LA FETE DES PAINS SANS LEVAIN (Fr BOKELE)

 

Lecture (s) : Lévitiques 23,4 ; Colossiens 2, 16

Toutes les Fêtes de Dieu sont la préfiguration des choses à venir dans le Nouveau Testament. Dans le calendrier agraire que l’Eternel donne à Israël on retrouve toute la Bible. L’Ancien Testament est le Livre de l’Epoux ; le Nouveau Testament, le Livre de l’Epouse. Israël, dit le Messager du Temps de la Fin, est passé par le Sept Ages de l’Eglise, pour montrer que les Sept Ages de l’Epouse étaient préfigurés dans le Livre de l’Epoux. La Pâque était, et est toujours la Fête de l’Indépendance. Indépendance collective pour Israël ; individuelle, pour les nations.

Pourquoi, ou comment, le Feu qui commence dans une église va-t-il diminuant par la suite, à chaque fois ?? Parce que Dieu n’a pas de petits enfants, dit Branham. En effet, c’est lorsqu’arrivent dans l’église « les petits fils », les « petites filles », … que le Feu s’éteint. Ceux, ou celles qui comptent sur la sainteté des autres, sont des « petites filles » et/ou  des « petits fils »… On ne devra jamais compter sur les autres. Chacun, dans l’Eglise, le Corps Mystique de Christ, doit connaître son rôle, sa fonction, … Et chacun doit reconnaître les rôles, les fonctions… des autres.

  Mais, Seul Le Seigneur gère les rôles et les fonctions des gens.

Nous n’avons donc qu’à lui abandonner tout rôle, toute fonction. Et Lui se fera voir à tous et à toi. Même toutes nos facultés doivent seulement être utilisées par le Seigneur. Samson ayant donné seulement ses muscles à Dieu, il ne vit Dieu que dans la Puissance physique. Comme le cœur de Samson était laissé à une femme, Dalila, Samson ne put voir la Puissance spirituelle de l’Eternel.

Dieu n’utilise que ce qu’on Lui laisse, ou ce qu’on Lui donne. Rien de plus.

Et quand le Seigneur, le Maître, Jésus-Christ dorme, à son tour, dit le prédicateur, Il ne Se  limite pas comme nous, les humains.

Ainsi donc, dit-il, prenons tout ce qu’Il nous tend. Sans même penser aux frères, aux sœurs, … prenons tout, de peur de le regretter, quand nous verrons que rien de Dieu ne s’épuise, martèle encore le prédicateur. Tout est toujours abondant quand Dieu donne ; rien, ni personne ne peut réduire !

Après les deux jours de prédication, quand le Messie termine et ordonne que les 5 pains et 2 poissons soient distribués aux milliers qui étaient venus écouter, les gens s’étaient certainement étonnés et inquiets… Ils ne pouvaient savoir que ce qui sort de la Main de Dieu est inépuisable. C’est pourquoi le prédicateur exhorte chacun à ne pas penser que ceux ou celles qui sont déjà bénis ont épuisé la bénédiction. Ça, c’est mal connaître l’Eternel. Très mal.

Nous devons tout le temps rester au contact du Père Céleste, la Lumière, … afin de ne pas tomber dans la confusion, les « à peu près », … qui sont en fait des ténèbres. Or, la plaie des ténèbres avait précédé la mort, en Egypte. Laodicée, Age des ténèbres, précède certainement le Jugement. C’est pourquoi, il faut que ceux qui ont des oreilles et des yeux sortent de Laodicée.

L’Eglise Pentecôtiste qui est toujours dans les Ténèbres de Laodicée, dit Malachie 4, est morte. Israël est passé également par la Justification, la  Sanctification, et le Baptême du Saint-Esprit. La Sortie d’Egypte, l’Exode, et l’Arrivée en Palestine.

La Justification, dit le Pasteur c’est en un jour ; la Sanctification, également. Dieu la donne en un jour. Mais pour les Nations, ce n’est pas aussi expéditif. Car Israël est sauvé comme un tout. Mais, les Nations sont sauvées individu par individu. C’est pourquoi la Sanctification de l’Epouse  est laborieuse, longue. C’est la Fête des Pains sans levain, qui prenait Sept Jours !

En effet, l‘Epouse a traversé Sept Ages. Mais, dit le prédicateur, il n’y a pas à confondre les Ages. Chacun doit se battre dans son Age. C’est-à-dire utiliser les armes de l’Age. Pas les armes de l’Age précédent. Et aujourd’hui, dans Laodicée, la Fête des Pains sans levain, c’est la Parole Pure. Le Message de l’heure. C’est pourquoi Ce Message du Temps de la Fin ne deviendra jamais une dénomination. A ce titre, c’est l’Arme absolue. Elle tue le mensonge, le pêché,… sous quelle forme que ce soit.

Le prédicateur relève que Moïse aussi avait prêché le Message de l’heure. Les Trois parties du Tabernacle de Moïse étaient les trois étapes du Salut : la Justification, la Sanctification, et le Baptême du Saint-Esprit ; hier, le Parvis extérieur, le Lieu Saint, et enfin le Lieu Très Saint.

Comme Moïse fait un Testament à Israël sur le point d’accéder à Canaan de ne rien retrancher de la Loi, ni d’y ajouter quoi que ce soit, de même Branham nous conjure de garder le Message qu’il avait reçu de l’Eternel pour ceux qui veulent être sauvés tel quel ; soit en quantité, soit en qualité, afin d’être sauvés. C’est « les Pains sans Levain ».

REFERENCES :

« Exposé » P.84, Apocalypse 2, 4

« Les Dons Appropriés » §40

« Qu’y a-t-il dans ta main » §32

« Exposé » PP. 201-202 ; 249

« La Tempête qui approche » §105

            29/02/1960

« Pourquoi je suis contre les religions organisées’ » §§206-207

« 4è Sceau » §245

« L’Enlèvement » §48

« Les Moments modernes » §80

« Rendre un Service à Dieu en dehors de Sa Volonté » §§185-187   (18/07/1962)

 

COMMUNICATION DE L'ECODIM (L’ECODIM/ACR achève l’année 2013 )

L’Intendant de l’Ecodim, le Frère Jean Marc KIBEKE a annoncé à l’église la fin des Enseignements programmés pour les enfants cette année…

A cette occasion, il est prévu une révision générale des toutes les leçons de l’année 2013, le Samedi 7 décembre prochain. Ce qui doit permettre aux enfants de se rafraichir et de garder ce qui leur a été enseigné pour la vie.

Texte: Equipe de Traducteurs de l'ACR

Le couple Kalumbu Kiseka à 40 ans !

JOYEUX ANNIVERSAIRE PAPA ET MAMA KALUMBU !

1

1

2

3

 

 

LES IMAGES DE JEFF: SANS COMMENTAIRE

JESUS EST DIEU

1

1

1

1   1

1

1

1

                                        SANS COMMENTAIRE

 

 

RETROSPECTIVE DU 20 AU 24 NOVEMBRE 2013

MERCREDI, 20/11/2013 : Audition du sermon " Pourquoi Crier ? Parle ! (Rév. Barutti Kasongo)

A travers la bande de la prédication intitulée « POURQUOI CRIER ? PARLE », le Pasteur BARUTTI KASONGO Léonard a sensibilisé l’Assemblée Chrétienne de Righini à s’armer de courage face à tout problème. Il a souligné de prier seulement sans peur, car même le Seigneur Jésus-Christ a déclaré à ses disciples de ne jamais se laisser prédisposer par ce mécanisme de base de l’échec, à savoir le trac, l’affolement, la panique, la terreur, la frousse… l’inquiétude.

L’appui de Dieu vous est promis. Il réalise toujours sa parole. Pourvu que vous puissiez  la  prononcer dans toutes les situations, après que vous avez pu Le rencontrer dans votre existence. Le principe, c’est cela. D’abord entrer en contact avec l’Eternel. Il entre en vous. Il vous oint. Partout, il finira toujours par montrer ou témoigner qu’il est avec vous. C’est ce que MOISE a oublié ce jour là devant la Mer Rouge, et vis-à-vis du Pharaon et de son armée qui les poursuivaient.

L’enlèvement est proche. L’invisible devient de plus en plus visible pour vous donner la foi de l’enlèvement. Conformez vous à agir avec fermeté. Rassemblez tout votre courage, afin de bien entreprendre ce voyage. Décidez-vous, a conclu le Pasteur BARUTTI. Ne vous lamentez plus. Priez sans cesse dit la Bible.

VENDREDI, 22/11/2013 : « QUE VOTRE CŒUR NE SE TROUBLE POINT » Fr. Lusanga Racheté

Lectures : Jean 14, 3-4 ; Jérémie 1, 17

Quel que soit le problème, ne disons jamais que le problème en question est grand…

Le prédicateur révèle que Dieu Seul est grand. De telle sorte que cette idée fixe, qui ne sera jamais démentie, dominera sur tout ce qui pourra survenir… C’est ce qui fait et fera que notre cœur ne se trouble jamais. Jamais !

Autant les parents terrestres se sont préparés à notre venue, eux qui sont mauvais comme l’avait dit Christ, peut être sorciers, … autant il est étonnant que l’on pense que notre Père Céleste est dépassé, surpris par notre existence !! S’il en était ainsi, les parents terrestres ne pouvaient se préparer à notre naissance.

C’est pourquoi le Fils de Dieu nous avait dit : « Que rien ne trouble vos cœurs !». Le Père prépare notre arrivée au Ciel… Avant notre retour sur terre. Mais, cette Terre là sera passée par la Justification, la Sanctification et le Baptême de l’Esprit. Le Déluge = la Justification ; l’effusion de Sang de Christ = la Sanctification ; le Déluge de Feu que l’Apôtre Pierre avait vu = le Feu de l’Esprit de Dieu qui va purifier la Terre. Le Père Céleste prépare jusqu’à notre retour sur la Terre.

Dans ces préparatifs, dit le prédicateur, nous, de notre côté, nous devons manifester Dieu, Jésus-Christ. Le chrétien est dans cette phase, par ce Message du Temps de la Fin, où il éprouve ce besoin de manifester Christ.

Avant la Révélation de la Parole, nous pourrions nous lamenter comme les autres… Mais avec la Parole Parlée, Christ, que pouvons-nous vraiment ne pas avoir à notre portée ?

Il n’y a plus rien pour troubler le Chrétien. Et Christ est en nous… Pas ailleurs ! En chacun de nous ! Christ ne cesse de nous répéter de nous décharger sur Lui ! Car, dans les préparatifs de Christ, il n’y a point d’omission. Et les Projets divins pour chacun de nous ne peuvent connaître des ratés comme les propositions et rêves humains… Même la mort ne peut plus arrêter rien, depuis que la Parole, le Dieu Tout Puissant s’est dévoilé, la Parole révélée.

REFERENCE :

« Les choses qui sont à venir » §§44 ; 42 ; 60 ; 67

DIMANCHE, 24 NOVEMBRE 2013 : « UNE EGLISE SEDUITE PAR LE MONDE » Fr. Lusanga Racheté

Lecture (s) : Juges 16, 4-21

Comment une personne comme celle-là, Samson élevée au-dessus de tout une Nation, d’un Peuple comme Israël, terreur de tous les pays du Moyen-Orient depuis la sortie d’Egypte jusqu’à ce jour. Comment une personne comme Samson pouvait-elle perdre cela de vue, et se soumettre aux exigences d’une femme ? Samson typifie l’Eglise de Jésus-Christ. Mais, en particulier, Samson typifie aussi l’Assemblée Chrétienne de Righini…

Qu’en est-il de la Séduction dans l’Eglise, en général, et dans l’ACR, en particulier ?

La Séduction opère par la dépersonnalisation, dit le prédicateur ; elle vous ôte votre identité, d’une façon, ou de l’autre…

Comme la femme est le type de l’Eglise, le prédicateur cherche cette séduction sur les femmes de l’ACR… Comme Samson, ou la séduction de Samson passa par la chevelure, le prédicateur se saisit de cet aspect sur la femme croyante de ce Message du Temps de la Fin, et dans l’ACR. La Mondanité a élu domicile dans la coiffure des sœurs de l’ACR… Alors que le Message du Temps de la Fin stipule : Faites ; faites, … et faites ce que vous voudrez, mais… ne ressemblez point au monde ! Faites sans ressembler au Monde.

Samson est vraiment le type de l’Eglise, car il avait sur sa tête une chevelure en sept Tresses de cheveux, comme les sept Sceaux de la Parole donnée à l’Eglise dans Apocalypse.

Et le prédicateur souligne que si Samson avait gardé le Mystère des ses sept tresses, les impies n’eussent point porté leurs mains sur Samson. Mais, sous la Séduction de la prostituée, Samson brada le Mystère, et le révéla au Monde. Et le Monde foula Samson à ses pieds.

Quand on y ajoutera, à la coiffure mondaine des sœurs, les jalousies, les critiques, … et jusqu’aux poisons,… la Séduction de l’ACR est à son comble.

Le prédicateur frappe du point sur la chaire, pour exhorter tout un chacun à se repentir. L’interpellation concerne chaque membre, pris à part.

La preuve de la Séduction c’est aussi et surtout l’extinction du zèle pour la Parole dans la grande majorité des membres de l’ACR. On peut le voir à travers la disparition  des Messages prophétiques d’il y a vingt ans…, qui sont la manifestation de l’Eternel, quand le zèle pour Sa Parole est là.

Le prédicateur fait néanmoins une mise au point que si l’essentiel des membres de l’église sont devenus personnellement des dénominations, l’ACR ne sera jamais une dénomination, tant que le Message de l’Heure sera prêchée. La Présence du Seigneur demeurera. Car il ne demeure que dans Sa parole, et uniquement dans Sa Parole. C’est pourquoi dit-il, le 22 novembre dernier, il y a trois jours, le cadavre d’un enfant que le médecin avait déjà envoyé à la morgue est revenu à la vie après la prière de deux Honorables Diacres de cette même église, l’Assemblée Chrétienne de Righini.

Samson a échappé trois fois aux Philistins, se jouant d’eux, … mais la fois qui suivit lui fut fatale. L’Eglise a connu la Justification, puis la Sanctification, et enfin le Retour des Dons de l’Esprit. Mais, chaque fois après, l’église s’est organisée ; et Dieu est revenu la relever.

Ce qui attend l’Eglise maintenant, c’est ce qui arriva à Samson : la faillite, la débâcle. Si nous nous organisons personnellement après avoir reçu la Parole de l’Heure, il n’y a pas une quatrième phase qui viendra nous relever, dit le Messager de l’Heure, William Branham.

Si dans le Monde, les gens et les compagnies ont fait succès par l’usage des services de la Télévision, ne les imitons point. A partir du §13, le Messager de l’heure montre que le Diable a envoyé ses agents à la Télévision et ajoute que le Seigneur a aussi envoyé ses Ministres à la Télévision, avec la Parole de l’Heure, pour démentir les faussetés, et délivrer le peuple de Dieu. Ce qui doit être détruit doit l’être. Et pour cela, il faut à Dieu quelqu’un pour le faire. Si l’on aime encore le Monde, on prouve que l’on aime pas Dieu, que l’on n’est pas son enfant. Et si l’on résiste à la Correction par la Parole de Dieu, on n’est pas enfant de l’Eternel. On est du Monde passager…

Un homme, ou une femme ne naîtra jamais de nouveau tant que le « je », surtout le « je » intellectuel survit en elle /lui, comme chez les séminaristes catholiques, et autres théologiens… Chacun doit se mesurer aux commandements de la Parole Parlée, et non oser compter sur ses facultés intellectuelles.

C’est l’esprit du monde, c’est celui du Monde Civilisé, intellectuel, qui empêche les gens de manifester l’esprit, manifester l’onction de l’Eternel devant les gens…Un esprit de timidité.

Enfin, un autre esprit : la familiarisation avec la Présence de l’Eternel, dit le prédicateur… ! Et c’est qui arriva effectivement à Samson, quand il pouvait dire « je m’en sortirai comme toujours » ! La familiarisation avec la Parole de Dieu c’est la chute de l’homme.

La familiarisation avec la Volonté de Dieu est une grande indication de Séduction par l’ennemi, le Monde, …

Mais, si nous avons seulement perdu du zèle, et non renié la foi, notre chevelure va repousser, comme celle de Samson, par la Grâce de l’Eternel, le Fils de Dieu, conclut le prédicateur.

 REFERENCES :  Une Eglise séduite par le Monde 

§§3-8 :

 §§70… ; §§138-139 ; §§26-30 

Texte: Equipe des Traducteurs ACR

RETROSPECTIVE DU 11 AU 17 NOVEMBREB 2013

MERCREDI 13 NOVEMBRE 2013 : EXTRACTION OU DISSIPER DE CONFUSION DANS LA PROPHETIE ( Fr AHANGA)

 Ecriture : Matthieu 7 :21-23 ; 24-24

La prophétie vient par un Prophète, la bouche autorisée de Dieu. Le Prophète est toujours inspiré par Dieu pour parler au peuple de Dieu, dans un Age donné.

La parole de Dieu ne prête pas à confusion. D’âpres l’entendement humain, deux écritures peuvent se contredire, et la personne peut ou ne pas croire à l’une ou l’autre des écritures. Mais Dieu reste vrai, et sa parole, d’un bout à l’autre, est parfaitement claire et cohérente.

Dans Matthieu 24 :24, il est dit qu’il y aura des faux christs, des faux oints au Temps de la Fin. Ce passage de L’Ecriture montre qu’un homme oint du Saint-Esprit peut prêcher cette Parole tout en étant un faux, c’est-à –dire ne figurant pas  dans la mémoire de Dieu. Car Dieu fait pleuvoir sa pluie sur les justes et sur les injustes.

Ces faux oints peuvent exercer les fonctions dans les offices de l’église nous dit Jésus. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Car ces faux sont dans l’église dans le but de semer la confusion.

Les faux oints sèment la confusion par leur hypocrisie dans l’intelligence des gens, dit le prophète Branham, pour les écarter de la conduite du Saint-Esprit.

La  pluie tombe pour abreuver la terre dans un même champ où il y a le blé et l’ivraie qui germent. Et l’action du Saint-Esprit quand il descend dans l’église, fait de même.

Jésus dit « Ce n’est pas ceux qui me disent «Seigneur, Seigneur » qui entreront dans le Royaume mais ceux qui font la volonté de mon Père ». Or la volonté du Père consiste à s’occuper des Affaires du Père, déclare le prédicateur.

Seule la semence du Christ produira les enfants de Dieu. Ceux qui sont de Dieu vivent et écoutent seulement la Parole de Dieu. Les hypocrites qui sèment la confusion resteront dans l’église et ne changeront pas de vie. Car les fruits qui sont en eux sont du Diable. Mais « que ceux qui se sanctifient, se sanctifient encore, … » déclare la Bible

Moïse a libéré le peuple d’Israël, se dirigeant vers la terre promise. A la fin, Balam, le faux prophète, est apparu pour mettre Israël dans la confusion. Et l’orateur précise que Balam a dépassé l’ordre de Dieu pour maudire Israël.

Pendant que celui-ci (Balam) parlait avec Dieu, il était capable de rendre un culte à Dieu. Pour preuve, Balam a élevé 7autels comme le faisait Moïse avec Israël. C’est pourquoi le peuple de Dieu ou l’église ne peut pas se fier aux apparences humaines plutôt qu’à la Parole de Dieu.

Judas l’Iscariote, Jésus lui avait confié la caisse, charge qu’on ne peut donner à n’importe qui. Et dans sa fausseté, il a été envoyé dans le champ missionnaire et a chassé même les démons. Mais ses fruits à la fin, ont défini le côté auquel il appartenait.

Au temps d’Achab aussi les faux prophètes ont prophétisé faussement pour le roi. Mais la Bible dit qu’un esprit de mensonge était venu auprès de Dieu pour confondre le roi Achab dans sa lutte contre les Philistins.

Mais, il faut savoir que les Elus ne seront pas séduits.  Pour dissiper la confusion dans la prophétie, il suffit de se confier dans la Parole de Dieu. L’église de Dieu va arriver à bouter l’ennemi, le faux, hors de sa portée.

REFERENCES

« Les oints du temps de la Fin » §11  §269 §29 §49 §36,38  §206, 201

   Hébreux 6 :7-8 

VENDREDI, 15 NOVEMBRE 2013 : ETRE CONDUIT (Pasteur KALUMBU )

Le prédicateur dit que Dieu lui-même « meurt d’envie » de conduire. De telle sorte que quand les hommes refusent d’être conduits par Dieu, alors Dieu ira conduire ses animaux en brousse, ses poissons dans les eaux,…

Néanmoins, seuls les élus doivent être conduits par Dieu. Et, dit le pasteur, si Dieu ne vous conduit pas, il ne vous conduira plus… Les autres, les enfants de Caïn, l’Eternel ne peut même pas leur parler… C’est exactement des choses qui n’existent pas ; c’est que devant Celui qui tient l’existence, ils ne comptent pas !

Dans tous les Ages, c’est l’Eternel qui conduit les Siens. Dans tous les Ages !

Même Moïse ne conduisait pas Israël, dit le pasteur, Car, Moïse ne connaissait rien de Canaan… il était né en Egypte, et avait grandi là-bas.

Dieu connait ses brebis avant… Avant que ce Monde et les autres êtres viennent à l’existence.

Chacun doit être le pas à suivre par les autres. C’est la que le pasteur fait référence au cantique « Moninga pelisa muinda na yo mosusu alanda yo » = « Ami, allume ta lampe, et que les autres te suivent ». Ce cantique présume que chacun doit être conscient de son statut d’exemple pour son entourage, avec le devoir d’édifier cet entourage par la sagesse scripturaire de l’Eternel qu’il est tenu de manifester dans sa vie de tous les jours.

DIMANCHE, LE 17 NOVEMBRE 2013 : LE GRANS SECRET QUI ETAIT DANS LA PENSEE DE DIEU ( Pasteur KALUMBU)

Ecritures : Ephésiens 3, 14-19

               Colossiens 1, 24-27

 Le pasteur commence par un conseil à l’église : que chacun se dise que dans le temps le plus proche, il va recevoir ce que le Seigneur a préparé pour lui…, et qu’il ne s’endorme pas, tant qu’il n’a pas reçu cette part… !

Le prophète dit que Ce GRAND SECRET, l’Eternel l’a déjà placé dans les cœurs des Siens. Dieu l’a d’abord placé en Christ, ensuite, le Grand Secret a été transposé à l’Eglise.

 Marie avait ce secret, et l’a démontré aux Noces de Canaan… on peut l’y observer parlant aux servants de la fête avec l’assurance d’une personne qui détient un secret…

Ce secret ne manifeste sa Splendeur que qu’on y croit aveuglement… c’est pour cette raison que Marie prévient les servants de la fête de se limiter uniquement à ce que Jésus allait leur demander de faire quand quelque chose viendrait à manquer.

Par ailleurs, ayant crée l’homme à son Image, l’homme n’est pas le reflet de Dieu, comme celui renvoyé par un miroir par exemple. Un reflet qui n’a pas de vie propre. Mais, l’être humain a sa vie propre en face de Dieu !

Christ était l’image pleine de Dieu; nous, des images partielles… C’est en tant qu’image pleine de Dieu que Christ est l’Eternel. Il était l’Eternel.

Le pasteur décline enfin ce grand Secret : le Désir de l’Eternel de devenir, un jour, un être humain ! Désir comblé dans le Fils de l’Homme.

Un homme ne peut manifester que ce qu’il a reçu. Si c’était la Parole de Dieu, il manifestera Dieu ! C’est, dit le prédicateur, comme la semence  qu’une femme a reçu : l’enfant auquel elle donnera naissance sera de la même espèce que la semence reçue, et absolument !

Les gens qui viennent à l’église, et non pas à la Parole, manifesterons l’Eglise, ou l’Assemblée qu’ils fréquentent. Pas la Parole, dit le pasteur.

Ce qui nous conduit, c’est ce qui nous avait attiré, et que nous avons reçu. La manifestation est la matérialité de la conduite.

Marie reçut la Parole, et, la Parole se fit chair en Marie ! Ainsi la semence que les élus ont reçue demeurera en eux. Elle ne sortira plus jamais. Elle se fera chair dans les élus. Immanquablement !

C’est pourquoi, dit le pasteur,, malgré tous les souhaits des gens qui sortent chaque dois de l’Assemblée Chrétienne de Righini en chantant que la Parole est sortie avec eux, rien n’y fait… Et à propos, se demande-t-il, combien de fois la Parole sortira-t-elle de l’Assemblée Chrétienne de Righini? Ces gens là, dit le Pasteur, n’ont pas d’yeux pour voir les élus ; trop habitués à ne voir que des tribus et des ethnies… il ne s’agit pas de voir un groupe, mais les élus de l’Eternel.

Et concernant ces élus, le pasteur insiste et martèle sur un aspect : l’Eternel traite chacun d’eux à part. Chacun à part. L’Epouse est un petit groupe sortie de la masse. Particularité de l’Epouse c’est que rien d’autre que la Parole ne l’intéresse, et n’est admis chez elle. L’Epouse ne fait que la volonté de la Parole.

L’Epouse ne s’embarrasse pas de satisfaire une créature quelconque, si majestueuse qu’elle soit. La Semence, dit le pasteur, ne se manifeste pas dans n’importe quelles conditions. Elle doit parvenir à maturité ! Ça n’est pas une personne à qui l’on doit chaque fois dire ce qu’il ne faut point faire ou ce qu’il faut faire ; à un moment donné, elle doit être aussi de ceux qui aident et supportent les faibles ! C’est la maturité de la graine.

Le « Grand Secret », Dieu l’a déversé dans Christ ; puis, de Christ dans l’Eglise Epouse ; et enfin dans les cœurs des croyants : Dieu voulait devenir un homme. Dieu est son propre Secret !

Comme Christ lui-même, les élus doivent accomplir chaque Ecriture qui les concerne. Chaque Ecriture qui concerne l’élu s’accomplira dans l’élu. En recevant le Message de Branham, le Grand Secret est en nous. Le Grand Secret est que nous accomplissions Sa Volonté. Et Dieu nous y a prédestinés, et équipés. Il se manifeste à la Nature à travers ses élus. Lui, le Grand Secret.

Le Grand Secret c’est aussi que ses élus savent qu’ils viennent du Seigneur de la Vie, et ne marchent  que pour le Seigneur. Dieu ne marche que pour sa Parole ! Rien que pour Sa Parole. C’est en s’accrochant à ce Secret, dit le pasteur, que l’Eternel pourra même mettre les êtres humains que tu vois à ton service. Tous sont tenus par le Père Céleste. C’est Lui Qui les a placés sur terre…

Ainsi, dit le prédicateur, si nous craignons l’Eternel, nous n’aurons pas nos regards tournés vers ceux qui n’ont fait que recevoir des bénédictions de la part du Père Céleste… et qui sont élevés, riches,… mais sans être nécessairement de la famille Jésus Christ, l’Eternel.

Dieu dans son Corps, c’est Jésus-Christ !

Jésus dans son Corps, c’est l’Epouse !

Alors, à cause  de cette même crainte, ne minimisons personne. Nous ne savons pas en qui l’Eternel a placé Son Grand Secret !!

Le Message que nous avons reçu de Branham est la Parole. Donc, nous allons reproduire la Parole de Dieu sans faute. Car, cela ne dépend plus de nous !

Dieu n’accepte pas n’importe quoi d’autre : seul, et seulement son Secret dans l’être humain. A savoir que ses attributs puissent se manifester dans l’être humain. Et la gloire que nous cherchons, chacun à sa façon, il n’y a qu’une façon de la recevoir : Christ dans le cœur ! Là, seulement là, se trouve l’espérance de la Gloire ! Pas ailleurs !

Personne ne doit attendre des fleurs des gens… L’élu attend ces fleurs là, non pas des gens, … mais de Dieu Lui-même, Créateur de toutes les fleurs ! D’ailleurs, aucun homme ne pourra nous donner toutes les fleurs… Car nul n’en a toutes. Et Dieu voudra nous les faire posséder, toutes !! Nous les héritiers.

Aucune Assemblée ne sera sauvée en tant que Assemblée. Le Salut est sur un individu, sur des individus… Néanmoins, dit le pasteur, l’on doit se réjouir d’avoir à la tête de l’Assemblée des ministres qui vous apportent ce Grand Secret de Dieu, et que Dieu recherche dans l’être humain.

La Manifestation du Grand Secret c’est prier pour ceux qui nous maltraitent ; bénir ceux qui nous maudissent ; présenter la 2ème joue à celui qui nous a déjà giflé… Il n’y a pas d’autre Indicateur !!! L’Indicateur de l’Election, de la Prédestination, du salut Eternel est dans ces manifestations, la mort du vieil homme.

REFERENCES

« Le Chef d’œuvre » §79-80 ; « Dieu dévoilé » §58

 « Exposé »§3, pp. 163-169.

« La Semence n’hérite pas avec la balle »§179

« Christ est le Mystère de Dieu révélé » §§388 ; 394 ; 480 ; 415 ; 413 ; 395 ; 403

Luc 6,27

RETROSPECTIVE DU 28 OCT AU 3 NOV 2013

MERCREDI 30 OCTOBRE 2013 : LA SECURITE ETERNELLE DE DIEU (Fr                                                                                KALONJI)         

Depuis que l’homme avait vu que le Seigneur pardonnait ses péchés par la sacrifice des bêtes que Lui-même Dieu avait indiquées, dit le prédicateur, l’homme se dit en lui-même que dès lors, il n’aurait plus qu’à avoir beaucoup de bêtes, telles que les agneaux, pour régler le problème du péché !

Mais, malheureusement, dit le prédicateur, l’homme aimant le péché, ses bêtes allaient certainement ne plus suffire. Surtout que le sang des bêtes ne pouvait effacer le péché, et que repris, n’a plus de sacrifice…

Pour cette raison, l’Eternel a signé une Alliance inconditionnelle avec l’homme.

 

Et il  ne fallait qu’une telle Alliance où l’homme n’avait aucune œuvre à produire, étant incapable de tenir parole. Le prédicateur montre que c’était cette Alliance inconditionnelle ou rien, car c’était l’unique voie pour Dieu d’avoir une progéniture sur la terre.

Ce Message est la même Voix qu’Abraham entendait, et lui seul,, dit le prédicateur Comme nous, aujourd’hui, sommes les seuls, dans ce monde de doctrines, de dogmes, … pour y croire !Le prédicateur relève ceci comme une preuve de note identité de progéniture d’Abraham. Car, dans ce Message, les gens croient contre la nature de l’existence de ce temps, de même qu’Abraham croyait à la naissance d’un enfant contre nature, vu l’âge vieux de sa femme.

La semence  promise par l’Eternel à Abraham a déjà été bénie de toutes les bénédictions par Dieu Lui-même. Pas par Abraham, et encore moins par un prophète, ou un pasteur… A chacun de choisir quelle bénédiction il désire ce soir même, ponctue le prédicateur.

 

REFERENCES

« La grâce d’Abraham » §20 ; §21, 3ème partie

Hb 10, 26.                                 

§21, 2è partie ; §26 ; §43 : 2 et 4 ; §33 : 27

 

VENDREDI 1 NOVEMBRE 2013 : LE SON INCERTAIN (Révérend KALUMBU)

                                                        

Lecture : I Corinthiens 14 : 1-6

Que les gens sachent que si c’est Dieu qui a parlé, c’est la vérité. Ce n’est pas un son confus. Croyez en Lui. Dieu ne peut opérer que là où il y a la foi en sa parole. La Parole de Dieu est le seul son clair et parfait. Tel a été l’essentiel de la prédication de Pasteur KALUMBU KISEKA, intitulée « Le son confus ». Ce que Dieu a dit reste incontournable et inaltérable.

En fait, quand Dieu envoie un prophète tel que Branham, il faut le croire et si bien que vous préférez mourir pour la vérité. A cette donnée vraie correspond une fausse. C’est celle de dire : « je ne peux pas le croire ». Ce dernier élément n’a qu’un bilan, une valeur en occurrence la confusion la plus noire. Les opinions ne sont rien. La révélation est la clé, … que Jésus a donné à Pierre. La révélation sur laquelle est bâtie l’église. Même si vous écoutez les bandes du prophète, nécessairement, il faut que Dieu vous parle. Sinon, c’est toujours un son confus, clame le pasteur. C’est pareil si vous l’avez simplement lu. D’abord Dieu doit vous parler au travers de la Parole.

Mise au point du l’orateur : « Le Message doit vous préparer pour l’enlèvement… Dieu doit vous parler individuellement… Il est libre de prendre quelqu’un d’autre à votre place pour le servir. Dieu ne peut être remplacé. D’ailleurs vous n’êtes pas indispensable.

Par prudence, le pasteur a déclaré : « Suivons, marchons avec Dieu ». C’est de cette façon que doivent agir les vrais chrétiens. Ils connaissent la Voix de Dieu.

En effet, quelques expériences suffisent à montrer dans quelle mesure il est utile de croire la Parole de Dieu et dans quelle autre mesure il est utile de démontrer que ceux qui négligent le « Ainsi dit l’Eternel » ne peuvent jamais être sûrs de quoi que ce soit :

- Tout soldat connaît le son de la trompette indiquant la guerre ;

- Lors de la prise de Jérusalem par TITUS, seuls les chrétiens étaient épargnés car ils ont respecté et suivi la Parole de Jésus qui leur avait dit de sortir de Jérusalem, lorsqu’ils verront un armée ennemie camper autour de la ville ;

- Les Juifs ont oublié la promesse de Dieu à Abraham, Genèse 15 : 13. Or s’ils avaient cela en mémoire, ils seraient calmes, comptant des années, les générations. Mais ils ne savaient plus où ils en étaient. Le son confus ;

- Tout autour de nous, le monde ignore, Malachie 4 : 5-6, Apocalypse 10, comme à l’époque de Noé ;

-  Daniel a bravé tout seul avec l’aide de Dieu la fosse aux lions ;

- Tout récemment, les scientologistes (Science Chrétienne) ont trompé le monde entier disant que la fin du monde devrait arriver en décembre 2012 ;

- Les grandes dénominations font une image à la bête sans le savoir ;

- Ils ignorent le préparatif pour l’enlèvement ;

- D’autres zélés ne cessent de répéter : « Jésus est déjà venu ». Ce qui n’est pas conforme à toutes les promesses de Jésus Lui-même : Le Seigneur reviendra dans une nuée de gloire avec tous ses anges ; les morts en Christ doivent ressusciter d’abord et avec nous les vivants, monterons ensemble à la rencontre du Seigneur Jésus, dans les airs !

Le diable rend les gens indécis, hésitants infidèles, méfiants, aveugles spirituels pour n’écouter personne d’autre que lui, renchérit le Révérend Mosendo, à la fin du culte..

REFERENCES :

Le Son Incertain : § 275; §§ 253 ; 259; § 242; § 262; § 319; § 382; § 436 et §§ 75 ; 438.

DIMANCHE, 3 NOVEMBRE 2013

Lecture (s) : Genèse 24, 12-14

                      Apocalypse 21,9

 

Le Pasteur Kalumbu a fait quelques rappels de son sermon de Vendredi, avant d’entamer son sermon du jour :

 

On ne peut se préparer convenablement, à moins que le Son qui annonce l’Evénement soit clair. L’Epouse de Christ est en train d’être préparée.

Ce n’est pas une église locale qui va être enlevée… C’est l’Epouse de Christ qui se trouve dans les différentes églises locales. L’Eternel nous a appelé à la Parole, notre pays de promesses. Et en nous sortant des systèmes religieux qui pullulent dans le Monde. Nous n’avons pas à nous battre entre nous. A moins que ce soit pour défendre le Saint-Esprit, comme le dit le Prophète Branham.

Le pasteur dit et répète que ceux qui livrent d’autres batailles du haut de la chaire n’ont tout simplement pas de ministère. Peut-être, dit-il, un semblant de Ministère… Ne faisons aucune confiance à un être humain. Car, on peut s’un passer, de remplacer cet humain par un autre. Mais, l’Eternel, peut-on le remplacer ?

Par conséquent, nous ne pouvons nous en passer. Ceci amène le pasteur à dire que Dieu n’a rien comme obligation de nous avoir. Mais, nous avons tout par Lui. Nul ne peut s’en passer, à moins de vouloir mettre un terme à notre vie.

 

LE CHOIX D’UNE EPOUSE  (Pasteur KALUMBU)

 

Tout ce qui est naturel est un type de ce qui est spirituel, dit le pasteur.

C’est de cette manière que William M. Branham a connu l’Eternel. On ne choisit pas les charmes. C’est le caractère de la femme qui détermine le choix de l’Epoux. Mais, quel caractère ??

Pas celui de la femme, mais le caractère de l’homme dans la femme. Il s’agit du caractère de l’homme reflété dans la femme. C’est du fait de cette identité caractérielle que le divorce ne peut s’envisager… Et le Seigneur, dit le pasteur, en disant qu’il hait le divorce, c’est sur base de cette identité qu’Il le dit.

Alors, dit le pasteur, un homme qui accuse sa femme de vol ; de sorcellerie ; d’entêtement ; … ne fait rien d’autre que révéler ce qu’il est en réalité, dit le prophète Branham . Le Chrétien va vers la femme qui est née de nouveau…, peu importe le physique de la femme.

Comme il s’agit de ce qui se cache souvent, le caractère d’un être humain, le pasteur souligne l’importance, la valeur, … de Dieu, dans le choix d’une Epouse. Lui seul connait et connaissait depuis toujours le caractère de chaque personne qui vient au Monde. Et le prédicateur souligne aussi qu’il ne faut pas précéder la prière par le choix de l’Epouse. Il ne pourra rien vous répondre, quand vous avez déjà pointé une fiancée… Cela empêchera certainement la foi dans ce que Dieu donnera comme réponse.

Autant l’homme aime voir la femme être du même caractère que lui, de même l’Eternel voudrait voir Son Caractère de Dieu dans Son enfant.

Le pasteur dit que le Messie, le Fils de Dieu avait aussi un caractère : accomplir toute écriture qui Le concernait. Et c’est ça le caractère de Dieu, la Parole. Le pasteur fait un point : Christ a effectivement accompli toute écriture le concernant, quand il fut brisé, tué. Le reste des Ecritures. Il les accomplit en nous. Car nous les accomplissons grâce à Lui, sans qui nous ne pouvons rien, rien ! Là nous sommes l’Eglise-Epouse ! Et le pasteur n’évite pas de relever que des Ecritures difficiles à accomplir nous attendent, peut-être depuis les années… Mais ne les repoussons pas ; ne les oublions pas. Gardons-les. Il nous aidera à les accomplir, tant que nous avons été choisis par Lui.

Le caractère de l’Eglise que le Seigneur cherche à voir en nous, ça n’est pas de beaux temples, des ambitions, … mais seulement les Ecritures que Christ nous a laissées pour accomplissement.

Donc, c’est la Parole de Dieu qui donne Son caractère à l’Epouse. Le naturel étant l’ombre du Spirituel. Aujourd’hui l’église a vendu à Satan son caractère, dit le Prophète Branham. Elle est attirée dans les religions humaines, intellectuelles. Elle a vendu, comme Essaie, son droit d’ainesse. Résultat recherché : être populaire.

Il nous faut garder l’Amour de Dieu. C’est le Son certain. Les religions intellectuelles sont le Son Incertain. Le véritable Eglise de Christ, l’Epouse s’est livrée si entièrement à Lui et à Sa Parole promise, que la Pensée qui était en Christ est en elle

Gardons et manifestons l’Amour de Dieu. Ses Paroles.

Son Eglise et Lui, Christ, doivent être de même caractère. Ils vont redevenir un, comme avant la fondation du Monde. Comme Adam et Eve étaient un, avant que l’Eternel la tire d’Adam, et la lui montre. Du reste, chaque homme, selon la Parole de l’Heure, rendra compte à l’Eternel sur sa femme.

La Véritable Epouse attire l’attention de Christ en gardant l’Amour de Dieu, la Parole de Dieu.

Nous recevons l’Amour de Dieu au travers de ses instruments, les serviteurs de Dieu recommandés par Lui. Pas ceux qui se recommandent eux-mêmes (II Cor 10,10). Alors, Dieu nous a déjà honorés, car c’est Lui-même que nous recevons à travers les serviteurs de Dieu. Il ne restera plus que Ses manifestations à travers nous, au temps marqué par Lui. Jésus ne prendra pas l’Epouse dans laquelle il ne se voit pas.

Une épouse peut présenter des penchants, des défauts … Mais, l’époux fils de la Parole ne manquera jamais de grâce pour la changer. La Parole est là tous les jours en nous. Comme Christ à changé chacun de nous. Le mari d’où elle fut tirée ne se fatiguera de la supporter.

§§45-47 : §§45-47 : §166. §165 §§ 79-80 ; 125 ; 82 ; 85 ; 83 ; 164.

. §60. . §50.

Texte: Equipe des rédacteurs ACR

RETROSPECTIVE DU 28 OCTOBRE AU 3 NOVEMBRE 2013

MERCREDI 30 OCTOBRE 2013 : LA SECURITE ETERNELLE DE DIEU (Fr KALONJI)                                                               

Depuis que l’homme avait vu que le Seigneur pardonnait ses péchés par la sacrifice des bêtes que Lui-même Dieu avait indiquées, dit le prédicateur, l’homme se dit en lui-même que dès lors, il n’aurait plus qu’à avoir beaucoup de bêtes, telles que les agneaux, pour régler le problème du péché !

Mais, malheureusement, dit le prédicateur, l’homme aimant le péché, ses bêtes allaient certainement ne plus suffire. Surtout que le sang des bêtes ne pouvait effacer le péché, et que repris, n’a plus de sacrifice…

Pour cette raison, l’Eternel a signé une Alliance inconditionnelle avec l’homme.

Et il  ne fallait qu’une telle Alliance où l’homme n’avait aucune œuvre à produire, étant incapable de tenir parole. Le prédicateur montre que c’était cette Alliance inconditionnelle ou rien, car c’était l’unique voie pour Dieu d’avoir une progéniture sur la terre.

Ce Message est la même Voix qu’Abraham entendait, et lui seul,, dit le prédicateur Comme nous, aujourd’hui, sommes les seuls, dans ce monde de doctrines, de dogmes, … pour y croire !Le prédicateur relève ceci comme une preuve de note identité de progéniture d’Abraham. Car, dans ce Message, les gens croient contre la nature de l’existence de ce temps, de même qu’Abraham croyait à la naissance d’un enfant contre nature, vu l’âge vieux de sa femme.

La semence  promise par l’Eternel à Abraham a déjà été bénie de toutes les bénédictions par Dieu Lui-même. Pas par Abraham, et encore moins par un prophète, ou un pasteur… A chacun de choisir quelle bénédiction il désire ce soir même, ponctue le prédicateur.

REFERENCES

« La grâce d’Abraham » §20 ; §21, 3ème partie

Hb 10, 26.                                 

§21, 2è partie ; §26 ; §43 : 2 et 4 ; §33 : 27

VENDREDI 1 NOVEMBRE 2013 : LE SON INCERTAIN (Révérend KALUMBU)                                 

Lecture : I Corinthiens 14 : 1-6

Que les gens sachent que si c’est Dieu qui a parlé, c’est la vérité. Ce n’est pas un son confus. Croyez en Lui. Dieu ne peut opérer que là où il y a la foi en sa parole. La Parole de Dieu est le seul son clair et parfait. Tel a été l’essentiel de la prédication de Pasteur KALUMBU KISEKA, intitulée « Le son confus ». Ce que Dieu a dit reste incontournable et inaltérable.

En fait, quand Dieu envoie un prophète tel que Branham, il faut le croire et si bien que vous préférez mourir pour la vérité. A cette donnée vraie correspond une fausse. C’est celle de dire : « je ne peux pas le croire ». Ce dernier élément n’a qu’un bilan, une valeur en occurrence la confusion la plus noire. Les opinions ne sont rien. La révélation est la clé, … que Jésus a donné à Pierre. La révélation sur laquelle est bâtie l’église. Même si vous écoutez les bandes du prophète, nécessairement, il faut que Dieu vous parle. Sinon, c’est toujours un son confus, clame le pasteur. C’est pareil si vous l’avez simplement lu. D’abord Dieu doit vous parler au travers de la Parole.

Mise au point du l’orateur : « Le Message doit vous préparer pour l’enlèvement… Dieu doit vous parler individuellement… Il est libre de prendre quelqu’un d’autre à votre place pour le servir. Dieu ne peut être remplacé. D’ailleurs vous n’êtes pas indispensable.

Par prudence, le pasteur a déclaré : « Suivons, marchons avec Dieu ». C’est de cette façon que doivent agir les vrais chrétiens. Ils connaissent la Voix de Dieu.

En effet, quelques expériences suffisent à montrer dans quelle mesure il est utile de croire la Parole de Dieu et dans quelle autre mesure il est utile de démontrer que ceux qui négligent le « Ainsi dit l’Eternel » ne peuvent jamais être sûrs de quoi que ce soit :

-         Tout soldat connaît le son de la trompette indiquant la guerre ;

-         Lors de la prise de Jérusalem par TITUS, seuls les chrétiens étaient épargnés car ils ont respecté et suivi la Parole de Jésus qui leur avait dit de sortir de Jérusalem, lorsqu’ils verront un armée ennemie camper autour de la ville ;

-         Les Juifs ont oublié la promesse de Dieu à Abraham, Genèse 15 : 13. Or s’ils avaient cela en mémoire, ils seraient calmes, comptant des années, les générations. Mais ils ne savaient plus où ils en étaient. Le son confus ;

-         Tout autour de nous, le monde ignore, Malachie 4 : 5-6, Apocalypse 10, comme à l’époque de Noé ;

-         Daniel a bravé tout seul avec l’aide de Dieu la fosse aux lions ;

-         Tout récemment, les scientologistes (Science Chrétienne) ont trompé le monde entier disant que la fin du monde devrait arriver en décembre 2012 ;

-         Les grandes dénominations font une image à la bête sans le savoir ;

-         Ils ignorent le préparatif pour l’enlèvement ;

-         D’autres zélés ne cessent de répéter : « Jésus est déjà venu ». Ce qui n’est pas conforme à toutes les promesses de Jésus Lui-même : Le Seigneur reviendra dans une nuée de gloire avec tous ses anges ; les morts en Christ doivent ressusciter d’abord et avec nous les vivants, monterons ensemble à la rencontre du Seigneur Jésus, dans les airs !

Le diable rend les gens indécis, hésitants infidèles, méfiants, aveugles spirituels pour n’écouter personne d’autre que lui, renchérit le Révérend Musendo, à la fin du culte..

REFERENCES :

Le Son Incertain : § 275; §§ 253 ; 259; § 242; § 262; § 319; § 382; § 436 et §§ 75 ; 438.

DIMANCHE, 3 NOVEMBRE 2013

Lecture (s) : Genèse 24, 12-14 et Apocalypse 21,9

Le Pasteur Kalumbu a fait quelques rappels de son sermon de Vendredi, avant d’entamer son sermon du jour :

On ne peut se préparer convenablement, à moins que le Son qui annonce l’Evénement soit clair. L’Epouse de Christ est en train d’être préparée.

Ce n’est pas une église locale qui va être enlevée… C’est l’Epouse de Christ qui se trouve dans les différentes églises locales. L’Eternel nous a appelé à la Parole, notre pays de promesses. Et en nous sortant des systèmes religieux qui pullulent dans le Monde. Nous n’avons pas à nous battre entre nous. A moins que ce soit pour défendre le Saint-Esprit, comme le dit le Prophète Branham.

Le pasteur dit et répète que ceux qui livrent d’autres batailles du haut de la chaire n’ont tout simplement pas de ministère. Peut-être, dit-il, un semblant de Ministère… Ne faisons aucune confiance à un être humain. Car, on peut s’un passer, de remplacer cet humain par un autre. Mais, l’Eternel, peut-on le remplacer ?

Par conséquent, nous ne pouvons nous en passer. Ceci amène le pasteur à dire que Dieu n’a rien comme obligation de nous avoir. Mais, nous avons tout par Lui. Nul ne peut s’en passer, à moins de vouloir mettre un terme à notre vie.

 

LE CHOIX D’UNE EPOUSE  (Pasteur KALUMBU)

Tout ce qui est naturel est un type de ce qui est spirituel, dit le pasteur.

C’est de cette manière que William M. Branham a connu l’Eternel. On ne choisit pas les charmes. C’est le caractère de la femme qui détermine le choix de l’Epoux. Mais, quel caractère ??

Pas celui de la femme, mais le caractère de l’homme dans la femme. Il s’agit du caractère de l’homme reflété dans la femme. C’est du fait de cette identité caractérielle que le divorce ne peut s’envisager… Et le Seigneur, dit le pasteur, en disant qu’il hait le divorce, c’est sur base de cette identité qu’Il le dit.

Alors, dit le pasteur, un homme qui accuse sa femme de vol ; de sorcellerie ; d’entêtement ; … ne fait rien d’autre que révéler ce qu’il est en réalité, dit le prophète Branham . Le Chrétien va vers la femme qui est née de nouveau…, peu importe le physique de la femme.

Comme il s’agit de ce qui se cache souvent, le caractère d’un être humain, le pasteur souligne l’importance, la valeur, … de Dieu, dans le choix d’une Epouse. Lui seul connait et connaissait depuis toujours le caractère de chaque personne qui vient au Monde. Et le prédicateur souligne aussi qu’il ne faut pas précéder la prière par le choix de l’Epouse. Il ne pourra rien vous répondre, quand vous avez déjà pointé une fiancée… Cela empêchera certainement la foi dans ce que Dieu donnera comme réponse.

Autant l’homme aime voir la femme être du même caractère que lui, de même l’Eternel voudrait voir Son Caractère de Dieu dans Son enfant.

Le pasteur dit que le Messie, le Fils de Dieu avait aussi un caractère : accomplir toute écriture qui Le concernait. Et c’est ça le caractère de Dieu, la Parole. Le pasteur fait un point : Christ a effectivement accompli toute écriture le concernant, quand il fut brisé, tué. Le reste des Ecritures. Il les accomplit en nous. Car nous les accomplissons grâce à Lui, sans qui nous ne pouvons rien, rien ! Là nous sommes l’Eglise-Epouse ! Et le pasteur n’évite pas de relever que des Ecritures difficiles à accomplir nous attendent, peut-être depuis les années… Mais ne les repoussons pas ; ne les oublions pas. Gardons-les. Il nous aidera à les accomplir, tant que nous avons été choisis par Lui.

Le caractère de l’Eglise que le Seigneur cherche à voir en nous, ça n’est pas de beaux temples, des ambitions, … mais seulement les Ecritures que Christ nous a laissées pour accomplissement.

Donc, c’est la Parole de Dieu qui donne Son caractère à l’Epouse. Le naturel étant l’ombre du Spirituel. Aujourd’hui l’église a vendu à Satan son caractère, dit le Prophète Branham. Elle est attirée dans les religions humaines, intellectuelles. Elle a vendu, comme Essaie, son droit d’ainesse. Résultat recherché : être populaire.

Il nous faut garder l’Amour de Dieu. C’est le Son certain. Les religions intellectuelles sont le Son Incertain. Le véritable Eglise de Christ, l’Epouse s’est livrée si entièrement à Lui et à Sa Parole promise, que la Pensée qui était en Christ est en elle

Gardons et manifestons l’Amour de Dieu. Ses Paroles.

Son Eglise et Lui, Christ, doivent être de même caractère. Ils vont redevenir un, comme avant la fondation du Monde. Comme Adam et Eve étaient un, avant que l’Eternel la tire d’Adam, et la lui montre. Du reste, chaque homme, selon la Parole de l’Heure, rendra compte à l’Eternel sur sa femme.

La Véritable Epouse attire l’attention de Christ en gardant l’Amour de Dieu, la Parole de Dieu.

Nous recevons l’Amour de Dieu au travers de ses instruments, les serviteurs de Dieu recommandés par Lui. Pas ceux qui se recommandent eux-mêmes (II Cor 10,10). Alors, Dieu nous a déjà honorés, car c’est Lui-même que nous recevons à travers les serviteurs de Dieu. Il ne restera plus que Ses manifestations à travers nous, au temps marqué par Lui. Jésus ne prendra pas l’Epouse dans laquelle il ne se voit pas.

Une épouse peut présenter des penchants, des défauts … Mais, l’époux fils de la Parole ne manquera jamais de grâce pour la changer. La Parole est là tous les jours en nous. Comme Christ à changé chacun de nous. Le mari d’où elle fut tirée ne se fatiguera de la supporter.

§§45-47 : §§45-47 : §166. §165 §§ 79-80 ; 125 ; 82 ; 85 ; 83 ; 164.

. §60. . §50.

Texte : Equipe des Traducteurs ACR

RETROSPECTIVE DU 21 AU 27 OCTOBRE 2013

MERCREDI 23 OCTOBRE 2013

Orateur : Pasteur Barutti/Bande

Sujet : « Les dons de Dieu trouvent toujours leurs places »

Ecriture : Luc 4 : 16,23

Un vrai don de Dieu est  premièrement toujours rejeté. Mais après ce rejet, le don divin trouvera toujours sa place. Cette déclaration a suscité plusieurs exemples illustrés dans la Bible, à l’instar de Moïse qqui, ayant eu la Mission de libérer les enfants d’Israël, trouva de l’opposition auprès du Pharaon qui méconnaissait le don de Dieu. Ce mépris  fit passer  l’Egypte à des divers fléaux, dix au total.

A la fin, malgré tout, le don travailla pour exécuter le plan de Dieu à travers Moïse, qui libéra Israël de l’esclavage. Et Pharaon qui ne voulait pas reconnaître le don de Dieu fut précipité avec son armée dans la mer rouge.

Un autre cas est celui de David, abandonné par sa famille dans les pâturages avec les troupeaux de son père, et exposé aux animaux sauvages. Mais Dieu l’a formé dans ces pâturages. Plus tard, David sera oint Roi par le Prophète Samuel. Un vrai fils de Dieu doit premièrement être rejeté, répète le Pasteur Barutti ; après Dieu l’élève. Malgré le mépris de ses frères. David livra et gagna  plusieurs guerres. Alors, le don trouva parfaitement sa place.

Jésus-Christ, né d’une vierge fut d’abord rejeté par les Juifs. On l’appela enfant illégitime, Belzébul,…. Mais à la fin, Dieu l’éleva au point que tout genou aujourd’hui et à jamais fléchit devant Lui, et toute langue confesse que Jésus est Seigneur ;

Alexandre le grand, un fils batard, mais Dieu l’éleva, il devint le Roi de Macédoine.

Branham, né d’une famille pauvre, père ivrogne,…. mais Dieu l’éleva. Il a fait de lui le Messager de l’Age . Après sa conversion, jeune qu’il était, on refusa même ses visions chez les baptistes. On le traita de marionnette. Son propre pasteur baptiste, David, qualifia ses visions de cauchemar ;

Paul aussi fut rejeté par les églises juives de l’époque, mais malgré tout, le don trouva sa place, Dieu  fit de Paul l’Apôtre par excellence ;

Barutti Kasongo, au  début, n’étant pas reconnu à Righini comme Pasteur, accepta de participer dans le collège des pasteurs dans l’église, mais après un voyage à Lubumbashi, Dieu éclata son don en Barutti. Son salaire pastoral était de 100 $.

De retour à Kinshasa, Dieu éleva son Ministère. Le Pasteur Kalumbu remarqua aussi que le Pasteur Barutti n’était bien traité dans l’église. « Mais à quelque chose, malheur est bon », déclare le Pasteur Barutti Kasongo. Aujourd’hui le don de Dieu a trouvé sa place en lui. Au point qu’il peut se dire que cette église de Righini est la sienne. Ce qui est tout à fait conforme à l’Evangile. Dieu a élevé son serviteur comme il le fit jadis pour Moïse devant Myriam et ses frères. Aujourd’hui encore il y a toujours risque de critiquer les gens que la Parole soutient et élève.

 

Dimanche, le 27 octobre 2013 :  ISRAEL et L’EGLISE  / Révérend MUSENDO

Lecture (s) : Exodes 13, 17-22

Le lecteur voudra bien trouver ici un condensé des prédications du Vendredi 25 et Dimanche 27 Octobre 2013.

L’Eternel a donné des ombres (révélations) et des types afin que nous ne retombions dans les faux pas dans lesquels sont tombés ceux qui nous ont précédés. Depuis Babel, ou Babylone, d’où est sorti Abraham, alors Abram.

A la rencontre de l’Eternel avec Abram, l’Eternel lui dit qu’il aura une postérité. Mais Abram avec ses 75 ans, sa femme 65 ans, discuta âprement avec l’Eternel, même quand l’Eternel ne cessai de lui rappeler avec qui il était en discussion… Alors, l’Eternel lui ordonnera de prendre cinq bêtes : une génisse ;  une chèvre ; un bélier ; à séparer en deux parties. Puis une colombe et un pigeon, à ne pas sectionner. Le pasteur dit qu’il faut y voir les cinq lettres du nom du Sauveur : JESUS de Nazareth. Les cinq bêtes étaient en sacrifice à l’Eternel avant que la progéniture promise ne se manifeste.

Le prédicateur dit que l’Eternel pouvait amener Abram directement à Canaan, lui donner la multitude promise… Mais, dit-il, l’Eternel n’aime pas agir seul ; il fait toujours en sorte qu’il fasse intervenir l’être humain, son Agent créé pour ce. Alors, fallait encore des Jacob, Joseph, Moïse, Josué.

Mais cet Agent n’agit pas quand il voudra ; quand Moïse a voulu libérer Israël en Egypte, ce sont des israéliens qui l’ont menacé de dénonciation. Le pasteur dit que c’était le signe que le temps de Dieu pour la libération n’était pas encore là : ces hébreux là qui menacèrent Moïse ne savaient pas encore que Moïse était le libérateur qu’ils attendaient, suivant la promesse de Dieu.

C’est ce qui arrive quand le temps de Dieu n’est pas encore accompli. Le temps de Dieu, c’est l’Alliance même. Et c’est en étant dans l’Alliance que l’on peut voir l’Invisible, le Dieu d’Israël.

 Moïse et les deux hébreux qui l’ont menacé n’étaient pas encore dans l’Alliance. Les temps n’étaient pas encore accomplis..

L’Alliance, c’était surtout des types bien définis, comme la circoncision !

L’Eternel avait failli tuer Moïse, par ce qu’il n’avait pas encore circoncis ces deux fils. Il fallait Sephora, son épouse que Dieu avait utilisée comme son agent, pour rappeler la recommandation au Prophète Moïse.

Le dernier Fléau en Egypte, c’était la MORT

Pour être délivré, il faut être dans l’Alliance. L’Agneau de l’Alliance, aujourd’hui, (plus de bêtes de sacrifice), c’est l’Agneau parfait. Et depuis Eve, jusqu’à Judas l’Iscariote, en passant par les Prophètes  Daniel, Ezéchiel, Esaïe, … Marie femme de Joseph, les gens ont témoigné sur l’Agneau Parfait. Même un autre de ses ennemis, Ponce Pilate, l’a fait devant toute la multitude qui L’accusait, qu’il n’avait trouvé aucun délit dans le prévenu Jésus de Nazareth, Christ l’Agneau.

Et notre Alliance à nous n’est pas fondée sur des bêtes de sacrifice. Notre Alliance est fondée sur un sang glorieux et parfait. Car notre Agneau, Christ, est Parfait.

Quand nous sommes déjà introduits dans l’Alliance, nous ne devons pas nous occuper de ce que nous avons déjà vaincu, et laissé derrière nous… Israël commis cette gaffe, de regarder ce même Pharaon qu’ils avaient vaincu par les fléaux en Egypte. Alors les mauvais sentiments, la peur notamment, s’emparèrent d’Israël, Moïse y compris… Il fallut que l’Eternel grondât Moïse, pour lui rappeler ce que son bâton fit en Egypte, et que Moïse s’en souvienne. Mais, l’Eternel suscitera toujours de grosses équations devant l’homme, afin de révéler à l’homme les Promesses infaillibles de l’Eternel.

Ce que l’Eternel a fait comme cheminement avec Israël, c’est le secours et le recours de l’Eglise aujourd’hui, dit le pasteur.

La Foi dans les Promesses de Dieu, dans la Parole de Dieu, c’est de les laisser elles-mêmes agir. Le croyant n’a aucune pulsion à donner à la Parole de Dieu.  Et ce n’est pas ce que Dieu lui demande… Comptons sur elle seulement suffit, dit le pasteur.

Dans le cheminement de l’Eternel avec Israël, il y avait la Faim, et la Manne pour nourrir Israël depuis le Ciel.

Aujourd’hui, la Manne, c’est la Parole et la Dynamique de la Parole.

Nous ne devons pas commettre la gaffe de certains israéliens qui, tout en sachant que la Manne était donnée chaque matin, eux se disaient « allons ramasser ce matin une grande quantité de Manne, alors demain nous ne reviendrons pas ramasser encore ». Voilà, dit le prédicateur la pensée humaine ! Alors que l’Eternel nous  a dit de prier sans cesse, d’aller toujours au culte. Mais, des gens parmi nous veulent encore différer leur présence devant Dieu. Christ a dit « sans cesse » !

Le Feu, toujours le Feu. Chaque jour son Feu. Il n’y a pas de Cumul de Feu ; pas d’épargne de Feu de Dieu. Chaque jour son Feu.  C’est pourquoi la Manne n’était comestible que pour un jour. Un seul jour.

Autant Balaam fut jugé pour avoir tenté de nuire à Israël dans le désert, autant quiconque, aujourd’hui, vient parmi les enfants de dieu, même de loin, pour les scandaliser, ou leur nuire, trouvera aussi le Père Céleste sur cette voie là. L’Eglise est en Exode aussi !

De tous ceux qui se retournaient tout le temps vers l’Egypte, dit le Prophète Branham, nul n’entra dans la Terre Promise. L’Eglise, c’est chacune, chacun de nous. Que nul ne se retourne vers le Monde, ou la dénomination.

REFERENCES

Hbq : 2,2

§302 « Age de Laodicée »

II Timothée 1 : 5

« Israël à la Mer Rouge » §47

Exode 12

Ezéchiel 1, 26-28.

« Israël à la Mer Rouge » §§153-159 ; 188

Texte: Equipe des Tranducteurs

 

 

RAPPORT DE VOYAGE EFFECTUE EN CHINE

SYNTHESE DU VOYAGE MISSIONNAIRE EFFECTUE EN CHINE

I. INTRODUCTION

I.1. BUT DU VOYAGE

Le Révérend BARUTTI KASONGO, Pasteur de l’Assemblée Chrétienne de Righini et fondateur de plusieurs assemblées chrétiennes en République Démocratique du Congo et dans le monde, a effectué du 09 au 23 septembre 13 un voyage missionnaire en chine, précisément à Guangzhou.

Le but du voyage était de s’enquérir de la marche spirituelle de l’Assemblée Chrétienne de Guangzhou qu’il a fondé en 2006, mais qu’il n’avait pu visiter depuis sept ans. Pendant la période de son absence, il avait confié provisoirement la responsabilité à frère Emmanuel Lutuku, alors diacre à l’Assemblée  Chrétienne de Righini et son secrétaire  particulier.

I.2. COMPOSITION DE LA DELEGATION

Le Révérend était accompagné au cours de ce voyage, de sa chère épouse, maman Alphonsine Barutti Bazenga. Par ailleurs il était assisté par deux de ses Administrateurs et membres de son bureau, en l’occurrence l’honorable Paul DEMBO, chargé de mission adjoint et l’honorable Nicolas MUHIYA, conseillé. Notons aussi la présence de la sœur Pauline DEMBO qui a accompagné son époux.

Il est à signaler que l’honorable Amos MBOYOLO, Diacre à l’Assemblée Chrétienne de Righini a fait partie de la délégation en vue de contribuer au rétablissement de la vérité.

Il y a lieu de relever la présence  remarquable de quelques membres du comité de soutien du ministère du Révérend qui ont également effectué le voyage de Guangzhou. Il s’agit de : Sœur Anto, Frère Kasongo Cléopas, frère José Dikoko et de frère Bin Ndjadi.

II. PREDICATIONS

II.1. MERCEDI 11/09/2013

SUJET : LA PAIX

Le Révérend a lu Matthieu 5 :9 « heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! ». Il a lu également Jean 14 :1 ; Jean 14 :27 et les messages suivant : « Compte à rebours paragraphe 65 » et « L’imitation du Christianisme paragraphe 23 ».

Celui qui a cru en christ doit avoir la paix. Il doit être participant de la nature divine, c’est à dire avoir la vie éternelle. Pour cela, il doit passer par la justification, la sanctification et le baptême du Saint Esprit. Le Seigneur nous a donc donné tout ce qu’Adam avait perdu.

II.2. VENDREDI 13/09/2013

SUJET : LA GENOUOLOGIE

Le Révérend a lu Matthieu 7 :7-8 « Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, et celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.

L’idée force développée dans cette prédication est que la génouologie est la science de la prière et par celle-ci le croyant peut tout avoir de Dieu. Pour  l’étayer, plusieurs cas ont été évoqués dont ceux-ci :

-          2 Rois 20 :1-6 ; Daniel 9 :2-4 ; Actes 12 :5-16 ainsi que le témoignage de sa propre guérison.

II.3. DIMANCHE 15/09/2013 matin

SUJET : LA STATURE D’UN  HOMME PARFAIT

Le Révérend a lu 2 Pierre 1 :3-8 et a parlé successivement de la foi, de la vertu, de la connaissance, de la tempérance, de la patience, de la piété, de la l’affection fraternelle et de l’amour.

Le tabernacle de Dieu ou en d’autres termes, le lieu d’habitation de Dieu dans l’homme doit avoir tous ces matériaux. L’amour qui est au sommet c’est Dieu qui entre en vous en dernier ressort et c’est ce qu’il faut avoir pour entrer au ciel.

II.4. DIMANCHE 15/09/2013 soir

EXHORTATION FAITE AUX CHINOIS

Le Révérend a lu Actes 17 :20-26

Deux idées forces ont été développées :

- Tous les peuples sont issus d’Adam et d’Eve. Nous sommes comme des fleurs devant Dieu.

- Un enfant de Dieu doit suivre la parole de Dieu.

II.5.MERCREDI 18/09/2013

SUJET : L’ORDRE DE L’EGLISE

Le Révérend a lu Genèse 1 :1-10

Il a abordé au cours de ce culte trois aspects de l’ordre à savoir : l’ordre dans la nature, l’ordre dans la société et l’ordre dans le foyer.

II.6. VENDREDI 20/09/2013

SUJET : L’ORDRE DE L’EGLISE (suite)

Le Révérend a lu Colossiens 2 :4-6

Au cours du sermon, il a développé les idées suivantes : autonomie de l’assemblée locale, mandants des membres des offices, doctrine et unité. Enfin, le Révérend a montré la particularité de chaque office et les conditions pour être éligible.

II.7. DIMANCHE 22/09/2013

SUJET : LE SAINT ESPRIT

Avant de prêcher sur « Qu’est ce que le Saint Esprit et comment le recevoir ?», il  a soumis au vote les noms des personnes qu’il a proposées pour animer les offices de l’Assemblée Chrétienne de Guangzhou, excepté l’office du trésorier.

Tous les frères présentés par le Révérend ont été élus. Ainsi le comité se présente comme suit :

-          Frère Emmanuel Lutuku élu Pasteur associé

-          Frère Salomon Esamba élu diacre

-          Frère Léon Kabeya wa kabeya élu diacre

-          Frère Felix Kadimba élu diacre

-          Frère Jean Philippe Matangi élu administrateur

-          Frère don Béni élu moniteur de l’école de dimanche

S’agissant de l’office du trésorier, il a laissé la latitude au pasteur associé de proposer un nom à l’église. Cependant, il a porté le choix sur Léon Makabi pour diriger l’office de musique.

Aussitôt après l’installation du comité de l’église, le Révérend a prêché sur « Qu’est ce que le Saint Esprit et Comment le recevoir ».

A fin de la prédication, le Révérend a prié seul pour le Saint Esprit en imposant les mains à tous les fidèles qui le désiraient. Comme pour confirmer que son serviteur a très bien fait le travail, le Saint Esprit est descendu. Il y avait des sensations, des pleurs, des émotions et des alléluia comme à l’Assemblée Chrétienne de Righini.

II.8. DIMANCHE 22/09/2013 soir

EXHORTATION  POUR LES FRERES CHINOIS

Le Révérend a lu les écritures suivantes : Jean 13 :34-35 et Psaumes 133

Toute l’exhortation était centrée sur l’amour qui doit régner parmi les ferres et les sœurs. Il leur a recommandé également d’amener d’autres chinois à Christ.

III. TEMOIGNAGES

  1. Sœur Chantal LUNGUYA, congolaise mariée par un angolais et vivant en Angola. Cette dernière avait perdu son fils unique, a toujours désiré que le Seigneur lui donne un autre  malgré qu’elle est déjà en ménopause. Elle a sollicité pour cela la prière de la foi du Révérend. Au lendemain de ladite prière, Dieu lui a fait la grâce de revoir ses règles.
  2. Apres 13 ans de mariage, madame Mado a eu  une grossesse dont l’évolution avait des complications. L’enfant était dans une couche n’ayant pas suffisamment d’eau et la dame  devait subir une opération. Mais s’étant souvenue que 4 ans auparavant, elle avait vu en songe le Révérend priant pour elle et informée de la présence du Révérend à Guangzhou, elle sera conduite par la sœur Valérie de l’hôpital à l’endroit ou se trouvait le Révérend. Apres la prière de la foi, madame Mado a accouché normalement.
  3. Une dame avait toujours rêvé de rencontrer le Révérend. En le voyant à Guangzhou, elle s’est dit en elle-même que si elle parvient à le toucher simplement ses problèmes seraient résolus. Elle y est parvenu et a témoigné auprès du Révérend qu’elle est complètement guérie.
  4. Frère Don Béni a reçu le saint Esprit en serrant simplement la main du Révérend en guise de salutation à l’hôtel.
  5. Sœur Meda est restée sous l’onction après l’imposition des mains par le Révérend pendant une bonne partie de la nuit.
  6. Beaucoup d’autres frères et sœurs on fait l’expérience du baptême du Saint Esprit.

IV. REUNION AVEC LES HOMMES D’AFFAIRE CHRETIENS

Les hommes d’affaires ont exprimé le souhait que le Révérend leur prodigue quelques conseils à l’instar de ce qu’il a l’habitude de faire à Kinshasa. La réunion a eu lieu le lundi 23/09/2013 de 21h30’ à 23h00’.

Son intervention s’est focalisée sur les points ci-après : la confiance, l’étude comme préalable pour se lancer dans une affaire, l’esprit d’initiative, le suivi et le contrôle comme clés de la réussite, la nécessité de s’associer et l’obligation de payer la dime.

A la fin de la réunion, le Révérend a prié pour les hommes d’affaires chrétiens.

Texte : bureau du Pasteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos du retour de BK

Le révérend Barutti  et mama Apho de retour  à  Kinshasa ce jeudi 26 septembre 2013 !

1

1

                                 La joie de retrouver les siens

1

1

                            Le comité d’accueil composé des frères  ….

1

                   …. et des sœurs de la fondation Barutti Kasongo

1

                                  Bon retour papa et maman !

1

             Un mot de prière de l’homme de Dieu pour rendre grâce à Dieu …

 

 

 

 

 

Actualités
MERCREDI 19 MARS 2014 : 1.  RAPPORT DU VOYAGE  La...
MERCREDI 12 MARS 2014 : PROUVANT SA PAROLE ( mp3  WM...
Témoignages
Sans commentaire, suivez ces témoignages sur Espace...
Cette sœur a enfanté malgré les avis contraires des...
Programme de l'Eglise
                           JOURS DE CULTE
MERCREDI DE 17 HEURE A 19 HEURE
VENDREDI DE 17 HEURE A 19 HEURE
DIMANCHE 1er culte 7 h 30 a 11 h
2ieme culte 13 h 30 a 16 h
                  AUDIENCE PASTEUR BARUTTI
CHAQUE MARDI ET JEUDI A PARTIR DE 10 HEURE
                  AUDIENCE PASTEURS ASSOCIES
   
PAST. KALUMBU Mardi,Jeudi et Vendredi de 10h à 16h
PAST. MUSENDO Mardi,Jeudi et Vendredi de 10h à 16h
 Grandes lignes
  Le pasteur Musendo a planché sur l’appel au...
Message du Temps de la Fin : sous l’évêché du révérend...
A tout seigneur tout honneur, L’ancien Barutti Kasongo...
Les ministres de l’Evangile appelés à manifester le...
Le pasteur Barutti salue l’unité qui se refait autour...
Espace TV [ la RTVA ]
Annonces
Campagne