In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Salem Tabernacle de Mbujimayi

Pour suivre les salutations de Salem Tabernacle de Mbujimayi par le diacre Guy Mukeba, cliquez sur :

http://youtu.be/pvq1YVhfWEQ

1

                              Que Dieu vous bénisse richement !

VIDEOS ACR

Pour suivre la visite de l'autorité municipale de Lemba à l'ACR, cliquez sur: http://youtu.be/Od1nFTR7fa8

Pour suivre la prédication du Diacre Ekuka Lembi du 02.11.2014  " Le parallélisme entre les mouvement des mages et notre temps, cliquez sur: http://youtu.be/My98Gpg9AZI

Pour suivre la prédication " La voix du signe " du pasteur Baruti prêché à Charlotte (USA) le 09 novembre 2014, cliquez sur:

http://youtu.be/tBV-aVf0pHA

En souvenir de la visite du pasteur Baruti à Pointe Noire, suivez cet extrait en cliquant sur :

http://youtu.be/PdVp3MAF2l8

Pour suivre la prédication du frère Alain Bokele " Le temps de l'union" du 26 octobre 2014, cliquez sur :

http://youtu.be/IYjsZAlRt2w

Pour suivre la réponse du pasteur Atapis , cliquez sur http://youtu.be/mTt_OC_pw5c

Pour suivre la prédication (Français-Anglais) du pasteur Baruti " Les images de Christ " du 28 septembre 2014 à Charlotte (Usa), cliquez sur http://youtu.be/CxmMDh1t_6U

Pour suivre l'émission "Les échos des ACMTF", cliquez sur http://youtu.be/Ct1lCmWYAj8

Pour suivre la prédication (Français-Anglais) du pasteur Baruti " Le Consolateur " du vendredi 03 Octobre 2014 à Charlotte (Usa), cliquez sur http://youtu.be/oCi-ldnIC5M

Pour suivre la prédication du pasteur Baruti " LE JUBILE " du mercredi 25.09.2014, cliquez sur 

http://youtu.be/EEkr4Ulslzw

Pour suivre la prédication du pasteur Baruti " LE GUIDE " du dimanche 21.09.2014, cliquez sur

http://youtu.be/IfE8fVpl2MY

Pour suivre la prestation des musiciens (1re Partie) lors de la "DEDICACE DU TEMPLE BK TABERNACLE" ,cliquez sur

http://youtu.be/Ig_2qcuJwcQ

Pour suivre la prédication du Pasteur Baruti " Les images de Christ" du dimanche 14.09.2014, cliquez sur

http://youtu.be/1qv-NdyVyro

Pour suivre la prédication du Pasteur Baruti "La foi parfaite" du  mercredi 10.09.2014 , cliquez sur http://youtu.be/Y0Nn1pxGbHY

Pour suivre l'émission "Ecoutons le pasteur" du mois de septembre 2014, cliquez sur : http://youtu.be/sivpsZylBi0

Pour suivre la prédication du Pasteur Baruti du dimanche 07.09.2014, cliquez sur : http://youtu.be/vb40VVTjmYo

Pour suivre la prédication du Pasteur Jacques Bonuya (Mbandaka) du mercredi 03.09.2014, cliquez sur

http://youtu.be/YJnC_CXQKoM

Pour suivre la prédication du Pasteur Baruti  du dimanche 31.08.2014 "Jour V Jour de Victoire", cliquez sur :

http://youtu.be/njA5KV5qbEs

RETROSPECTIVE DU 14 AU 20 AVRIL 2014

MERCREDI 16 AVRIL 2014 : LA COMMUNION ET LA PAQUES  / Rév. KALUMBU

 Ecriture : Gén. 14 : 11-20, Luc 22 : 14-19

Cette semaine est consacrée à la commémoration de la Pâques. En Israël, dit l’orateur cette semaine demeure la plus grande période où l’homme croyant attend de grandes bénédictions de Dieu. Car, c’est la Pâques qui remet en communion l’homme avec Dieu ; une nouvelle voie est ouverte pour le croyant.

§15 « Sceau de Pâques » La Semaine de Pâques, dit le Prophète Branham, est la plus glorieuse des semaines de l’année. C’est la Pâques qui a manifesté la Grâce souveraine de Dieu, a-t-il ajouté.

Mais, il est malheureux de voir le chrétien aujourd’hui rester indifférent pendant cette période. Alors qu’ailleurs, c’est une période de grande fête, surtout chez les juifs, qui ont pourtant rejeté Celui pour qui leurs et prophètes ont observé la Pâques,  Jésus.

A cet effet, le Révérend KALUMBU veut introduire les esprits de l’église dans l’atmosphère d’adoration et de prières, pendant la commémoration de la Pâques, où le croyant doit chercher la sanctification.

La Pâques, la Résurrection, est au-dessus de toute chose. Quand en s’approche a-t-il dit de la table du Seigneur pour la Sainte cène, on a l’Assurance que nous serons aussi ressuscités, comme Christ ce Jour-là.

Pour rendre les choses plus claires, le Prédicateur répond à la question de savoir où et quand a commencé la Pâques ?

L’institution débute par Abraham qui obéit à la Voix de Dieu, et un jour, qui part en guerre pour délivrer Lot son neveu.

 Ayant gagné la bataille, au retour, il rencontre un Homme, Melchisedek, qui l’invite à prendre la Communion avec lui. Sur ce, l’orateur stipule que la Sainte cène est une communion des vainqueurs qui ont la victoire dans le monde. Mais, si vous vivez comme le monde le fait, vous continuez à faire des choses obscures, ne prenez pas la Sainte cène, a-t-il déclaré.

 Donc, c’est Melchisedek qui a commencé la Sainte cène, la Communion. Mas, qui est-il alors, ce Melchisedek ?

Un Homme qui n’a ni père ni mère, ni commencement, ni fin de vie. Le Prophète Branham dit que  cet Homme doit être Dieu.   Melchisedek  est une personne mystérieuse, elle est la Théophanie de Dieu. C’est dans cette forme qu’Il était, lorsqu’Il rencontra Abraham.

§101 « Qui est ce Melchisedek ? ».

Melchisedek  est la forme divine qui s’approche de la forme humaine, c’est la Théophanie, le Logos. L’orateur est allé encore très loin, pour dire qu’il y a une différence entre Melchisedek  et Jésus. Celui-ci a un commencement et une fin. Il n’avait ni père ni mère, c’est vrai ; un Etre Eternel, c’est vrai. Mais, ce sont les jours de sa chair, pendant lesquels Il a commémoré des pâques et des pâques, qui ont un début et une fin, dit le Pasteur KALUMBU. Concernant ces Pâques, la véritable c’est celle qu’Il officia Lui-même, ce soir-là, avant Gethsémani. Et qu’Il dit : « Prenez ceci en mémoire de Moi ». Voilà la Sainte Cène qui n’était pas une répétition avant l’Evénement (tant attendu pour le Salut de l’Humanité)!! La Vraie Pâques.  Et Jésus avait dit aux disciples : «  Moïse n’avait pas du pain qui pouvait apporter la Vie. Mais voici maintenant Je suis le Pain qui vient du Ciel ».

Dans ce passage de l’Ecriture, l’orateur clarifie que quand vous prenez la Sainte Cène, la peur de la mort disparait. Car la Communion est une Partie du Corps du Christ, dit Branham. Et vous faites alors partie du Corps du Christ ; vous êtes un avec Christ.

Dans cet état là, en prenant la Communion, vous vaincrez le diable, toutes les difficultés de ce monde vous les avez vaincues. Jacob a combattu avec l’Ange toute la nuit mais à la fin, Dieu lui donna la bénédiction, Son Esprit, Une partie de Lui, c’est la Grande Communion. Décidemment, la Pâques est pour les vainqueurs. Jésus avant Sa mort, dans Luc 22, avant de manger la Pâques, Il dit : « Je désire vivement manger cette Pâques avant de souffrir. ». Pour être clair, Jésus dans cette Pâques, annonçait d’ores et déjà Sa mort. Et grâce soit rendue à Dieu qui L’a ressuscité pour vivifier l’église.

REFERENCES :

-         Gén. 14 : 11-20

-         Luc 22 : 14-19

-         §15 « Sceau de Pâques »

« Qui est ce Melchisedek » §101

VENDREDI, 18 AVRIL 2014 : LA PAQUES, OU LA COMMUNION / Pasteur KALUMBU

Lecture (s) : Exode 12, 1-12, Luc 22, 17-19

Quand nous parlons de Résurrection, il ne s’agit pas de n’importe quelle résurrection… Comme celle de Lazare par exemple, dit le Pasteur. Lazare a été ressuscité par Jésus…

Personne n’est jamais revenu à la vie, à partir de la mort, par lui-même, comme Jésus-Christ. En cela, Sa Résurrection est unique. Jésus-Christ n’est pas revenu à la vie avec le corps qu’Il avait au moment de la mort. Son Corps était glorifié à la Résurrection. Ce qui n’était pas le cas pour tous les autres ressuscités.

Même pour le Baptême, c’est tout différent pour Jésus de Nazareth.

Notre baptême est un baptême de repentance. Le Baptême de Jésus-Christ est l’Expiation des péchés des siens, les élus de l’Eternel.

 La Pâques que nous préparons en ce moment, est, dit le prédicateur, le plus Grand Jour. Le Jour de l’Expiation. Car, sans ce Jour-là, nous étions perdus, chacun et chacune. Il fallait que l’Agneau (de Dieu) meurt. Branham dit que ceux qui criaient « Crucifiez-le ! Crucifiez-le » disaient quelque chose de juste. C’était la Volonté du Très Haut !Sans etre passé par cette croix, nul d’entre nous ne serait sorti de la condamnation du Jugement divin.

Et le Pasteur de dire que nous allons toujours vers Dieu demander avec Foi…. Mais, terminons aussi toujours notre Requête par « pas ma volonté. Mais, le Tienne !

 Les chemins par lesquels nous passons tous nos jours sur la Terre, dit le Pasteur, sont tracés avant la Fondation de ce Monde. Si chaque croyant pouvait prendre le Seigneur au serieux, dans cette expiation de Golgotha !

Quant à la Communion, la Sainte Cène, le pasteur dit que quand nous mangeons le pain koshère, et buvons le vain, ayons en pensée seulement l’enlèvement par lequel l’Eternel nous délivre des malheurs qui vont bientôt fondre sur le Monde entier. C’est pourquoi le Seigneur interdit de prendre le risque de nous enivrer à la Sainte cène. Nous devons venir à ce Repas du Seigneur dignement, sans rien sur nos coeurs après avoir réglé toute question.

Quand l’Eternel prévient Abraham que sa progéniture ira en esclavage dans un pays étranger, l’Eternel ne lui dit pas comment elle s’y retrouvera ; ni comment l’Eternel la délivrera de l’esclavage après 400 ans ; …

Alors, dit le pasteur, l’Eternel ne dit pas tout à l’homme… C’est pourquoi la Parole de Dieu, le Message de Dieu, n’est pas à comprendre. Le Message est seulement à recevoir.

Son contenu, l’Eternel Seul le manifestera.

Autant l’agneau de Pâques devait être sans tâche, ni ride, ni rien de tel…, autant la Parole de Dieu, en ces temps comme dans tous les Ages, doit être gardée pure, sans interprétation humaine.

« Israël à la Mer Rouge » §79

« La Pâques ou la Communion » §§100 ; 103 ; 107 ; 111.

Pourquoi l’agneau devait-il être gardé 14 jours ? Brahnam dit que c’était pour vérifier tout : pas de défaut sur l’agneau et être sûr que le sang a été appliqué sur le linteau.

Le Prophète dit qu’en Egypte, les premiers-nés s’étaient beaucoup préoccupés de l’application du sang de l’agneau sur le linteau de la porte. Car, c’est eux qui mourraient, au cas contraire…Pas le père ; ni les frères, ni la mère. De même maintenant, chacun et chacune d’entre-nous doit se préoccuper et s’assurer qu’il ou qu’elle a le Saint-Esprit. Sans lequel nous ne pouvons pas échapper à la Grande Tribulation, et aller à l’Enlèvement, dit le pasteur.

Les Juifs devaient manger l’Agneau de Pâques avec les reins ceints par une ceinture. La ceinture, selon les Ecritures, c’est la vérité. Mais, qu’est-ce que la Vérité ?

 Le pasteur dit que la vérité ça n’est pas ce que nous savons, quoique véridique ! Non ! La Vérité n’est proclamée que quand nous répandons la Bonne Nouvelle, le Message de l’Heure. Car, répète-t-il, Seul l’Eternel est vrai, Lui la Parole. Toute femme, tout homme est menteur, et doit le reconnaître !

Les Juifs devaient s’être chaussés de sandales aux pieds. Un autre signe. Mais, pourquoi ? Les sandales c’est le zèle pour la Parole de Dieu, qui doit nous animer partout et à tout moment devant les hommes. Afin que devant les Anges, le Fils de Dieu ne nous renie !

En Egypte, c’est le père de la famille qui devait appliquer le sang sur le linteau. Pour nous aussi, c’est le Père. Le Père céleste a appliqué le Sang de Son Fils sur nous : c’est-à-dire la Vie du Fils de Dieu nous a été transmise par le Père, à travers la Foi dans Sa Parole !

I Cor 5, 7 ; Jean 6

« Le Signe » (1/09/1963) §§ 250-252

Notre signe à appliquer c’est de nous aimer ; nous honorer, les uns les autres ; nous séparer du monde. Sans appliquer ce Signe, nous périrons.

§§363 ; 369 ; 395  Ac 16, 31

Rahab applique le Signe pour tous les siens. Appliquons aussi le Signe aux nôtres de même, présentons-leur ce Signe, le Message de l’Age. Les Signes ont toujours été appliqué par les croyants de l’Eternel : à Jéricho ; en Egypte ; …Ce ne sont pas les Etats du Monde qui le feront, avec leurs pouvoirs politiques…

Aujourd’hui, il y a encore des Signes : dans notre habillement ; nos fréquentations ; nos goûts ; nos choix devant la TV ; la Radio ; les livres ; les Revues ; …,dans tout ce que nous faisons, le Message de l’Heure doit se manifester.

Notre Pâques, c’est Christ, La Vie de Christ. Nous sommes à l’Age de la Fête, Christ. Donc c’est la Fin. Car, il n’y a rien au-dessus, ni à coté ; en dessous ;….

« Le Sceau d’Avril » §§ 218-220 (1 Avr 1965)

Nous avons, par ce Message, plus de possibilités que tous les croyants des Ages passés : nous faisons ce que seuls les Prophètes et les Grandes Sacrificateurs faisaient ; nous entrons dans le Lieu Très Saint ; nous offrons le Sacrifice ; nous arrêtons la pluie comme Elie ; nous ressuscitons les morts comme Elisée ; …

Pourquoi ? Comment ?

Parce que c’est la Volonté de Dieu Très Haut. Par Son Esprit à Lui qu’Il nous a donné. C’est pourquoi, conclut le prédicateur, Satan ne peut parvenir jusqu’à nous. Une seule chose, cependant : c’est nous qui nous laissons pièger et seduire par le sifflement de Satan, et qui sortons vers Satan… ! Rien d’autre. C’est nous les rachetés qui nous offrons au serpent…, dit le pasteur !

II . SAINTE CENE DU 19 AU 20 AVRIL 2014

1ère Prédication

Lecture (s) : Jean 2,1, Luc 5,1

FAITES TOUT CE QU’IL VOUS DIRA, ou A TA PAROLE/ Fr LOKAY

Nous voyons ici que le Maître appelle notamment Pierre…

 Et il nous sied, dit le prédicateur, de rappeler que tout appel de Dieu est parfait. L’Eternel qui possède toutes choses  bénit les siens en empruntant quelque chose leur appartenant. Tous en effet, tous ceux qui ont cédé quelque chose à Dieu ont vu ce qui leur est arrivé par la suite : Pierre, à cause de la barque prêtée à Jésus de Nazareth, « à la Parole de Christ », Pierre fit une pêche fructueuse comme il n’en avait jamais faite, après une nuit de pêche sèche, sans résultat aucun frétin … 

Marie fut déclarée la bienheureuse pour son sein qu’elle preta à Dieu, et qui reçut Dieu.

Aujourd’hui Dieu, Christ , a besoin d’emprunter notre corps pour Se manifester devant les pécheurs… Alors, quiconque cèdera sa vie au Maître qui est là cette nuit  avec nous , verra ou fera aussi une pêche miraculeuse dans quoique ce soit qu’il recherche, dit le prédicateur.

Le 7è Sceau ramène Jésus-Christ sur la terre des hommes (« Les Ames qui sont en prison »). Lorsque le 7è Sceau est ouvert, la Parole nait (« La Semence n’hérite pas avec la balle »).

Jésus dans la barque avec les disciples gronda, et l’ouragan se tut, les vagues ses calmèrent !. [Et quand le Lion de la Tribu de Juda cria], quand l’ouverture du 7è Sceau se fit, le tonnerre gronda ; le Lion a encore grondé, dans le ministère de Branham, pour faire taire fables dont parlait l’Apotre Paul ; ces fables qui nous ont longtemps séduits…

Là-bas, l’ouragan se tut ; ici tous les mystères de Dieu se sont accomplis ! Quand le Seigneur fait entendre Sa Voix, toutes les tourmentes s’estompent ! Entièrement. Après avoir fait taire l’ouragan et les vagues, Jésus-Christ alla chasser les démons qui habitaient un homme qu’ils avaient rendu fou… Et les Ecritures disent que l’ancien fou suivait le Sauveur partout ! La nouvelle naissance, c’est le Sauveur, qui est le Salut aussi, qui se révèle à l’homme. Mais il faut que l’homme reste prêt à respecter Dieu tel qu’Il se présente, à le suivre comme cet homme délivré des démons qui l’emprisonnaient dans  cimetière!

Dieu ne fera pas ce que l’homme s’imagine… Non ! Il fera ce qu’Il a réalisé depuis Son Omniscience, et qui est toujours bénéfique, glorieux même, pour l’homme, qui s’imaginait Dieu, au lieu de seulement attendre que Dieu Se manifeste comme Il le voudra ; quand Il le voudra. Le prédicateur dit que c’est comme cela que l’être humain bloque, ou retarde sa victoire, sa propre victoire. Le prédicateur insiste sur le fait que chaque jour est le même pour Dieu ; Jour de Gloire et de Puissance divines. Chaque jour a pour Seigneur, Jésus-Christ !

Même si, parfois, quand Il le voudra, Dieu nous demande comment nous voulons que les choses soient. Parfois… !Mais, en règle générale ,préférons Sa Volonté !

2ème Prédication : LA SAINTE CENE/Pasteur KALUMBU

Lecture (s) : Marc 16, 1-7, Jean 6, 53-56

Nous avons deux événements jumelés à l’occasion de cette Sainte Cène d’aujourd’hui, dans la mesure où elle coïncide avec la commémoration de la mort du Fils de Dieu.

A la différence de la Sainte Cène prise à d’autres moments. cette commémoration doit être annoncée à toutes les populations de la terre. La Sainte Cène, dit le pasteur, est pour ceux qui ont vaincu le Monde, comme le Fils de Dieu, et par le Fils de Dieu. Gen 14, 18-20

C’est le sens du pain et du vin que Melchisedek offre à Abraham, quand il venait de vaincre les rois paiens qui avaient pris Lot en otage. Et le pasteur souligne que Melchisedek offre ce repas à Abraham, avant qu’Abraham retourne chez lui, à la maison. C’est ce que le Fils de Dieu fera quand Il viendra nous enlever : d’abord du pain et du vain, avant de nous faire rentrer auprès du Père, le Seigneur du Ciel et de la Terre. Et nous devons vivre chaque jour dans la perspective de l’enlèvement ; c’est ça la Foi de l’Enlèvement, dit le Pasteur. Si Jésus-Christ a dit un jour aux disciples : « J’ai désiré prendre cette Sainte Cène avec vous » (pas toutes les autres Saintes ; mais « celle-là »), c’est qu’un jour, nous aurons à prendre une dernière Sainte-Cène, conclut le pasteur.

Entre temps, combattons tout ce qui est différent de la Pensée de Dieu, Sa Parole. La Pâques, c’est la commémoration de la sortie d’Egypte. Mais qu’allaient-ils faire en Egypte, ces juifs ? Dieu l’avait dit , alors qu’Abraham osait se poser des questions internes, en rapport avec l’enfant dont l’Eternel l’assurait, , du fait de sa vieillesse, et de sa faiblesse…  !

Quand nous sommes révélés que nous sommes dans la Main de Dieu, d’où peut encore venir une faiblesse ? Dans la Main du Tout Puissant… ! Car Dieu ne peut éloigner de Sa Main, Ses enfants. La Sortie d’Egypte se fait sous la Pâques : un agneau sans défaut devrait être immolé, rôti, et mangé avec des herbes amères ; puis le sang de l’agneau, sur le linteau de la porte, placé par le père de la famille.

Ce sang appliqué au linteau, dit le prophète, est un type spécial pour notre Age ; l’Age de l’Epouse. En quoi ? Autant Israël, jusqu’à ce jour n’est plus retrouné en Egypte, autant l’Epouse ne retournera pas dans le Monde ! Les dénominations confessent Christ Sauveur, puis retournent dans le Monde, pour, en fait, marquer qu’elles ne sont pas l’Epouse Parole ! L’Agneau devait être sans défaut, car il typifiait le Fils de Dieu, le Sacrifice Parfait qui nous a sauvés !

 « Ce Jour sur le Calvaire » §85

Et pourquoi était-ce le père qui devait appliquer le Sang ? Chaque père répondra pour ses enfants devant le Seigneur ; chaque mari pour son épouse… Ainsi dit le Message.

Rahab protègea les siens.

« Le Signe » §§250 ; 363 ; 369 (1/09/1963)

L’application du Signe pour l’Epouse, c’est expurger la mondanité de son toit, de sa vie ; … La mondanité par la Radio, par la Télé, par les Revues, … C’est la mondanité. Elle doit être identifiée comme telle, et expulsée.

La Pâques ne peut coexister avec le Monde.

« Le Sceau de Pâques » §15 ; 19 ; 20 ; 21-22.

Car la Pâques, c’est la Victoire sur le Monde, et donc la Gloire de Dieu. De ce fait, dit la pasteur, la Pâques est une fête incomparable au nouvel An, à notre anniversaire, à la Fête nationale, … Incomparable.

La Pâques c’est la mort de la Mort. Jésus de Nazareth l’a démontré ! Le signe, c’est la Vie de Jésus Christ, qu’il nous faut appliquer à tout moment. La Pâques c’est l’antidote de la Mort, comme le Messie l’a démontré devant le Monde, pour les siens, Ses brebis. Les croyants aussi, par la Foi en Christ, ont  le pouvoir de ramener des cadavres à la vie ! Christ nous avait laissé 3 ordonnances, dont deux sont dans la Pâques, à part le baptême d’eau : le Repas du Seigneur, et le lavage des pieds.

« Condamnation par Procuration » §§165-172

« La communion » §§36 ; 40 ; 43 ; 64 (12/12/1965)

Déjà la prédication sur la Pâques est la Communion que nous prenons, non par tradition, mais du fait que nous aimons notre Père Céleste.

3ème Prédication : LA PREUVE DE LA RESURRECTION / Fr KABUYA

Lecture (s) / Jn 21, 3-4 ; 6-7, Luc 24, 27-31

La Preuve est la vérité d’une affirmation, dit le prédicateur.

Le Seigneur donne Lui-même les preuves de Sa Résurrection… Il fait ce qui rappelle aux gens ce qu’Il avait dit, ou fait, à titre de preuve. Mais, même sans preuve, dit-il il y a des gens qui croient, sans pour autant, se tromper. §173

Le prédicateur fait allusion au découragement qui se répandit chez les disciples et les Apôtres quand le Seigneur Jésus mourut. Il souligne ce que le Prophète Branham dit : le découragement consécutif à la prière qui n’a pas produit les effets attendus, et est souvent caractéristique d’une foi intellectuelle de la personne découragée. Celui qui croit par révélation est inébranlable ; même devant  l’absence des effets, il sait qu’il ne peut avoir des doutes sur le Seigneur.En plusdu fait que le souci, ou le découragement, ne peuvent faire aucun bien, mais affaiblissent davantage la personne, fait observer le prédicateur.

La Preuve de la Résurrection, après la Résurrection est, dit le prédicateur, souvent venue le soir : aux disciples d’Emmaüs, c’était le soir que leurs yeux s’étaient ouverts devant Jésus avec qui ils avaient marché toute la Journée, sans le reconnaître ; aux apôtres c’était encore le soir qu’Il leur apparut et leur demanda s’ils avaient à manger, pour leur prouver que ce n’était pas un esprit qui leur parlait. Car, la Résurrection, c’était et c’est toujours le retour du même corps qui était mort.

 Et en ces temps présents, nous sommes au soir de l’Histoire de l’Humanité. C’est en ce temps du Soir que Christ s’est manifesté  et Se manifeste encore avec puissance comme jamais auparavant.

 Les Ages de Philadelphie, de Sardes, de Thyatire, indique-t-il …  c’était le Jour, le grand Jour. Laodicée, c’est le Soir. Et Christ s’est manifesté comme jamais en Branham.

Par ailleurs, il y a deux Résurrections : la Résurrection spirituelle, et la Résurrection physique. La première est intérieure, la seconde, physique.

Mais, la preuve de la Résurrection la plus vivante c’est soi-même, comme croyant ; preuve à montrer sur la Résurrection du Fils de Dieu. Car, Sa Puissance de Résurrection est destinée à Ses croyants ; et elle peut être démontrée à ceux qui ne croient pas encore. La preuve ce n’est pas la mécanique seule. Il faut la Dynamique, la preuve dynamique, vivante, pratique.

4ème Prédication LE COMBAT/ Fr KINZI

Lecture (s) : Ephésiens 6,10-12, I Timothée 1, 18- et  Jean 3, 16

Maintes choses montrent que nous sommes à la Fin des Temps… Mais, nous croyants de Christ, nous n’avons ni commencement, ni  fin.

Le Combat, consiste à conserver cette Vérité éternelle ; et à l’ancrer en nous, avant de la répandre. La mort physique n’est pas une fin. Même pour les païens, qui seront tous au Jugement du Lion de Juda. Tous ! Le bon Combat est celui de combattre pour la cause juste, conserver la Vérité en soi.

Surtout, ce qui a vaincu Satan au Ciel est dans les cœurs des croyants, pour vaincre encore le Serpent ici sur terre.

« Le Conflit entre Dieu et Satan » p.17

Il y a une Cité Céleste préparée pour un peuple terrestre, qui y sera reçue. Les Ages sont épuisés, pour montrer que sur la terre, le système du monde est à sa fin.

D’autres signes sont ceux du Temps de Noé, et du temps de Lot, pour attester de la Fin des choses. Aujourd’hui Satan tue les enfants de Dieu par les mariages mixtes avec les dénominations. Mais au moyen de l’Ecriture (Jn3, 16), qui  est éternelle, et qui est en nous, les dominations, les autorités, les puissances des airs, ne peuvent venir à bout du croyant.

5ème Prédication : SERVICE DE LEVER DU SOLEIL /Pasteur KALUMBU

Lecture (s) : Luc 24, 22

Nous sommes des gens de peu de foi ; des gens au cœur lent à comprendre ce qu’ont dit les prophètes.

Mais, quel  qu’impossible que puisse être la déclaration de « l’Ainsi dit le Seigneur », nous ne devons que dire « Amen ». Avec Dieu, quel risque peut-on courir ? Mais, quels risques ??

Si l’Ange, à la tombe du Seigneur, dit aux deux Marie d’aller dire aux disciples de Christ et à Pierre qu’Il est ressuscité, dit le pasteur, c’était pour un but… Après, tout Pierre était disciple comme les autres. Mais, il fallait l’épingler. Car Pierre, après avoir renié le Seigneur, ne voyait pas par quel sacrifice il pouvait encore être pardonné.

Réellement que nous sommes d’un cœur lent à croire : quoique le Seigneur ait dit qu’au bout de trois jours Il aura repris Sa Vie, en allant à la tombe, les deux Marie (mères de Jacques, et de Magdala) allaient pour « embaumer »  Christ , encore mort, selon elles… !

Et même les disciples  du Seigneur, après avoir reçu le témoignage de ces deux femmes qui ont trouvé un Ange à la tombe qui leur a annoncé la Résurrection du Rabbi, nos pères les Apotres, loin d’etre delivrés de toute hésitation, ont encore à propos, osé penser et écrire ceci : « quelques femmes nous ont fort étonnés ». Preuve s’il en faut encore de l’incrédulité de l’être humain, même quand Il a marché tous les jours avec le Créateur !!! Jésus-Christ !

Après cette lenteur manifestée par les Apôtres, dit le pasteur, tirons-en une leçon, afin de ne pas être également lents à croire ce qu’a dit Jésus-Christ aujourd’hui, à travers William Marrion Branham.

Croyons-y mieux que les Apôtres, sans être aussi « fort étonnés », quand ces choses seront vues. Les Ecritures disent que ces incrédulités ont été gardées, et écrites pour notre édification.

En conséquence, sachons bien aujourd’hui que Los Angeles sera bien engloutie ; que les morts en Christ seront vus par nous ; que nous disparaitrons en en clin d’œil …

 Texte de l'Equipe des Rédacteurs ACR

 

 

 

 

RETROSPECTIVE DU 7 AU 13 AVRIL 2014

MERCREDI 9 AVRIL 2014 : DANS QUEL JOUR SOMMES-NOUS ? Fr  KALONJI

Nous sommes au temps de la Fin. Satan ne sait plus contenir sa colère, et répand le péché partout. C’est ainsi que l’Honorable Diacre KALONJI a demande aux enfants de Dieu  de comprendre la folie actuelle du péché et ce qui est caché derrière cette explosion. Ceci, pour ne plus prendre le péché à la légère, et ainsi se donner à la consécration et à la prière.

Dieu nous a créés à sa ressemblance, mais, Satan nous a conduits à la violation directe de la Parole de Dieu et de sa volonté. Une telle conduite, a remarqué le prédicateur, a apporté la punition de Dieu. Ce châtiment devait suffisamment être puissant pour nous enseigner la dure leçon que nous devons apprendre : la Mort... ! Mais les gens n’ont ni oreilles, ni yeux.

Deux mille ans sont passés depuis la naissance de Jésus. Soixante six ans se sont déroulés depuis qu’Israël est devenu une nation. Dieu continue à exécuter son plan. Il nous donne le temps de nous repentir, et vivre dans sa présence. Malheureusement, certains croient que tout va bien dans le péché. Il n’y a rien de mal dans leur vie, pensent-ils. C’est Laodicée aveugle. Un aveugle qui ne voit pas son aveuglement.

 Ils n’arrivent pas à comprendre que notre vie en Christ commence par la repentance sincère. Ils font à leur guise jusqu’à la mort spirituelle.

Il y a des signes : des hommes qui manquent jusqu’à ce jour de reconnaître le Seigneur de la Vie.

Ils ont coupé en vain, la tête à Jean Baptiste, qui  s’en prenait à la mort, et non à leur vie… Nous avons encore  intérêt à regarder aux signes tant qu’il nous sera donné d’entendre et de voir. Et nous aboutirons à la conclusion essentielle : le Message du Temps de la Fin est le signe décisif. Il est destiné au jour où nous vivons. Cessons de croire que le jour où nous comprendrons n’est pas encore proche ; ou que notre jour sera le dernier jour de notre vie. Il y a un danger terrible, danger trop peu compris, à tarder de percer les mauvais desseins de Satan. Ce n’est qu’au péril de l’âme de l’incrédule que l’incrédule tolère le péché, quel que petit qu’il puisse paraître.

Jean Baptiste a voulu s’opposer à baptiser Jésus dans le Jourdain. Comme la Parole vient toujours aux prophètes, et que l’esprit des prophètes est soumis aux prophètes, Jean Baptiste a facilement accepté d’accomplir en conformité  la Volonté de Dieu. Il a compris que le Règne de Dieu s’était approché. Car c’est par ce baptême d’eau que Jésus, le Sacrifice de Dieu, devait être lavé avant de nous baptiser dans l’Esprit Saint et le Feu.

Jésus, c’est clair comme le jour, s’est révélé à une femme samaritaine au puits. Le fait est que le Seigneur a vu en elle une âme déchue qu’il devait sauver. Une femme prostituée. Cependant entre elle et les églises, c’était le jour et la nuit. Elle condamnait l’esprit de système religieux.

Ces églises ne reconnaissaient à personne le droit de les critiquer alors qu’elles étaient devenues sujets de Satan, incapables d’avoir de nouveau accès au Salut. Que pouvait-elle faire de plus, pour elle une prostituée ? Ces  églises du reste, elles mêmes étaient dans de mauvaises dispositions spirituelles. Telles de nos jours, elles vous diront simplement : « tu as fui notre grande église ». Donc des églises où les gens vivent n’importe comment, s’est écrié le Diacre.

La femme au puits avait le sens des réalités quotidiennes : « Comment Toi un juif, tu me demandes à boire à moi, une femme samaritaine ?»… les deux peuples ne se parlaient pas

Une touchante sollicitude pour la relever de l’état de dégradation et de la ruine dans lequel le péché l’avait plongée : « Si tu connaissais le don de Dieu et qui est Celui qui te dit : donne-moi à boire », c’est toi qui aurais demandé et il t’aurait donné de l’eau vive ».

Cette sagesse de Jésus a saisi la femme si bien qu’elle a compris qu’une telle pensée ne peut avoir pour Auteur que Dieu. Oubliant le conflit social, elle a demandé sans hésitation : « Seigneur, donne-moi cette eau pour que je n’aie plus soif… ». Il a fallu un peu de prophétie pour rendre claire la situation, de sorte que cette femme sache qu’elle constituait en elle, un signal rouge que nombreux ignoraient. Et actuellement, c’est pareil

En effet, là où le Messie s’était identifié par son vrai signe, c’était par le discernement. La femme samaritaine l’a saisi : « je sais qu’un Messie doit venir… Lorsqu’il viendra, il nous annoncera toutes choses… Seigneur, je vois que tu es un prophète… Tu m’as dit tout ce que j’ai fait… Je n’ai pas de mari… ».

Elle a reconnu Jésus pour son Maître. Elle a su que Jésus était à sa recherche. Dans son analyse, elle a regardé au présent. Elle a porté un critère objectif là où le monde est incapable de croire jusqu’aujourd’hui : « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas…Nous les juifs, nous connaissons ce que nous adorons. Et le Salut vient des juifs. Les vrais adorateurs que le Père cherche, adoreront le Père en esprit et en vérité », lui répondit l’étranger.

Quand les signes s’accomplissent, Sachez que quelque chose doit se passer

Restez en éveil, n’a cessé de répéter l’orateur. De génération en génération, le Seigneur se nomme « Je suis ». Dieu continue à se manifester. « Peut être que c’est à travers toi que s’accomplit le signe », a déclaré l’homme de Dieu.

N’ayons pas une attitude hostile comme les gens de l’époque de NOE. Voyons ce que dit la Bible, Genèse 6 : 1. La multiplication de la race humaine prédispose le monde à la prostitution, à la sodomie, à la pédophilie, … à l’amour libre et contre nature ; au banditisme, dit le prédicateur.

Mine de rien, la beauté des femmes est un signe rouge de la Venue du Seigneur, sans que celles-ci  sachent ce qui se passera demain.

Au fur et à mesure que les femmes modifient leur peau au point d’atteindre leurs muscles, expérience d’un médecin, le Docteur KALONJI, elles endurcissent leur cœur et partant rejettent la grâce de Dieu. « Avec vos inquiétudes », a dit le prédicateur, personne ne peut ajouter le nombre de ses jours.

Jésus est à la porte

Toutes  les  prophéties  destinées  à   l’église  de nations doivent s’accomplir. Les distances entre le temps de Lot et le notre, sont   devenues  insignifiantes. A cause de l’argent, les gens cherchent un bonheur d’un jour. Ils sont les premiers à critiquer le Message et toute la Bible. Ils ignorent que le jugement de Dieu est sur leurs têtes.

Pour parer au plus pressé, faisons comme Jésus sur le chemin d’Emmaüs, ou comme Branham durant son ministère, ramenons les gens aux écritures. Nous sommes aux derniers jours. Jésus vient bientôt. Il accomplit des signes. Discernons-les.

REFERENCES :

Genèse 1 :26 

Osée 6 : 2 

… Jean 4 : 9.

. Psaume 107 : 17.

 

 VENDREDI 11 Avril 2014 : POURQUOI CHERCHER VOUS PARMI LES MORTS CELUI QUI EST VIVANT ?  FRERE BOKELE

Ecritures : Luc 24 / 1-5, Matthieu 28 : 1-4

Dans « Questions/Réponses, Part II », p. 284, Frère W.M Branham parle de la Résurrection de Jésus-Christ. Il déclare que la vie ne peut pas demeurer avec la mort….

Dans « Je restaurerais » du 10 novembre 1953, p.7, le prophète dit que la Résurrection de Jésus-Christ, ainsi que la croix constituent la base fondamentale du christianisme. Sans ces deux faits, notre religion ne serait pas très différente des autres religions. La bible est le seul livre qui peut te dire là d’où tu viens, là où tu es, et là où tu vas.

Tous les grands hommes de ce monde, Mahomet, Hitler, Moise, Abraham, Israël, Pierre, Paul, Mandela….., qu’ils soient du monde scientifique, spirituel, littéraire, culturel, économique, sportif, etc. sont dans la tombe. Seul le fondateur du christianisme, Jésus-Christ n’est pas dans la tombe. Lui, c’est un pèlerin. Pour venir au monde, il a emprunté le ventre d’une femme, et à sa mort, il a emprunté la tombe de Joseph d’Arimâtes.

On ne peut pas parler de la résurrection sans la mort.

 La chose ou l’être qui est ressuscité vivait d’abord. Pour confirmer qu’il est ressuscité, il faut d’abord attester qu’elle était morte. On ne peut pas tricher avec la mort. Jésus-Christ  était mort ; et on atteste qu’il était réellement mort. Le Prophète dit qu’il ne faut pas baptiser quelqu’un qui ne s’est pas repenti. Dans la plupart des cas, nous amenons dans l’eau des gens vivants, qui ne sont pas mort avec le pêché.

 WM Branham dit : «   est-ce que vous savez pourquoi Jésus avait été tué ? C’est parce que les pharisiens, les scribes, et les autres ne voulaient pas que Jésus-Christ règne sur eux. Que la parole règne sur eux. C’est l’attitude de beaucoup des gens parmi nous aujourd’hui. Donc, dit le prédicateur, soyez heureux de ce que vous croyez au Message du temps de la Fin. Car, ceci montre qu’à l’époque de Jésus-Christ, vous auriez cru en Jésus-Christ.

Mais, les incrédules pensent que comme ils ne croient pas, alors rien n’existe ; rien ne se passe ; ou, tout est bloqué... ! Non, dit le prédicateur, s’il y a quelqu’un quelque part qui croit, Dieu est là jour et nuit pour confirmer Sa parole ;pour accomplir Sa Parole qui dit que si vous croyez, vous verrez !

 Dieu n’a pas besoin d’aide, pour chercher des foules. Au commencement, n’était-Il pas Seul ?? N’a-t-Il pas créé tout ? Il suffit  qu’une seule personne croie… Jésus a dit, détruisez ce Corps, dans trois jours je le restaurerai. Et Il le fit, Seul contre tous !

 A l’âge de Thyatire, un âge sombre, Dieu s’est réservé un témoin,  Colomba , qui tenu bon dans la Parole, la Vie. David seul devant tout Israël terrorisé, tint bon devants les Philistins.

D’où, se battre contre Dieu, contre le Message de l’Heure n’a jamais été qu’une peine perdue. La Bible est un livre compliqué, il faut chercher le Prophète pour la comprendre.

C’était  le troisième jour, à la fin du délai qu’Il avait donné à la mort, que la manifestation du Christ révélé eût lieu.

Comme ils demandaient un signe afin de croire, chose scripturaire , Il avait promis aux incrédules  qu’Il allait leur donner le signe du prophète Jonas, qu’ils connaissaient tous. Il avait, et a encore maintenant même, le pouvoir de donner la vie et de la reprendre !

Que ce qui s’est passé à la tombe, ce jour là ?

Il y avait trois catégories de gens. Les soldats n’étaient pas là pour attendre la résurrection. Plutôt ils étaient là pour empêcher la résurrection, la restauration. Ils ont cherché une grosse pierre et l’ont placée à l’entrée de la tombe. De sorte que même s’il ressuscite, qu’il ne puisse sortir…, et meure encore, comme tous ceux qu’Il avait ressuscités.  Soit qu’ils encore le tuer, et le retourner dans la tombe. Aujourd’hui, la seconde Venue du Seigneur Jésus-Christ c’est comme l’aurore. Quelque soit la durée de la nuit, vous êtes sûr que le soleil va lever. Jésus-Christ le Soleil de Justice reviendra mêmement.

Donc personne ne pouvait empêcher la résurrection de Jésus-Christ, du simple fait d’être anti-Christ,  d’être contre la Parole. L’incrédulité ne distrait et n’arrête que les incrédules seuls. Pas les croyants ;Dieu, moins encore ! Ils continueront à parler, et Dieu, Lui, continuera à avancer.  Vous ne pouvez pas rien contre la volonté de Dieu. Rien !! Quand les femmes, Marie de Magdala et l’autre Marie, mère de Jacques, sont arrivées à la tombe, elles n’ont pas trouvé les soldats. Tous avaient déjà détalé.

Deuxième catégorie des gens ce sont les femmes.

Elles n’étaient pas des incrédules mais elles avaient frappé à la mauvaise adresse parce que Jésus-Christ leur avait fixé rendez-vous en Galilée. Elles sont venues avec, pour mission, d’embaumer le corps du Seigneur Jésus ; et elles se posaient des questions sur la pierre à l’entrée de la tombe .L’Ange leur montrera la bonne adresse, leur rappelant d’aller en Galilée, comme indiqué par le Seigneur avant sa mort. Comme les Mages qui ne voyaient que l’étoile, l’Ange ne voyait que la Promesse de Dieu ; et non pas tout ce que l’homme pouvait avoir dans ses élucubrations.

Aujourd’hui, nous, nous savons qui est le Messager de Malachie 4. Pour les autres c’est un prédicateur comme tous les autres ;ils ne sont pas concernés par la Promesse de Malachie 4 ! L’étoile n’est plus dans les dénominations.

Les soldats, qui n’étaient pas concernés par le rendez-vous du Seigneur ont fui la frayeur de la présence surnaturelle à la tombe. La même présence surnaturelle s’est montrée aux femmes ;mais, les femmes n’ont pas fui l’être surnaturel.. !

A Jérusalem, quand les Mages sont allés voir les autorités, l’étoile a disparu. Mais quand ils ont quitté Caïphe et les autres, ils ont de nouveau vu l’étoile.

Jésus-Christ est encore dans la tombe pour les uns, au Ciel pour d’autres. Mais, si vous rentrez dans le Message de l’Heure, vous retrouvez Jésus-Christ. Si vous appliquez ce Message de William Branham.

Là, l’Enlèvement  est pour vous, le trône de Dieu est pour vous, la résurrection est pour vous, le Saint-Esprit est pour vous.

REFERENCES :

« Je restaurerais » du 10 novembre 1953, p.7

«L’ Accusation » P. 23-24                  Matthieu 26 : 31-   Marc 14 : 28. 

. « Exposé » P. 365.

« Shaloom » 1964, P. 148

. « Restitution » pp.35, 73, 79, 76 .

DIMANCHE 13 AVRIL 2014 : LA FETE DE PENTECOTE/Frère Bokele

Lecture (s) : Lévitiques 23, 15-26

Seules deux Fêtes en Israël étaient relatives à la Récolte : la Fête des Tabernacles et la Fête de Pentecôte. Et toutes les Fêtes, ensemble, montrent le Plan de la Rédemption.

Ces deux Fêtes-là, dit le prédicateur, sont donc des moissons. Deux  Moissons spirituelles chez les juifs. La Pentecôte, c’est la Moisson chez les païens.

Tout comme pour la Rédemption, il y a la Rédemption des païens, puis la Rédemption des Juifs, concernant les 144.000 Juifs.

La Fête de Pentecôte représente la récolte des prémisses, les premiers fruits.

Lorsque Christ va vers l’Epouse, elle sera vierge comme Lui. Christ doit la trouver vierge.

 Il faut d’abord que dans la matrice de la pensée humaine, la Parole soit reçue. Comme Marie, devant l’Ange.

 L’Epouse doit naître de la même manière que l’Epoux : par la Parole. Si Christ est ressuscité, alors les croyants de Christ, de même, sont ressuscités avec Lui. Mais, cette Résurrection sera vue quand les élus de Dieu, Son Epouse, disparaitra aux yeux du Monde, à l’Enlèvement.           

Pourquoi ? Parce que la même Parole est reçue. Le Messager  d’un Age est lui-même la prémisse de son Message. Le Frère Branham dit qu’il ne peut conduire  les gens où lui-même n’a jamais été.

C’est important pour conduire.

La chrétienté est une expérience personnelle. Mais, se demande le prédicateur, pourquoi aujourd’hui, les critiques règnent-elles parmi les frères et les sœurs ? Par ce que dit-il, les gens n’ont plus d’expérience personnelle ; pas de témoignages ! Alors, à la place, les critiques montent !

Le Prophète Moise dit, aux versets 22-23 Lévitique 23 ; et aussi au Chapitre 19, 19 qu’une partie de la moisson, un coin, devait être laissé aux pauvres et aux étrangers qui vivaient parmi Israël. Cela signifie que les non croyants doivent vivre, tirer profit de notre expérience personnelle ; c’est cela le coin du champ qui ne devait pas être moissonné par le juif. Ainsi, la sunamite vit la guérison de son enfant rien que par le bâton d’Elisée ; parce que ce bâton avait été en contact avec le corps d’Elisée. Rien que ça. Elisée était oint de l’Eternel.

L’onction qui était descendue sur Elisée se rependait sur tout objet. La même réalité fut observée sur les habits qui avait touché Saül de Tarse : les malades en étaient guérit. C’était la Pentecôte, la Moisson pour les non-Juifs de chair.

La Moisson, en outre, dépend du propriétaire du champ : quelle partie sera laissée non moissonnée ; et quelle autre sera récoltée… ! il avait choisi Jacob, et laissé Esaü. Il donne son Esprit à qui Il veut. C’est Sa Grâce. Le Bonheur Suprême.

Dans Sa Préscience, l’Eternel a contrôle sur toute existence ; et Il a opéré Son Choix dans Sa Préscience. Pas pendant la vie, mais avant, bien avant la vie naturelle. Ce que l’Eternel ne choisit pas n’est pas nécessairement mauvais…, comme le coin du champ qui n’est pas moissonné. Mais, il n’y a point de place pour ceux qui se choisissent eux-mêmes : ils sont jetés dans les ténèbres.

Le Messager de l’Age, le frère Branham a montré trois sortes d’églises : la Prostituée, l’Eglise Catholique romaine ; les Protestants ; et  l’Epouse, enfin.

La Fête de l’Agneau, l’Enlèvement, c’est seulement, uniquement pour l’Epouse. Abraham et Sarah sont ce que sont les élus aujourd’hui : ils ont expérimenté l’ouverture de la Parole, le discernement des pensées en face. Mais, Lot n’en sut rien , alors qu’il était aussi un juste, dit le prédicateur,! Comme quoi, nul, à part l’Eternel, ne connait tous les élus de Dieu.

Il a également dit que quatre catégories de gens sont sur la terre aujourd’hui : l’Epouse ; les Vierges Folles ; les croyants frontaliers ; enfin, ceux dont les noms ne sont même pas connus, les vases de colère de Dieu.

Au sujet de cette catégorisation, le prédicateur dit qu’il réside un grand risque : celui de minimiser une sœur, ou un frère aujourd’hui. Puis demain, de tomber … Et plus tard, de voir celle ou celui-là que l’on avait minimisé, débout, pour vous juger ! Restons seulement dans l’attente du Seigneur, qui a tout sous Son contrôle.

REFERENCES :

« Q&R sur les Sceaux » §§ 276-277

« La Fête des Trompettes » §§247-248

« La Parole parlée est la Semence Originelle » P.66

« Humilie-toi » §§ 5-6.

« Résurrection de Lazare » §88

              Juillet 1951

« Les Dix Vierges » §188

« Vision de Patmos » §§5 ; 38-39

« La Parole Parlée est la Semence originelle» 75 

« Exposé » P.270 :

I Corinthiens 15 : 12-20

Texte de l'Equipe des Rédacteurs ACR

 

Interview de BK à Nvlles Hebdo

 

Le Pasteur Barutti Kasongo rassure : « Dieu est de notre côté »

  • Miracles extraordinaires lors de ses dernières campagnes à Mbandaka, Gemena, Moanda, Bunia et Kisangani
  • C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR : l’unité a toujours été autour d’un homme depuis Moïse, le Seigneur Jésus, les apôtres, Frère Branham et aujourd’hui dans le Message de Frère Branham au Congo, avec son humble serviteur, le révérend Barutti Kasongo

            Comme l’Apôtre Paul qui disait : « j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi », le pasteur Barutti Kasongo Bin Ndjadi Léonard est toujours à la brèche pour le salut des âmes. Revenu mercredi 9 mars de Kisangani après l’étape de Bunia dans la Province Orientale, l’homme de  Dieu nous a livré ses impressions de voyage. Les campagnes d’évangélisation qu’il a organisées, fin février et début mars, ont été marquées par une forte présence divine. Notre Rédaction l’a rencontré en sa coquette résidence digne d’un presbytère, pour l’édification de nos nombreux lecteurs. C’était en présence de son Parsec, l’honorable Diacre Guy Mukeba.

           Pris à pied levé, l’homme de Dieu s’est prêté, malgré la fatigue de voyage, à notre interview-minute. Dieu vient d’opérer des miracles extraordinaires au cours des campagnes successives qu’il a tenues depuis le mois de janvier dernier à Mbandaka et Gemena, dans la province de l’Equateur. Le 8 février il s’est rendu à Moanda dans le Bas-Congo où des grands miracles se sont également produits. Sans répit, il s’est rendu à Bunia et à Kisangani dans la Province Orientale. Là encore des puissants miracles ont été opérés. Dieu a encore une fois de plus confirmé son serviteur dont les campagnes avaient pour thèmes « l’unité » et « Ce qui est écrit est écrit ». Unis nous sommes forts et notre force réside dans ce qui est écrit dans la Bible, a-t-il déclaré. Sans comprendre pourquoi Dieu opère autant des miracles à travers sa personne, l’homme de Dieu réalise que le Message de Frère Branham est la vérité. « Dieu est de notre côté. A moins que vous soyez aveugle », a-t-il indiqué en conclusion. Raison pour laquelle des milliers des serviteurs de Dieu s’unissent autour de lui comme leur évêque et Surveillant général tant à Kinshasa qu’en provinces.

            A la lumière du Message du Temps de la Fin, il éveille le peuple de Dieu, car les événements modernes, avec la guerre en Syrie, la guerre récurrente presque finie à l’Est de la RDC, les derniers tremblements de terre en Haïti et au Japon, ainsi que le cas de la Crimée en Ukraine, le spectre d’une Troisième guerre mondiale se profile à l’horizon. La Russie, comme l’a annoncé la prophétie, constitue un danger. Nous sommes à l’approche de l’ Harmaguédon. Le Seigneur Jésus revient bientôt. Il exhorte à recevoir le Message de frère Branham afin d’avoir le Saint-Esprit et d’aller dans l’Enlèvement quand plus rien ne marchera sur la terre.

            Suivez plutôt, ci-dessous, le feu roulant de notre interview exclusive avec le Doyen des Anciens.

Nouvelles Hebdo : Révérend Pasteur et cher Evêque ; Mbandaka et Gemena à l’Equateur et Moanda dans le Bas-Congo parlent encore des hauts faits de Dieu après vos dernières campagnes d’évangélisation. Et vous voici de retour depuis mercredi 9 mars, de la Province Orientale où vous avez tour à tour tenu des campagnes d’évangélisation à Bunia et à Kisangani, quelles sont vos impressions, Révérend ?

Pasteur Barutti Kasongo : Mes impressions sont très bonnes. Parce qu’à Mbandaka, j’ai vu Dieu ouvrir les yeux des aveugles. Je dis bien, des aveugles, au pluriel. J’ai vu Dieu donner à un paralytique des bonnes jambes. Un paralytique bien connu de la ville. Même le Gouverneur de la province de l’Equateur a bien vérifié cela. L’homme ne marchait pas. Il n’avait même pas de vélo. Il était par terre, il venait à quatre pattes. J’ai des images. Il s’est tenu debout et a marché parfaitement bien. Dieu a fait des choses merveilleuses. Ça c’est supérieur à ce que j’ai vu dans les campagnes précédentes. Et quand nous sommes arrivés à Gemena, alors c’était extraordinaire. Une maman aveugle qui avait entendu parler du pasteur Barutti est venue de très loin. Elle a fait des kilomètres et des kilomètres on la amené à l’assemblée. Elle ne savait pas parler lingala. Elle parlait en Ngwaka, elle a dit : maintenant je vois, elle est retournée seule depuis le podium. C’est extraordinaire, pour ne citer que ça.

A Kisangani une femme qui avait un ventre bedonnant, atteinte (selon le Parsec du pasteur) d’un cancer métastasée. Un ventre tellement grand  qu’elle ne voyait que du pus. Aussitôt que le pasteur a prié pour les malades, les gens qui étaient tout autour d’elle ont vu son ventre se dégonfler et redevenir normal et elle marchait. Et, à Gemena il y avait une fille dont le pouce était coupé par une fausse manœuvre d’un groupe électrogène. J’ai touché le doigt coupé et saignant et j’ai prié disant que frère Branham avait prié pour le bras coupé d’une femme et ce bras avait poussé. Moi j’ai pris la main et j’ai dit, je ne suis pas le frère Branham. Je veux que ce pouce puisse pousser et cela a poussé jusqu’à l’ongle. On ne savait plus distinguer les deux. C’est extraordinaire ce que Dieu a fait là-bas.

Un homme est venu avec un enfant qu’il avait amené partout pour qu’on enlève la sorcellerie. L’enfant dit qu’ils mangeaient des gens. Et moi je ne savais pas. Pendant que je priais et chassais les démons,  le monsieur a dit : le pasteur Barutti m’a chassé, je prends ma sorcellerie  je m’en vais. Et l’enfant a témoigné que le sorcier et venu mystérieusement et a repris sa sorcellerie. C’est la première fois que j’entendais une chose pareille. Même moi  je suis étonné.

A Moanda, oh lala, c’est formidable. Je priais et je n’avait pas remarqué qu’il y a avait une jeune femme très jolie d’au moins 25 ans qui avait une sirène masculine (Tat’Iwata). Elle est venue et a dit qu’un blanc qui sortait de l’océan avait fait avec elle deux enfants. Cet homme a dit : Barutti m’a chassé, je viens prendre mes deux enfants. J’ai dit à la femme, Pourquoi ne lui as-tu pas donné ses enfants ? Elle a répondu, moi je ne suis pas avec vous. Je suis protestante, j’ai refusé de lui donner mes deux enfants. J’ai dit : comment ne pas lui donner ses enfants, un monsieur qui vit dans l’océan ? (Ndlr. Cette femme était-elle célibataire ?). Une jeune femme très jolie, célibataire. Ce qui m’a étonné, c’est que cet homme (Tat’Iwata) ou comment il faut l’appeler, a dit : le pasteur Barutti a brisé notre mariage, je m’en vais, je ne suis plus ton mari de nuit.

A Moanda, frère, on a vu des miracles. Plusieurs personnes étaient guéries. Notre Dieu est vivant (Amen !).

A Bunia, c’est la même chose. Cet homme là qui s’appelait Al Qaïda, il n’a jamais été dans une l’Eglise. Il est venu à la campagne avec des cheveux comme un fou, un foulard sur la tête avec des lunettes fumées. Il était un ex-militaire qui a évolué dans une milice dans le conflit Lendu et Hema. Il avait reçu une balle et sa jambe ne pouvait pas toucher le sol. Il était venu voir s’il y avait un vrai Dieu. Guéri sur le champ de sa jambe, il a commencé à marcher de deux jambes. Il a donné sa vie au Seigneur, il a demandé le baptême au nom de Jésus. Il a insisté : aujourd’hui même je dois être baptisé. Et il a été baptisé à 22h00 dans le fleuve. Il a changé de nom et a dit : maintenant je m’appelle Emmanuel. Je ne sais pas si les chrétiens n’auront pas peur de lui !

Toujours à Bunia, un homme était venu à la campagne (Précisions du Parsec du pasteur). Il se disait en lui-même, je vais voir s’il ne s’agit pas des mêmes pasteurs qu’on voit qui font des campagnes et disent des choses qui ne se réalisent pas et qui viennent cherchent de l’argent. Après avoir entendu le pasteur prêcher pour la première fois, il est rentré chez lui. Ce qu’il a vu en songe c’est ce qui lui a démontré que le pasteur est vraiment un serviteur de Dieu. Il a vu le pasteur les bras étendus en train de rassembler les gens. Quand il a appelé ces gens à le suivre, il l’a aussi appelé. En traversant un cimetière, les tombes s’ouvraient et les morts sortaient des sépulcres et le suivaient au-delà d’une haute montagne. Après avoir affranchi un grand portail, cet homme a dit : il faut que ma femme restée dehors entre aussi. Le pasteur lui disait, non, elle ne peut pas venir ici parce qu’elle ne sait pas pardonner. S’étant réveillé, il se rendra chez le pasteur en compagnie de sa femme disant qu’il donnait sa vie au Seigneur. Son songe s’est accompli parce que sa femme dira qu’elle était venue pour que le pasteur prie pour elle, mais elle ne pouvait pas quitter son église où elle est mokambi. Cette femme est diaconesse à l’aumônerie militaire protestante où on lui montre comment prêcher. Le pasteur lui disait que les femmes ne prêchent pas. Elle a dit : personne ne peut lui empêcher de prêcher ni lui faire quitter son église. Elle demandait la prière pour avoir des enfants, parce qu’elle n’a pas d’enfant, mais elle a refusé de croire.

Un homme a été guéri. Cet homme qui n’avait qu’un seul testicule s’était marié depuis des dizaines d’années, mais il n’avait pas d’enfant. Depuis son enfance, sa mère lui disait qu’il n’avait qu’un seul testicule. Mais il ne l’avait jamais dit à sa femme depuis qu’ils s’étaient mariés. Il avait tout fait mais sans pouvoir trouver de solution. Quand il est venu à la campagne il a raconté comment, quand j’ai dit à la foule de toucher chacun la partie malade de son corps, il a touché son testicule vide. Et d’un coup il a senti le deuxième testicule revenir en place. Dieu lui a donné un deuxième testicule et son corps est devenu normal.  Moi je ne peux pas dire cela ici. Elle a perdu la faiblesse sexuelle qu’elle avait et a retrouvé sa vigueur. Il cachait cette infirmité à sa femme, mais quand il a témoigné, sa femme a écouté.

Il y avait une femme qui ne pouvait pas mettre au monde, elle avait la ménopause, elle a vu le sang, la ménopause s’est arrêtée, Dieu l’a visitée. Rien de plus, c’est comme si Jésus Lui-même était venu les visiter.

A Kisangani on a amené une femme sur une civière par la Croix-Rouge. Elle était couverte comme si elle était morte. Je lui ai posé la question : madame, quand je priais est-ce que tu entendais ? Elle a dit : non, je ne marche pas depuis longtemps, je ne reçois que des piqûres. Son ventre qui était gonflé est redevenu normal. Elle a marché. C’est quelqu’une qui était venue de la tombe.

Le deuxième jour on a amené, toujours sur une civière, par la Croix Rouge deux hommes. Ils venaient tous de l’hôpital, et les deux ont marché. Un homme qui était atteint de la poliomyélite et qui avait 45 ans, qui ne pouvait pas bouger ses pieds, a commencé à bouger ses pieds et ses jambes et il a marché.

Un aveugle amené à la campagne est rentré aveugle, mais le matin il commençait à voir. C’est extraordinaire.

On a eu beaucoup de témoignages, les frères ont vu la manifestation de Dieu. Un enfant de cinq à six ans qui avait une déformation a dit au pasteur Ben Bilombe : dites au pasteur Barutti que l’opossum l’attend. Ce garçon est à l’école du dimanche. Je suis sorti et l’enfant était là derrière la maison. Sa mère me dit que depuis son enfance, l’enfant était tellement gros qu’on l’a tiré au point que l’omoplate est ressortie. J’ai dit : les médecins peuvent faire ça. Ils ont dit qu’on a été chez plusieurs médecins et ils n’ont pas réussi à traiter cela. On a été chez les kinésithérapeutes, ils ont échoué. J’ai regardé l’épaule qui ressortait comme un coup de point. J’ai prié, je lui ai imposé les mains. Et après il a remarqué que ses deux bras fonctionnaient normalement. Il m’a suivi, malgré que j’étais entouré de beaucoup de gens, et on m’a dit, pasteur Barutti, l’opossum veut te remercier (Ndlr. Un opossum venu du bois était couché à la porte de frère Branham. Dieu avait dit au prophète que la bête malade attendait la prière. Aussitôt que le prophète avait prié pour la mère opossum, celle-ci s’était levée, la queue redressée comme pour dire : « merci, gentil monsieur », elle est retournée dans le bois. Cet enfant avait donc bien assimilé cette leçon de l’école du dimanche).

Il y avait aussi à Bunia une femme qui souffrait de la rate. Mais ce jour là quand j’ai dit : touchez la partie malade, elle a touché et elle a crié. Son ventre gonflé redevenait normal, et le Seigneur l’a guérie complètement, plus rien, plus de douleur.

Je suis rentré avec beaucoup de joie. Beaucoup de gens ont été guéris. Je ne vois pas comment le Seigneur peut m’utiliser comme ça. Beaucoup de maladies : des cancers de seins, des insuffisances rénales, cardiaques, rhumatismes, hernies, hémorroïdes ont été guéries. Beaucoup voyaient une main qui venait les toucher et enlevait la maladie de leurs corps. Je dis, ils peuvent voir déjà que ça, ce n’est pas moi. C’est quelqu’un d’autre, c’est Jésus. Il a voulu que je puisse manifester Sa personne et nous l’avons fait.

A Bunia deux personnes étaient empoisonnées par le poison de Karawa et qui avait pris beaucoup de médicaments traditionnels sans succès. Ils ont été guéris. Ils ont remarqué le premier jour la disparition des douleurs et des chatouillements dans le ventre. Ils ont attendu jusqu’au troisième jour et ils ont témoigné que toutes les séquelles, même les brûlures et le desséchement de la bouche avaient disparu. Et ils ont témoigné. Là-bas, plusieurs personnes empoisonnées ont été guéries. Et à Bunia (enchaîne le Parsec du Pasteur), un homme qui avait sept bubons sur son corps avait posé la main sur les bubons pendant que le pasteur priait, et les sept bubons ont disparu.

Je remercie Dieu, c’est lui qui a fait le travail et je pense qu’il m’a mis dans son travail.

Nouvelles Hebdo : Sur le thème de « l’unité », puis « Ce qui est écrit reste écrit », Dieu a opéré des grands miracles, pourquoi avez-vous privilégié ces thèmes ?

Pasteur Barutti Kasongo : Oui, l’unité c’est ce que moi j’ai prêché. J’ai voulu que l’année 2014 soit l’année de l’unité. Quand nous étions ensemble avec Mukuna, avec Mbombo et Kanda Kazadi, on était quatre, on était uni. Quand on se présentait quelque part à l’intérieur du pays, tout le monde était derrière nous. Les gens du Message étaient derrière Mukuna, Kanda  Kazadi, Mbombo et moi. Mais aujourd’hui quand on se présente, avec toutes les divisions que les jeunes gens ont produites, il n’y a plus d’unité. Quand vous arrivé on vous dira, « Non révélé », « Branham Dieu », « Jésus est déjà venu », il n’y a plus d’unité. Je voudrais qu’on rentre dans l’unité. L’unité est très importante, pour avoir la force, il faut l’unité. Si vous voulez les miracles, il faut l’unité. A la chambre haute, ils étaient unis d’un même cœur, le Saint-Esprit était descendu. L’union fait la force. C’est ça le thème que j’ai prêché partout. J’ai vu que ça  a béni le peuple de  Dieu. Le deuxième thème, c’est « Ce qui est écrit reste écrit ». C’est ça le secret de Dieu. Frère Branham, Frère Osborn, notre force c’est ce qui est écrit. Personne ne peut changer cela. Ce qui est écrit reste écrit. Dieu bénit ses enfants, croyez que vous serez béni et vous serez bénis. Il est écrit que Dieu vous a guéri. Il faut d’abord que la personne qui prêche croie que ce qui est écrit reste écrit. Que par ses meurtrissures vous êtes guéris. Je remercie Dieu pour cette expérience que j’ai vécu avec « Ce qui est écrit est écrit ». Le diable n’a plus de force, parce que notre force est dans les Ecritures. La Bible est pleine de promesses. Tout est possible à celui qui croit. Et Dieu est capable d’accomplir ce qu’il a donné comme promesses. Il est écrit que bientôt Jésus viendra et nous serons dans l’Enlèvement. Ce qui est écrit reste écrit. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront point. Et Paul dit que j’ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d’Apollos, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit (I Cor.4.6). Quand  c’est écrit, dites-le aux gens. Quand ce n’est pas écrit, c’est une fausse doctrine. Il est écrit que  notre Dieu s’appelle Jésus-Christ. Dieu ne peut pas être Branham, Dieu c’est Jésus-Christ. Branham c’est son prophète. Il est écrit que le mystère de la piété est grand, Dieu a été manifesté dans la chair (1Tim.3.16). On s’arrête à ce qui est écrit. Ce qui est écrit c’est un vaste sujet qu’on peut exploiter même pendant mille ans. Ce qui est écrit est écrit. Toutes les bénédictions se trouvent dans la Bible, et cela devient nôtre. Le temps ne compte pas. Il a dit que Marie concevra, et il s’est passé 8 siècles et Marie a conçu. Il est écrit que les païens vont accepter le Message et le païens ont accepté le Message de Jésus. Et quand l’Evangile retournera chez les Juifs, ils vont l’accepter, c’est écrit. Il est aussi écrit que Dieu va envoyer Malachie 4. Quand ? Vers la fin des temps, vers la fin du monde. Je vous enverrai Elie le prophète. C’est le prophète William Marrion Branham. Ceux qui sont prédestinés à recevoir ce Message croiront. Il est écrit que le baptême est au nom de Jésus et il est écrit sur le retour de Jésus sur la terre. Il est écrit qu’un Message sera envoyé pour ramener le cœur des enfants à la foi des pères apostoliques. Ça doit arriver.

Nouvelles Hebdo : En vos qualités respectives de Pasteur, Evêque et Surveillant général, vous avez placé l’année 2014 sous le signe de l’unité respectivement dans votre chère église l’Assemblée Chrétienne de Righini, au sein de votre évêché à Kinshasa et à travers toutes les églises sœurs du pays. Après la confirmation divine observée, pouvons-nous dire que cette unité que vous prônez est AINSI DIT LE SEIGNEUR ?

Pasteur Barutti Kasongo : Oui, je peux dire que Dieu est là dedans. C’est ainsi dit le Seigneur. Parce que c’est accepté partout et les gens qui sont derrière moi sont entrain d’accroitre. L’unité se fait autour d’un homme. Par exemple, au temps de Moïse, l’unité était autour de Moïse ; au temps de Noé, l’unité était autour de Noé, au temps de Jésus, l’unité était autour de Jésus. Et au temps des apôtres, l’unité était autour des apôtres. Et les gens ont rejeté Moïse, ils ont rejeté l’unité. Ils ont rejeté Jérémie, ils rejeté Jésus, ils ont rejeté l’unité. Ils ont rejeté les apôtres, ils ont rejeté l’unité. Mais Dieu ne travaille qu’avec une personne. Aujourd’hui l’unité est autour de William Marrion Branham. Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Les gens rejettent le prophète Branham. Et les gens qui ont rejeté le prophète Branham, ont rejeté l’unité. Pour retourner à la foi apostolique, au Congo nous devons être réunis autour de ceux qui avaient commencé. Et là vous avez le frère Mukuna, Kanda, Mbombo et votre serviteur. Tous, Dieu les a rappelés, je suis resté le seul. Donc si vous voulez rester à l’écart, vous êtes celui qui refuse l’unité. L’unité c’est autour du pasteur qui est resté. Nous devons tous être autour de papa. Alors vous allez dire moi aussi je suis papa. Alors il y a combien de papas dans le Message ? Bien que Moïse fut vieux pour gagner la guerre, l’unité était autour de lui, quoiqu’il ne savait plus soulever les bras pour se battre, on devait soutenir ses bras. Donc nous devons rester autour des anciens. L’unité aujourd’hui, c’est autour de nous autres. Paul l’a dit et Jean aussi a dit dans I Jean 4.6 : « Nous, nous sommes de Dieu; celui qui connaît Dieu nous écoute; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas : c’est par là que nous connaissons l’esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur. » L’erreur c’est la fausse doctrine. Ceux qui sont dans l’erreur, ils ne peuvent pas être avec les anciens. Alors, ils veulent mettre la fausse doctrine pour bien diviser, pour que ces gens là ne rentrent plus. Mais l’unité est déjà là. Beaucoup sont en train de venir avec nous. Il faut voir combien sont venus avec nous à Kisangani. Plus de 900 ministres et presque 200 pasteurs. Et à Bunia ils étaient à peu près 500 serviteurs de Dieu autour de moi et  à Gemena il y avait plus de 900. Partout vous voyez les gens qui viennent, parce que leur évêque vient. Si on ne veut pas m’appeler Evêque général, appelez-moi Surveillant général. Ça ne plait pas aux gens. Frère Branham l’a dit, il doit  y avoir un surveillant général  (Ndlr : c’est la vérité). Nous avons été au commencement, nous connaissons l’histoire. On a travaillé, on n’a pas démérité. Et vous devriez être fiers de nous pour que l’Eglise aille de l’avant, pour qu’il n’y ait pas de division parmi nous. Et là nous verrons la puissance de Dieu au milieu de nous parce que nous sommes unis. Unis, nous sommes forts.

Nouvelles Hebdo : Récemment le Gouverneur de la ville de Kinshasa avait convoqué les responsables des églises de réveil. Et pour le Message du Temps de la Fin, vous étiez le seul pasteur invité à cette réunion où vous étiez représenté par le pasteur associé Kalumbu, et puis, vous-même en personne. Avez-vous une observation là-dessus ?

Pasteur Barutti Kasongo : Pour ce qui est de nouvelles dispositions de la loi, ou la raison pour laquelle le Gouverneur nous a invités, concernant les tapages ? Moi je pense que le Gouverneur nous a respectés. Au lieu de commencer par appliquer les mesures, il a invité les églises de réveil pour collaborer avec elles. Nous étions là. Moi je ne suis pas dans les églises du réveil. Je suis dans le Message du Temps de la Fin. J’étais là avec eux. J’étais respecté et j’ai même été invité, et j’ai mandaté le pasteur Kalumbu. Il était là avec le Gouverneur. Et aujourd’hui je peux vous dire que nous sommes respectés parce que nous sommes respectables. Nous dans notre église, nous ne sommes parmi les églises en cause. Nous ne sommes même pas cités, parce que nous voulons être en ordre avec l’autorité. On est un peu fier de ça, parce qu’on reconnaît que le Message de Frère Branham est discipliné, à travers nous. Il n’y a pas d’autre personne qui était invité dans le Message, je n’en n’ai pas vu. Mais notre nom ne figure pas sur la liste des églises qu’on va fermer, non, ça c’est un mensonge. Parce que nous respectons les lois du pays. Nous voulons être l’église au milieu du village, derrière les lois du pays.

Nouvelles Hebdo : Fréquemment en voyage comme l’Apôtre Paul, vous êtes un témoin privilégié de l’évolution du monde et de l’Eglise, avez-vous une exhortation à la lumière du Message du Temps de la fin ?

Pasteur Barutti Kasongo : Je dirai ceci, la lumière rouge de la venue du Seigneur clignote. Comme vous l’aurez remarqué, la guerre de Syrie qui continue avec plus de 100 mille morts. Personne ne bouge son doigt parce qu’ils ont peur de la Russie. Ça montre que nous sommes à la fin. Parce que si on touche à la Russie c’est la Troisième guerre mondiale, l’Harmaguédon. L’Ukraine c’est la même chose, avec la Crimée. La Russie veut occuper cette partie là et personne ne bouge. C’est un signal fort. La lumière rouge s’est allumée et c’est pour nous montrer que bientôt nous devons partir. La Bible dit que vous entendrez parler des guerres et des bruits de guerre. Les tremblements de terre nous les avons vus avec 200 mille morts en Haïti, avec plus de 70 mille morts au Japon et ici nous connaissons beaucoup de choses avec la guerre à l’Est qui est presque terminée. C’est le signal rouge que bientôt Jésus va revenir. Ce que je peux dire, c’est qu’on puisse se réveiller un peu, parce que le Message du Temps de la Fin nous montre qu’il y aura une fin. Donc nous devons revenir à Dieu pour qu’on atteigne la perfection, pour qu’on puisse gagner son côté faible, ne rien cacher à Dieu. Nous rapprocher de Dieu, parce que nous devons tous connaître le Message du jour. Sinon comment vous allez partir ? C’est ce Message qui vous donnera la possibilité d’avoir le Saint-Esprit et qui vous permettra de monter à la rencontre de Jésus quand plus rien ne marchera sur la terre. La figure de ce monde passe. Tout est en train de changer. On sent vraiment qu’il y a un danger et le danger s’appelle la Russie. Cette dernière a tout pour faire une grande guerre et tout le monde a peur. Bientôt ce sera la fin. Ecoutez le prophète William Marrion Branham qui crie vers minuit : « Voici l’Epoux, allez à Sa rencontre ». Il faut vraiment écouter le Message de Frère Branham pour se préparer et aller dans l’Enlèvement.

Nouvelles Hebdo : y a-t-il une question omise à laquelle vous auriez voulu répondre ?

Pasteur Barutti : Non ! Je crois que toutes les questions ont été posées. Je sais que Caleb est un très bon journaliste. Je dirai simplement ceci. Je remercie mon frère le pasteur Caleb. Il n’y a pas de question, tout a été dit.

Nouvelles Hebdo : le mot de la fin !

Pasteur Barutti Kasongo : Je remercie mon frère et pasteur Caleb pour tout ce qu’il fait pour que vous soyez au courant. Je voyage et je sais ce qui se passe dans le monde. Dieu doit montrer de quel côté il se trouve. Il se trouve de notre côté, à moins que vous soyez aveugle. On a rejeté Jésus alors que les miracles étaient plausibles. Il a dit ; si vous ne croyez pas en moi, croyez au moins à cause des œuvres, parce que c’est le Père qui accomplit les œuvres.  Moi je ne suis rien du tout. Croyez aux œuvres. Elles montrent que le Message de Frère Branham est la vérité. Que Dieu vous bénisse !

Nouvelles Hebdo : Amen !

 

Propos recueillis par P. Caleb Mutombo

 

 

 

SAINTE CÈNE PÂQUES 2014

LES PHOTOS

1

2

2

3

RÉTROSPECTIVE DU 17 AU 23 MARS 2014

MERCREDI 19 MARS 2014 :

1.  RAPPORT DU VOYAGE 

La délégation du Pasteur a quitté Kinshasa le 28 Fevrier 2014. Faisaient partie de la délégation : les pasteurs Jacques Bondomba, Ngobo Jean, son épouse Affo Barutti, et d’autres encore tels que Paul Kibur , le journaliste de la RTVA. Ce dernier a même été dépêché dans les zones occupées par des populations pygmées pour filmer ces communautés.

PREMIERE ETAPE : BUNIA.

Accueil très chaleureux, dit le Pasteur, qui a été fleuri à son arrivée par une jeune enfant. Dans son déplacement vers le centre de Bunia, la délégation fut accompagnée par deux grands camions remplis de frères et de sœurs, et une longue file de voitures.

 

 

Prédication : L’UNITE. Le pasteur Baruti rappelle alors l’historique…Au début, dit-il, il y avait quatre pasteurs : Kanda Kazadi ; Mbombo Pape Mweli ;Mukuna Tshipuya ; et Baruti Kasongo. Malgré cela, l’unité se construisait autour d’un homme : Mukuna Tshipuya. Il faut que l’unité soit effective parmi les enfants de Dieu. Et aujourd’hui encore, il faut que les enfants de Dieu se sentent unis autour d’un autre ancien. Un Evêque.

Israël était uni autour de Moise. Ensuite, autour des anciens. Aujourd’hui, après ces débuts, le pasteur trouve que l’unité n’a pas volé en éclats. Le Seigneur l’a gardé vivant, et beaucoup d’enfants de Dieu se sentent unis autour de Barutti Kasongo, comme le témoignent ses déplacements à travers le pays, et à travers le Monde. Mais, dans ce Message, nous sommes réunis autour du Messager du Temps de la Fin, comme Israël autour de Moise, qui reçut et apporta la Loi.

Ce jour-là, 75 personnes donnèrent leur vie au Seigneur Jésus.

Guérisons

SURDITE : Maman Lusofiya et Sr Zawadi ; Israel Bokungu ;

CANCER: Sr Anna ;

HEMERROIDE: Haro Moyinda; Walishaku

RHUMATISME : Esperance Nyamukaezi;

IMPUISSANCE SEXUELLE: Haro Moyinda;

PARALYSIE et JAMBES TUMEFIEES: sr Meda et Sr Foyi;sr Rachel…. !

S S : Sr Sarah

CŒUR : fr Jacques ;

OBESITE: Sr Espérance.

KYSTE D’AMIBES : Fr Basofe

EMPOISONNEMENT : Moise Kukobo

HERNIE : Pascal Sumawako et Plamedi

Le 1 MARS 2014 : Campagne d’Evangélisation.

48 personnes donnent leur vie à Christ.

Mr Shaliwabo guérri de bosse au dos ;

REGLES DOULOUREUSES : Sr Judith ;

BBIBONS : Emmanuel Lazare

AVEUGLEMENT : Nadine Tshimbo et Gisèle.

DIABETE :Mutshetshe waMayola

SERPENT mystique dans le ventre depuis 1999 :Sr Bikwa .

 

2 MARS 2014 : 2°Prédication : David le grand guerrier/ Pasteur Charles de Lodja

                            Appel à l’Autel par le Rév. Barutti : 68 personnes donnent leur vie à Christ.

A Bunia, un ancien milicien boiteux appelé Mohindo Rachido, alias Al quaeda, qui n’a jamais assisté à un culte quelconque dans sa vie, a vu sa jambe se redresser sur place, alors qu’il n’était qu’entrain de regarder les gens qui participaient au culte… !. Voyant cela, il a exigé d’etre baptisé, alors qu’il faisait déjà 22 h. Et ce fut fait !

Réunion DES MINISTRES

114 serviteurs de Dieu au total ont pris part à cette Réunion. Après la réunion, un ligne du Baptême du Saint Esprit a été organisé, et le Seigneur a encore fait grâce, le Saint Esprit est descendu.

 

DEUXIEME ETAPE : KISANGANI/ 5 Mars

Après le Culte, 5 personnes ont donné leur vie à Christ ; 2 personnes guéries, dont un fou, et une personne au ventre gonflé depuis 46 ans.

Puis, réunion du ministre, suivi du Baptême du Saint Esprit.

Campagne au Stade Lumumba. Prédication : Ce qui est écrit est écrit/ Rév. Barutti.

Une femme du nom d’Agatha, au ventre ballonné, immobilisée et inanimée, a été conduite à la campagne sur une civière…Mais, après la prière du Pasteur Barutti, qu’elle n’avait même pas suivi, la foule a seulement vu ce corps qui était recouvert bouger ; la personne se redresse et se met à regarder, cherchant à savoir où elle était et ce qui se passait…Plus tard, elle expliquera qu’elle ne souvenait que d’une seule chose : quelqu’un disait-elle, lui avait dit de se mettre debout !! Et elle était descendu de la civière, et marchait ! INCROYABLE !

Le Pasteur rend compte que beaucoup de malades lui ont confié la même chose : la vue d’un Homme vêtu de blanc qui leur parlait, puis ils se sentaient délivres tout de suite après que l’Homme ait parlé.

Au total, 249 personnes à Bunia s, puis 323 à Kisangani  , ont donné leur vie au Seigneur Jésus Christdans le bonheur.

 
   

 

 

 

 

 

 

 

2.   PREDICATION  du JOUR:

 

 PRENDS LE BATON ; RASSEMBLE LE PEUPLE ; ET PARLE AU ROCHER (Révérend Ben Bilombe)

Lecture (s) : Nombres 10,34-35                                         

A l’origine, le bâton était le bâton de Moise. Devenu vieux, Moise en avait besoin pour se tenir en équilibre.

Mais, dit la prédicateur, quand l’Eternel s’en mêle en demandant à Moise ce qu’il a en mains, tout change. Le bâton n’est plus seulement un instrument d’appui pour Moise. Le bâton est au service de l’Eternel. C’est ainsi que s’explique le pouvoir de contrôle que Moise manifestera en Egypte, à son retour du désert des madians.Il pouvait commander la Nature, au grand étonnement du Pharaon et du peuple égyptien ; frapper les égyptiens de dix plaies…

De même que la divinité était avec Moise, plus au Ciel, de même, hier, la divinité était avec W M Branham . Aujourd’hui, dans l’église Epouse du Message de Branham. La divinité, depuis le ministère de WM Branham, n’est plus au Ciel. Il avait dit qu’Il est avec nous tous les jours ;et le Monde ne Le verra point…Branham dit que le bâton de Moise, dans la réalité, c’est le Nom de Jésus Christ ! C’est avec ce bâton en mains que le serviteur de Dieu parle au peuple de Dieu. Grace à e bâton, Branham a guérir les morts ; arrêter de tempêtes: créer des animaux( écureuils) ;…….

Preuve que la divinité est désormais avec nous : A Los Angeles, un jour, un magicien faisait de la lévitation. De stables et des chaises ; de habits même ;… tournaient dans les airs., durant de longues minutes…Et le magicien lançait des défis pour que quelqu’un, dans la salle, arrive à  arrêter ce phénomène. Et le prophète était là…Alors, une dame lui demandera s’il avait de la puissance pour relever le défi. En réponse, le prophète lui dira que lui n’avait pas  de puissance. Mais, que Celui au service de qui il travaille le peut, à tout moment.

Des gens tentèrent de relever ce défi, mais furent frappés par les objets et s’en éloignèrent.

Alors, au Nom du Seigneur Jésus-Christ, Branham ordonna l’arrêt de tous ces objets, qui revinrent au sol !

Le prophète rappelle que si Barthimée recouvrit la vue, c’est par ce qu’il eut foi dans le Nom de Jésus-Christ

 

REFERENCES :

« Israël à la Mer Rouge Part II »§ 102

. « Le Lieu d’Adoration » §§75-85

        (24/04/1965- Los Angeles)

« L’aveugle Barthimée » §§25-29 ( du 8-5-1959)

  

VENDREDI, 21 Mars 2014 : LES SOIXANTE-DIX SEMAINES DE DANIEL (rév. Pasteur Barutti)                           

Lecture(s) : Daniel 9, 20-25 

Le pasteur continue ce sermon commencé il y a deux semaines. Et il pose la question de savoir pourquoi l’Ange Gabriel appelle Daniel « un bien aimé » ? Par ce que, répond le pasteur, Daniel croyait au Prophète Jérémie. Le Messager de son temps.

Voyant la fin des 70 semaines de captivité à travers la lecture du Livre de Jérémie , Daniel expie son péché, ainsi que le péché de son peuple.

Mais, dans sa réponse, l’Eternel va au-delà de la prière de Daniel.

Pas seulement le pardon demandé, mais, l’Eternel lui accorde la fin de la Captivité ; le retour en Israël ; les événements tels qu’ils se succéderont après la libération ;

La prière de Daniel et la venue de l’Ange Gabriel à Daniel datent du soir du 14 avril 445 av J C, dit WM Branham. 

  Les datations sont calculées selon le calendrier prophétique, où une semaine compte sept ans ; chaque mois, trente jours ; et chaque année 360 jours.

Ainsi, du retour à Canaan en 445 av. J C, à la manifestation du Messie, en 30 ap. J C , il y a 475 années. Le Messie avait commencé son Ministère à  l’âge de trente ans.

Dans le calendrier prophétique, comme tous les mois ont trente jours, la période compte 483 ans. Pour trouver le nombre de semaines, il faut diviser ce nombre par 7( 7 ans/semaine) = 69. D’où, la prière de Daniel a lieu durant la soixante neuvième semaine de la captivité. Donc, à deux ans de la fin arrêtée par l’Eternel, suite à la méconduite d’Israël, sous le ministère de Jérémie.

Mais, les juifs quoiqu’ayant souffert en captivité à Babylone, vont encore récidiver dans leur manque de confiance dans leur Dieu, dont ils vont encore rejeter la Volonté, en ne recevant point le Messie sur qui, pourtant, vont s’accomplir toutes les écritures qu’ils lisaient tous les jours , et qui se referaient à Lui, Jésus de Nazareth… ! Même si rien de bon ne pouvait venir de Nazareth… 

Alors, les paroles de l’Ange Gabriel à Daniel vont s’accomplir (Dan 9,26). Israël, de nouveau, est dispersé dans les pays païens. (Mathieu 24,15-23)

Mais, comme l’Eternel avait déjà juré de ne pas abandonner son peuple , malgré deux millénaires durant lesquels le pays sera foulé aux pieds par les païens, Il annonce encore la fin de cette déportation dans Luc 21,24                                                                                             

Durant cette dispersion  d’Israël de 2000 ans, l’Eternel s’était tourné vers les païens.

Mais, maintenant qu’Israël est retourné dans son pays, et que les païens ont cessé de fouler Jérusalem aux pieds, après que les troupes romaines aient souillé le Lieu Saint ; et qu’après eux, les arabes aient érigé leur mosquée sur les fondations du Lieu Saint, le Temple de Salomon détruit par les romains, l’Eternel, dit le pasteur, va retourner aux juifs. C’est ce qu’avait écrit l’Apôtre Mathieu, parlant de deux Oliviers, qui sont les deux prophètes qui seront envoyés à Israël.

Du reste, le ministère de ce prophète de la Fin des temps des Nations est semblable à celui du Messie. Le Jour où Israël redevient une Nation, et  reprend son imperium sur les terres de ses ancêtres, l’Ange du Seigneur descend auprès de Branham qui était entrain de baptiser à la rivière Ohio, pour lui donner la commission de commencer le Réveil de l’Epouse, qui doit désormais se tenir prête pour l’Enlèvement.

Depuis lors, les événements se sont multipliés, pour montrer que Jérusalem n’est plus foulé aux pieds par les nations, en l’occurrence, les arabes : la guerre de six jours, en 1967, leur a permis de reprendre Jérusalem et la Bande de Gaza ; à la guerre du Kippour en 1973, Israël reprend la Cisjordanie ; la même année, Israël impressionne le Monde entier en allant libérer un avion ainsi que des otages israéliens à Entebbe, en Ouganda, d’entre les mains de terroristes arabes de l’OLP ;…

La soixante et dixième semaine, poursuit le pasteur, commence avec le baptême du Fils de Dieu le 2 Avril 30, jour où le Saint-Esprit sous forme d’uns colombe descendit sur Lui au Jourdain. Par après, Il commença  à prêcher et à choisir ses disciples.

Et comme Il est, conformément aux écritures, retranché au bout de trois ans et demi, c’est-à-dire à la moitié de la semaine, il reste une moitié à la soixante dixième semaine de Daniel…. Pendant ce temps, les Nations sont sauvées !

La deuxième moitié, l’Eternel la consacrera à Israël, pour le Salut des 144.000 juifs. Mais, un fait marquant, et précédent l’avènement des deux prophètes en Israël, souligne le pasteur, c’est la III° Guerre Mondiale. Cette dernière, dit-il, n’est plus loin, ni obscur. Les grands de ce monde le savent, à voir aujourd’hui, comment  ils sont hésitants devant les provocations de la Russie. Et c’est vrai, car, en en parlant, le prophète de Malachie 4 ne citait pas l’Union Soviétique, mais la Russie, qui n’existait pourtant pas à l’époque ! La Russie qui va détruire les Etats Unis.

Le pasteur insiste enfin sur le fait que la III° Guerre Mondiale est imminente, trop de signes laissés par le Seigneur  Jésus sont visibles…Cette Guerre  appelée Armageddon dans les Saintes Ecritures est, en fait, la charnière entre les temps des Nations et le Temps des Juifs. C’est le temps plus que jamais de se  préparer, martèle le pasteur.            

 REFERENCES :

« LES SOIXANTE-DIX SEMAINES DE DANIEL »

        §§50 ;64 ;80    §134                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

Q-R n° 3 » §297 ( 30 Aout 1964) et  Q-R N° 1 §§105 ;202                                                                                        

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

DIMANCHE, 23 MARS 2014 : LES SIGNES ET LES TEMPS DE LA FIN  (Pasteur Barutti)

 Le Pasteur se présente lui-même comme une sentinelle…Et en tant que tel, il se présente sur le mirador, pour avoir une vue de loin des événements. D’autant plus que ce temps de la Fin est un temps d’obscurité. Et les signes ne font plus défaut : la sodomie du temps de Lot ; les bruits de guerre et les guerres;…….Tous les signes laissés par le Messie sont réunis. Mt 24,1-2.L’Eternel ne surprend jamais l’humanité. Ainsi, l’homme ne trouvera jamais de tort dans le Seigneur. Mais, c’est surtout pour que l’homme s’apprête.

Les signes qui s’accomplissent à ce jour, dit le Pasteur, étaient déjà destinés à nous qui devions vivre en ce temps de la Fin. Christ savait bien que ses disciples se seraient déjà endormis quand la Fin interviendra, dit le pasteur.

Le pasteur fait remarquer que le Calendrier de Dieu se trouve dans la Nature. C’est là que tous les signes que l’eternel donne à l’Eglise sont puisés dans la Nature.

Avant la pluie, dit-il, les nuages s’amoncellent. Et aujourd’hui, avant ce Jour de l’eternel, Jour terrible, nous voyons les dénominations se réunir dans le Conseil mondial des églises. Pour savoir que le Messie était né, les Rois mages ont dû voir, dit le prédicateur, trois étoiles se mettre ensemble. En plus, le Monde s’est aujourd’hui coalisé contre le peuple Juif. Jusqu’à boycotter les produits fabriqués en Israël….C’est ce qui a poussé le juifs, dispersés dans le Monde depuis l’invasion des romains en l’an 70, à se réunir, et à rentrer à Canaan. C’était la façon de faire de Dieu, pour accomplir Luc 21,24.

En réponse, les enfants de Dieu devraient se réunir aussi. Les gens qui sont attaqués sont dans l’obligation de se coaliser également.

Les attaques, dit le pasteur, doivent être vécus comme des signes du temps de l’Union.

Tous ceux qui ont reçu le Message sont dans l’obligation de se réunir, dit le pasteur, devant les dénominations. Si ceux qui n’ont pas connaissance du plan de Dieu se réunissent, à fortiori nous qui sommes instruits par la bouche du Seigneur ? Nous voyons l’Union Européenne ; l’Union Africaine….

Le prophète dit que même les oiseaux se réunissent devant des catastrophes, telles que les tremblements de terre.

 Par ailleurs, comment des gens qui se haïssent ici bas vont-ils s’aimer en Haut, dans la Présence du Saint des saints qui connait tous les détours du cœur humain?

En plus, nous sommes les témoins avertis des signes du Jour terrible promis par le Seigneur. Notre génération à nous qui avons vu ces Signes ne passera pas, dit l’Eternel ! Mt 24,32.Le Figuier dont avait parlé le Messie a repris sa fraicheur dans notre génération.

C’est tellement simple que l’esprit de l’homme ne peut le prendre en considération…L’homme, dans son manque de sagesse et sa folie de grandeurs ne recherchant que ce qui est complexe et compliqué. D’où, les risques d’être perdus sont-ils élevés, pour l’Humanité !

Le pasteur relève qu’une autre cause de cette incrédulité réside dans le fait que c’est des humains que l’Eternel utilise pour avertir l’humanité. Là encore, trop banal pour l’homme moderne. Il aimerait traiter avec des extra terrestres… ! Néanmoins, quoiqu’il en soit, l’Eternel ne changera pas sa façon de faire, dit le pasteur.

En dehors de l’hostilité des églises dénominationnelles, et de l’exemplarité des institutions mondiales, ce qui motive encore le devoir d’union, c’est sont les miracles et les prodiges qui s’observent dans les ministères des serviteurs de Dieu. Il y a un message derrière pour cette génération-ci.

 

REFERENCES::

Mt 24,1-2   Mt 24,32

« Les temps et les Signes de l’union »§§ 78-79

 

. §§ 47 ;104

! Mt 24,32

 

Arrivée de BK à Charlotte : LES PHOTOS

ACCUEIL CHALEUREUX !

1

1

2

3

3

BK A LEMBA II

LES PHOTOS 

1

2

3

3

4

 

4

7

5

4

1

RETROSPECTIVE DU 10 AU 16 MARS 2014

MERCREDI 12 MARS 2014 : PROUVANT SA PAROLE ( mp3  WM BRANHAM, 26-4-1965 )

 Dieu aime prouver qu’il est tout puissant, et que sa Parole est invariable. Son attente est que l’être humain, par conséquent, Lui fasse pleinement confiance. C’est le message permanent de l’Eternel. Et il l’a démontré sans relâche au cours des Ages.

Mais, l’homme est champion de bêtises, en ce sens qu’il laisse fréquemment passer ce qu’il cherche, pour tenter de s’accrocher aux ombres…... Il choisit tout pour la mort, au lieu de la vie, tel Adam. Toute la race humaine en subit encore les conséquences.

Même si le péché devient public, l’homme refuse la parole de l’Heure, la Volonté de Dieu pur lui, en ce moment-là.

Mais comme les exceptions ne manquent pas, Noé, divinement averti de la pluie, construisit une arche pour se sauver avec sa famille, non sans en informer le reste de l’Humanité, qui périt dans son péché ; lequel péché la retenait hors de l’Arche.

L‘autre exception, c’est Job. Job qui avait cru en l’infaillibilité de l’Eternel, surtout dans Ses promesses. Notamment que l’Eternel ne pouvait pas l’abandonner dans les souffrances. C’est pourquoi il ne pouvait comprendre ceux qui maudissaient le Créateur.

Moise, également, fit preuve de fidélité Dieu, alors que le peuple avait perdu toute confiance. C’est ce que démontrèrent Josué et Caleb devant les autres espions qui décourageaient et effrayaient le peuple, alors de retour de mission à Canaan, où ils avaient vu les enfants d’Acan, des géants qui avaient, en plus, des mains à six doigts !

Job a tenu parole. Sans contredit, il n’a jamais maudit l’Eternel lorsque l’adversaire l’a plongé dans la tourmente. Il n’était pas facile à tromper. Dieu a encore prouvé sa parole.

Pour agir mieux, à son tour, Moïse s’était muni de la parole de Dieu. Et fit des miracles extraordinaires sous les yeux de tous y compris pharaon.

Forts de tout cela, Caleb et Josué se sont dits capables de venir à tous des goûts qu’occupait le pays promis alors que les 10 autres espions ont démissionné.

Le prophète dit que le Seigneur se sert toujours de la forme humaine, réelle ou virtuelle, pour agir au milieu des humains. Et il montre ce qu’ (il nous faut faire : accorder au Tout Puissant toue préséance dans l situation qui prévaut, ensuite se sanctifier. Alors, Lui-même descend en scène. Telles furent les choses devant Jéricho, avec Josué. Et auparavant, devant les eaux du Jourdain en pleine crue, en avril de cette année-là. Dans ce registre encore, il y a le soleil qui s’est arrêté sur Gabaon et la lune sur la vallée d’Ajalon, pour ne pas permettre aux amoréens et leurs alliés d’échapper à l’extermination, sur parole de Josué….

Les fidèles d’aujourd’hui doivent être beaucoup plus sages. Dans Marc 11 :22-23, Jésus leur dit : « ayez foi en dieu ... ; si quelqu’un dit à cette montagne  ôte-toi de là et jette-toi dans la mer  et s’il ne doute pas en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrivera, cela lui sera accordé ». Josué l’a fait d’un ton décidé, sans l’avoir lu dans la Bible comme nous… ! Et puisqu’il obéissait aux ordres du Seigneur, sa demande fut acceptée. Le Dieu d’Israël lui  accorda 24 heures de plus, et s’occupa Lui-même des ennemis, dont les amoréens. Jéhovah fit descendre de grosses pierres sur les ennemis ; 10 rois et leurs armées furent massacrés ;… Dieu sait prouver sa parole.

Esaïe a annoncé la naissance d’un fils en dehors de toutes les lois de la Nature qui ne faisait que lui donner tort. Mais, le Fils vint quand même par une vierge, comme l’avait annoncé Essaie 1 :1.

Ce n’est pas en vain que Jaïrus, chef de la synagogue, tombant aux pieds de Jésus, le suppliait de venir sauver sa fille qui était morte après une sérieuse maladie. Les parents de la fille et toute la foule furent bouleversés de voir une résurrection.

La femme à la perte de sang non plus, n’avait lu nulle part que toucher l’habit d’un Oint était un salut. La foi est souvent personnelle, comme le Salut.

Dommage, dit Branham, pour les esprits critiques. Personne ne peut les contenter. Même pas Dieu. Ils ne remarquent que les défauts d’une quelconque œuvre. Prêts ou loin  de Jésus, ils ne peuvent rien apercevoir. Alors que la Présence de l’Onction du Seigneur c’est déjà le ciel sur terre. La mécanique et la dynamique sont toujours là !

Des mormons sont venus eux-mêmes se donner à Jésus après avoir vécu finalement le surnaturel lors d’une chasse au puma, en compagnie du prophète Branham.

Mais, tout dépend de votre abord en premier lieu, a dit le modérateur le Pasteur MOSENDO avant d’inviter le Pasteur BARUTI pour la prière finale.

  

VENDREDI, 14 MARS 2014 : LES SOIXANTE-DIX SEMAINES DE DANIEL 

 LES INSTRUCTIONS DE GABRIEL A DANIEL  ( Pasteur Barutti )

 

Lecture (s) : Daniel 9,1 -22 

Le Pasteur remercie l’Eternel pour W. Marrion Branham…… grâce à ce prophète, nous avons reçu la révélation de tous les mystères de Dieu. A travers le prophète Jérémie, l’Eternel avait rappelé au peuple Juif qu’ils avaient dévié et étaient tombés dans la déchéance de l’idolâtrie… Mais, les juifs persévérèrent dans l’idolâtrie. Alors, l’Eternel leur annonça la sanction par le même Jérémie : l’humiliation, la tribulation, par un Roi païen, Nabucadnestar.

C’est tout simple : accepter la liberté et l’allégresse que seule la parole de Dieu donne, ou la tribulation et la perdition, par le péché.

La sanction des juifs était prévue pour durer 70 ans … mais, un roi Juif, du nom d’Ananias eut une inspiration démoniaque, et contesta le Prophète  Jérémie… Alors, l’Eternel renvoya Jérémie auprès du peuple juif qui avait cru à la contestation de leur Roi, pour leur répéter la sanction divine, cette fois renforcée encore, avec, en plus, la mort d’Ananias, leur Roi.

Et Nabucadnestar vint, avec ses armées ! Les Juifs et le Roi de l’époque, Sédécias, furent emportés en captivité. Entre temps, Ananias était mort, comme la prophétie de Jérémie le prédisait. 606-538 

La Déportation eut lieu à partir de 606. Et en 538, Daniel eût l’inspiration que la déportation ne devait plus durer … effectivement, il ne restait plus que 2 ans, sur les 70 ans de la condamnation. C’était donc au cours de la 68° semaine de la sanction annoncée par le Prophète Jérémie que Daniel présente sa requête au Seigneur Dieu d’Israël.

Et soixante-huit ans durant, certains juifs conservèrent leur entente avec le Maître de la vie, et Dieu d’Israël ! ils refusèrent de se mêler au monde.

Le pasteur dit qu’aujourd’hui, nous ne savons pas combien d’années nous restent pour l’enlèvement. Et nous ne le saurons jamais, comme Daniel, qui reçut l’information précise de l’Ange Gabriel.

Daniel avait prié jusqu’à ce que l’Eternel qui est disposé à nous délivrer de tout mal  réponde. Et c’est pareil à ce jour. L’Eternel ne change pas. Amen ! L’Eternel a déjà énoncé, promis. Dieu s’est engagé, dans ses promesses ! Reste à l’homme de secouer la promesse, et jusqu’à ce que Dieu lâche le contenu !

Malachie 4 dit que les pentecôtistes et les protestants sont anti christ, égarés ! C’est un « ainsi dit le seigneur » au § 130. Pas Branham, mais, l’Eternel en direct !

§96 Daniel ne faisait que se repentir, dit le pasteur. Mais, voilà qu’en réponse l’Eternel donne bien plus que l’absolution!

Voilà les merveilles de la prière, dit le pasteur ! L’éternel ne traite avec nous que quand nous retournons dans Sa Présence, Sa Parole !  L’Eternel, lui n’est pas sujet à la fatigue, et ne nous abandonnera pas, depuis qu’Il l’a promis !

C’est pourquoi Daniel, Abbednego, Meschak, Shadrak tinrent bon devant les menaces du Roi Nabucadnestar.

C’est à l’accomplissement de Luc 21,v24, le 7 mai 1946 que le temps des nations est arrivé à terme. Preuve, ce jour-là, alors que les Nations – Unies reconnaissent Israël comme Etat-membre, un Ange descend vers Branham, et lui donne la commission pour répandre la bonne nouvelle de l’enlèvement. Dans la mesure où l’Evangile de Jésus-Christ retournera désormais aux Juifs.

 

REFERENCES :

Lecture (s) : Daniel 9,1 -22

puis (Jérémie 21,7 ; 25, 4-12 ; 28,10),

Daniel 1,3-14

§§72-74 ;130

§§150 – 151

§ 130

 

 

DIMANCHE 16 MARS 2014 : LES SOIXANTE-DIX SEMAINES DE DANIEL 

 Les six buts de la visite de l’Ange Gabriel au prophète Daniel ( Révérend BARUTTI )

Lecture (s) : Daniel 9, 20-22

Après avoir remarqué qu’il devait rester 2 ans seulement de captivité à Babylone en lisant le prophète Jérémie, Daniel entre en prières pour expier son péché et celui du peuple juif. Et Gabriel lui est envoyé, dès qu’il a commencé sa prière.

Le pasteur souligne que cet enseignement du prophète Branham est pour l’église Epouse. Pas pour les juifs, aujourd’hui. D’où, les objectifs de la mission de Gabriel auprès de Daniel.

Et l’ange Gabriel explique pourquoi cette mission, cette visite à lui Daniel, sur la terre : Daniel est « un bien-aimé ».

Le pasteur motive cette affection par le fait que Daniel aimait lire la prophétie de Jérémie. Et, dit encore le pasteur, pourquoi ceux qui aiment lire le prophète aujourd’hui ne seraient-ils pas également les bien-aimés de l’Eternel ??

Ils le sont, rassure-t-il !

En outre, pourquoi les juifs devaient-ils retourner à Canaan ?

Non seulement pour être libres ; mais en plus, pour être bénis. Ça n’est pas hors d’Israël que les juifs sont bénis… !

A ce jour, aussi bien qu’alors, Israël de l’esprit ne peut être béni hors du Message qui lui a été envoyé.

Les six buts de Gabriel :

  1. Faire cesser les transgressions des juifs, qui ne faisaient que violer les pactes signés avec les Cieux. Comment ? En ouvrant à Israël l’intelligence, ou la vue !

Aujourd’hui encore, aujourd’hui même, Israël est de nouveau aveuglé. Mais pourquoi encore ? Parce que l’Eternel doit en finir avec le dernier sauvé des nations d’abord. C’est ensuite qu’Il repassera à Israël. Pas les juifs et les nations à la fois. Pendant qu’Israël est aveuglé et arraché, une branche sauvage a été greffée à la place d’Israël : les nations.

  1. Mettre fin à l’Incrédulité, ou le péché ; à l’époque de Jérémie, les juifs s’étaient tournés vers les idoles. Aujourd’hui, ils ont déclaré devant Ponce Pilate : « que le sang du Fils de Dieu retombe sur nous, et sur nos enfants ».
  2. Expier l’iniquité. C’est pour Israël de croire l’expiation faite par le Fils de Dieu, Jésus-Christ, et agréée par les Cieux. Zacharie 12,10 : l’esprit de grâce sur Israël. Ce sera le fruit du ministère de Moïse et d’Elie. Les juifs ne comprendront pas comment ils avaient pu rejeter ce qu’ils attendaient ;
  3. Ramener la Justice éternelle : entrer dans le Millenium. Disparition de la tentation de l’impudicité ; du satanisme ; des controverses ; Apocalypse 20. Satan sera enfermé dans un abîme mille ans durant. C’est là, la justice éternelle. Le millenium est le signe de l’expiation agréée. Ce sera le règne du Roi des Rois, avec les élus du Roi. Le règne, notre règne, c’est que nous aurons déjà, nous serons déjà dans le corps éternel, alors que le reste de la nature, les humains y compris, ne seront que dans le millenium ; mais à ce jour, l’espérance de vie est d’environ 70 ans, seulement …..Mais, comme l’a écrit Esaïe, en ce moment-là, personne ne construira sa maison pour que d’autres l’habitent après sa mort, tel qu’on le voit aujourd’hui ! Personne n’aura des enfants qui meurent….
  4. « Sceller la vision et la prophétie.» ne signifie pas la fin des visions et des prophéties, comme la disent les dénominations et leurs érudits théologiens.

En fait, dit Branham, ce sont les dénominations qui cherchent à arrêter la vision et la prophétie……. Contre eux-mêmes.

La vision et la prophétie ne devaient être scellées que pour les temps d’avant la Fin. Daniel 12 : « Toi Daniel, tiens secrètes ces paroles . A la 70è semaine, plusieurs, avec l’ouverture de la Parole, ou plutôt des paroles tenues secrètes jadis, plusieurs seront purifiées, élevées en connaissance… Mais, les méchants agiront méchamment… ! Ceux qui n’ont pas part à cette augmentation de la connaissance sont, dit le pasteur, en perte de vitesse.

  1. Oindre le Saint de Saint, le Très Haut ! Le Temple du Millenium.

Il ne s’agit pas d’oindre un homme .Les temps des nations, avec la récupération de la ville des Jérusalem par les Juifs, sont accompli. Luc 21,24. La prophétie de Daniel, ou plutôt le message de l’Archange Gabriel à Daniel est accompli maintenant. 

REFERENCES :

Daniel 9, 20-22

Zacharie 12,10 

Apoc. 11,3 ; 7,2

. Ez. 43, 6

Luc 21,24.

; Apoc 20.

Esaïe 65,18

§§ 42-43 ; 44 ;51

§ 107 :

§117 

§§ 108- 110-114 

Texte de l'équipe des rédacteurs de l'ACR

 

 

 

Le culte du 23 mars 2014 en image !

LES PHOTOS :

LE RETOUR DU PASTEUR KALUMBU APRES UN CONGE D’UN MOIS

1

 

CONSECRATION DES PASTEURS PAR LES ANCIENS....

1

1

 

ET LES TEMOIGNAGES …..

1

1

LES PHOTOS DE BUNIA (SUITE)

&

1

1

1

1

 

1

1

1

Campagne de Kisangani 2ème jour : Que des miracles !

LES PHOTOS

1

1

1

 

 

Campagne de Kisangani 1er jour : Les photos

LES PHOTOS.

1

1

1

1

1

MERCI SEIGNEUR POUR TA PRESENCE .....

LES PHOTOS DE BUNIA : SANS COMMENTAIRE !

JESUS EST VIVANT !

1

1  1

1

1

1

1

1

LE DOCTEUR JESUS EST TOUJOURS PRESENT AU RENDEZ VOUS

 

 

 

 

RETROSPECTIVE DU 17 AU 23 FEVRIER 2014

MERCREDI, 19 FEVRIER 2014. :LE DIEU QUI EST RICHE EN MISERICORDE   (Pasteur Barutti)

Lecture (s) Ephésiens 2, 1-20

Notre Sauveur, notre Seigneur, notre Père n’est pas que propriétaire de l’Or, de l’Argent, …Il est surtout Riche en Miséricorde. Et Il a besoin de chacun de Sens enfants. Il retrouvera chacun de ses enfants. D’ailleurs, Il a prédestiné Ses enfants au Salut. Dans ce sens il a équipé Ses  enfants avec ce qu’il faudra pour qu’ils Le reconnaissent.

Le Père Céleste prend toujours soin ! Dans toute occasion. Le signe distinctif de l’enfant de Dieu c’est d’être attiré par la Parole de Dieu. Et la vie qui se manifeste dans l’enfant de Dieu n’est que la manifestation d’un attribut de l’Eternel. §4848 Car, l’enfant de dieu vient de l’Eternel.

Le « Message du Temps de la Fin » est une manifestation de la Miséricorde de l’Eternel, comme l’Arche de Noé. Mais, alors, comme aujourd’hui, les êtres humains trouvent des prétextes pour ne pas appliquer les prescriptions de Dieu pour l’Age. Personne n’a de quoi se glorifier……..

 Dieu n’a Sa Miséricorde que pour Ses enfants. La Mer Rouge laisse passer Israël, et tue Pharaon et ses armées ; le Message du Noé sauve Noé et sa famille, et tue le reste de l’Humanité. L’Epée à deux tranchants… ! Ce que l’Eternel a placé dans une créature se manifestera comme le Créateur l’a programmé. Rien n’y sera modifié. Ce que le Créateur a fait, Il veille dessus, en tout point.

Mais ce que Dieu a programmé ne doit pas se manifester comme les humains s’y attendent… Un prédicateur ne doit pas nécessairement être éloquent… Moïse, un bègue, prêcha jusqu’à libérer Israël de l’oppression égyptienne. §50

Le don, c’est Dieu. Car Dieu n’est pas sans œuvre ! §36. Dieu n’est pas seulement la Parole ! C’est ainsi que le Prophète dit que dans cet Age de l’Epouse, nous avons vu Dieu, par Ses Œuvres ! §73

Tout ceci, c’est Sa Miséricorde. Nous le voyons encore.

Un enfant de Dieu, tout enfant de Dieu est bien un attribut de l’Eternel, d’où il vient. Tout croyant manifeste ainsi la Parole de Son Jour.

L’on ne manifestera pas la Parole d’un Jour passé, ou d’un Jour à venir. Mais, la Parole de son Heure. Incohérence impossible. 

VENDREDI, 21 FEVRIER 2014 « COMME VOTRE PERE, SOYEZ PARFAITS » (Rév. Barutti)

 Lecture (s) : Jean 1, 28-32 et  Matthieu 5, 14 

Du fait que l’Eglise de Christ est le Corps le plus malade, il faut alors, dit le pasteur, apporter de temps en temps, des remèdes…..

Les maladies commencent dans le Corps de Christ quand les gens en arrivent à croire que Jésus-Christ,… Jésus-Christ est toujours avec eux…, même quand ils sont en dehors de la Parole. Malachie 4 dit que les erreurs ne sont pas un motif suffisant pour rejeter un homme, ou le pasteur. Le devoir  de le soutenir demeure et demeurera toujours.

Et le Seigneur fait dire au pasteur que les erreurs sont là, et seront toujours là, afin de voir la nature des croyants, de chaque croyant, se manifester devant la Face de l’Eternel : qui comprend l’erreur ; et qui saisit l’occasion pour combattre le frère placé à la tête de l’église locale… ? Deux qui se retrouvent dans le Corps Mystique de Christ ne peuvent se combattre, dit le pasteur. Infaisable ! C’est pourquoi les enfants de Dieu sont déjà prédestinés à vivre en communion.

Ce qu’il y a à critiquer et à haïr, c’est le Mal ; c’est le péché. Quiconque croit au Message de Malachie 4 est un invité du Seigneur ; un invité aux Noces de l’Agneau. A la place de critiquer le prochain, critiquons-nous nous même, en rapport avec la Volonté de l’Eternel. Là est le Défi à relever pour chacun ! Mais, dit le prédicateur, chacun trouvera ce qu’il aime chercher. Soit le Mal ; soit le Bien. Et toujours, il le trouvera, comme le disent les Ecritures… !

L’être humain a du bon, et du mauvais. Ainsi, on trouvera toujours en l’homme ce que l’on voudra trouver. Les qualités , ou les défauts.  Un membre du Corps Mystique du Seigneur ne peut avoir de méchanceté. Sinon, comment la Colombe le conduira-t-elle ? Aussitôt que la méchanceté vient, et est laissée, la Colombe de Dieu, l’Esprit de Dieu s’en va ! Et justement, là est le piège de Satan. C’est l’opportunité, le pain béni de Satan… D’où, pour le vaincre, il faut éviter toute tentative de la méchanceté, de la rancœur, … pour ne pas offrir un espace à l’Impie, être vigilant aux débordements de tout genre, pour ne pas qe retrouver en dehors. Et pour transcender les troubles, c’est la Prière, la Force supérieure au Monde…. Elle change toute chose ! Faisons tout, pour ne jamais perdre la conduite de l’Esprit du Dieu Très Haut ! Et soyons Lumière là où nous nous retrouvons. 

REFERENCES :

« Qu’est-ce que le Saint-Esprit ? » §3

« Une délivrance totale » §27 « La Soif » §160

« Les Fils de Dieu manifestés » §125

« La Loi et la Grâce » §126

« Le Pouvoir de Dieu pour transformer » §56

« Le Respect » §226

 

DIMANCHE, 23 FEVRIER 2014

RAPPORT DU VOYAGE MISSIONNAIRE A MUANDA

Départ : Jeudi 13 février 2014, par avion

Prédication : L’unité. 32 personnes ont donné leur vie au Seigneur Jésus-Christ.

Le pasteur rend compte que le Seigneur l’a amené à demander pardon au Pasteur Ekofo publiquement pendant le Culte. Y compris tous ceux qui avaient déjà une dent contre Ekofo. Après Muanda, le Pasteur Barutti s’est rendu à Banana, à l’Eglise du Pasteur Mavungu. 17 personnes ont donné leur vie au Seigneur.

Retour à Muanda. Samedi, Campagne, il a prêché sur « Ce qui est écrit est écrit !

Guérisons :

-         Mama Jovite maux de tête depuis 8 ans ;

-         Frère Damas, huit ans de folie ;

-         Sr Rosie Mukalabaya, démon de colère et de suicide ;

-         Une jeune fille a été guérie de l’emprise d’une sirène male et de sorcellerie ;

-         Mama Pascaline, sinusite et insomnie chronique ;

-         Shomi Mabiala, 13 ans sans enfant avec sa femme.

-         Sr Ginette Malela guérie de folie

-          

Témoignage : un couple avait vu dans un songe qu’il posait son problème au Pasteur Barutti ; et que le pasteur leur avait dit qu’ils auraient une fille. Aujourd’hui c’est chose faite. Le pasteur a trouvé cette sœur qui l’avait rencontré en songe déjà grosse. Et le pasteur après avoir écouté ce témoignage leur avait dit de donner à l’enfant le nom de son épouse, Bazenga, si c’était une fille. 

 PREDICATION : L’AGNEAU ET LA COLOMBE ( Rév. Barutti )

Lecture (s) : Jean 1, 32

Une prédication sur la condition de l’Eglise aujourd’hui. Le Corps le plus malade.

Ce titre, c’est aussi « L’Eglise et Sa Condition ». Chacun doit se retrouver dans l’Agneau. Agneau, ou Colombe ? D’ailleurs, nous venons à l’église pour nous améliorer. De jour en jour ; de meilleurs voisins ; de meilleurs citoyens ; de meilleurs parents ; …

Le pasteur dit prêcher ce sermon comme sa toute dernière prédication, afin d’amener les gens, tout un chacun, à l’Enlèvement.

Comme le Corps est malade, il faut certainement un remède. Que chacun soit guéri, surtout dans l’âme. Car, dit-il quand l’âme est guérie, c’est définitivement. Chacun doit être agneau, car la Colombe ne peut descendre que sur l’agneau. Pourquoi ? Parce que l’agneau est malléable par la Colombe, Le Saint-Esprit.il n’a pas le cou raide…

La Colombe ne viendra pas sur le bouc, rebelle. C’est le type de la Paix ; de l’Amour. Le Corbeau, à la différence, est le type Hypocrite En rapport avec ces types, le pasteur dit que c’est une question de nature intrinsèque d’une personne. La nature intrinsèque se manifestera, quoi qu’il en soit… !

L’Eternel veut encore ce matin que Son Eglise soit un agneau, sur lequel la Colombe vient se poser. La nature doit s’améliorer, changer, s’il le faut…, afin que la conformité ou l’identité entre l’être humain et le Saint-Esprit soit rétablie. Comment y parvenir ?

Le Chemin c’est l’écoute de la Parole Parlée ; l’église. C’est pourquoi nous venons à l’église sans cesse ; nous devons prier sans cesse.

 L’agneau laisse ses droits être violés… sachant que celui ou celle qui lui cause ce tort n’échappera pas au Seigneur ! Jamais ! Ni hier, ni aujourd’hui, ni demain.

Dieu laisse venir ces choses pour que la foi dans Ses Promesses soit appliquée. Le prophète dit que la condition de l’église est telle à cause de la forte présence de boucs ; de loups, de porcs ; ….., parmi les enfants de Dieu.

A propos de natures des gens, ceux qui aspirent au mariage doivent particulièrement y veiller. Etre sûr que le futur conjoint est d’une nature compatible à la sienne propre. La Colombe, dit W. Branham, ne supporte même pas un début de colère. Elle s’envole tout de suite… Et à cette occasion, c’est plus que jamais le contact avec le Seigneur Jésus qui est là avec nous, qu’il faut à l’homme.

Devant les épreuves, le Tronc ne se voit pas, aujourd’hui ; le Tronc ne porte pas de fruit… Ce sont plutôt ses Sarments qui sont faits pour porter les fruits.

 Et le pasteur stigmatise le cas de mépris dans les églises… Cause des divisions des églises. De la colère ; des critiques ; du mépris ; de la haine ; … de mauvais fruits.

Repentons-nous, dit le pasteur. Le Saint-Esprit n’attend que cela, pour nous réinvestir, nous remplir. Car, la nature ne changera pas sous le seul effet du départ, de l’enlèvement, …L’Epouse doit, chaque jour, se préparer 

REFERENCES : : L’AGNEAU ET LA COLOMBE§21§28§§28-33. §§44-45 ; 61-62 ; 90

 

 

NOUVELLES :

  • UNE MISE AU POINT SUR LE 28 FEVRIER, PAR LE REVEREND MUSENDO

-         17 mars 1963 : début de la Prédication sur les Sceaux…

24 : fin avec le 4è Sceaux.

Et la date du 28 n’est pas celle où Branham reçut la constellation des Sept Anges, à la chasse…  Car, la date du 28 février de chaque année est dans la période d’interdiction de la chasse sur tout le territoire des Etats-Unis.

  • A l’occasion de la dédicace prochaine du nouveau Tabernacle de l’ACR,

le Pasteur Barutti demande à tous ceux qui peuvent composer un poème de le faire déjà….

  • Le Pasteur Tshimina, de l’Assemblée de Ngiri Ngiri, est décédé le mardi  18 Février 2014. Le corps sortira de la morgue demain 24 Février, et sera exposé au Tabernacle La Moisson, du Pasteur Amisi, au quartier Type K. Le lendemain, le corps sera transporté à Tshikapa, dans la province du Kasai Occifental.

Texte  de l'Equipe des rédacteurs

 

 

Les photos de Muanda fevrier 2014 (Suite)

LE SEJOUR DU REVEREND BARUTTI A MUANDA EN IMAGES.

LES CIVILITES DU REVEREND BARUTTI A L'AUTORITE

1

 

1

A L'AUBERGE ....

1

A L'EGLISE ....

1

REUNION AUTOUR DE L'ANCIEN .....

 1

 

1

 

1

 

1

ET VOICI LE RESULTAT ....

1

MERCI SEIGNEUR POUR LA PAIX ......

 

 

 

RETROSPECTIVE DU 10 AU 16 FEVRIER 2014

MERCREDI 12 FEVRIER 2014 : Bande WM Branham « L’UNION INVISIBLE DE L’EPOUSE DE JESUS » (suite)

 La manière dont l’Eglise s’y prend dans l’union avec Dieu n’est pas la bonne, a déclaré le Prophète Branham le jeudi 25/11/1965.Depuis l’Eden, l’Eglise manque à tous ses devoirs. Il est urgent qu’elle se ressaisisse en tant que mariée toujours liée à son Epoux.

En effet, des hommes de la même nature que vous, ABEL, SETH, NOE, MOÏSE, PIERRE, JEAN, ABRAHAM, JOEL, REBECCA, ISAAC et beaucoup d’autres sont restés à la hauteur de la DAME ELUE, rappelle Branham. Ils n’ont jamais publié que leur nourriture était de faire la volonté de Dieu, de protéger la prière, la Parole et son Auteur. Prêts à tous les sacrifices afin que d’autres âmes puissent recevoir le don céleste. Tout en manifestant aux hommes l’Esprit du Maître, de telle sorte que le Monde arrive à glorifier son Créateur. Comme Daniel 5 : 12 ; 4 : 27, marchant avec Esprit, confiance, persévérance, fermeté, obéissance, justice et sainteté ; condamnant, crucifiant également le monde, le vieil homme intérieur, la convoitise, la séduction, l’impunité, l’inquiétude, les démons, le péché, l’adultère et toute forme de souillure. Ils ont tous appartenu à Dieu, non à la mode  Holly Wood , le contrôle des naissances, à la beauté artificiel à la Jézabel, à la théologie…

Pour Dieu, la vie est sacrée. Que le Chrétien reprenne courage. Qu’il remplisse son cœur de la parole de Dieu. C’est la parole seule qu’il doit écouter et non la religion ou la dénomination.

Le dernier grain doit ressembler au premier qui a été mis à terre. Sa vie de chaque jour doit être un témoignage de pureté. Même au milieu de tracas de la vie, le croyant doit tout faire pour que l’Invisible devienne Visible. Au lieu de construire des temples, villes… sa mission reste celle de prêcher l’Evangile vierge tel que le Seigneur l’a assigné à l’Epouse Parole de tous les âges. Au chrétien de trouver sa joie dans le Seigneur et non dans le monde. 

VENDREDI 14 ET DIMANCHE 16 FEVRIER 2014 : LE TEMPS DE DECISION ouLe Choix et la Décision / Rév. MUSENDO

Dans la vie, il arrive toujours un temps où il nous faut exprimer notre position ; notre choix.

Des moments qui n’admettent pas de neutralité, ni d’hésitation. Le choix est l’expression d’une préférence personnelle, dit le prédicateur.

 Le mode de vie ; l’instruction ; … sont des préférences personnelles ; des choix personnels.

La destination éternelle est aussi un choix. Le Prophète prévient que tout ce qui est petit croira… Donc, ne pas minimiser un mal parce qu’il est encore minime.

Dans le choix d’un épouse, il faut de e baser sur le caractère  dela femme.

Mais, les choix sont porteurs de renoncements pénibles…Et il semble que les choix ne vous réservent jamais toutes vos attentes… !!

Le Choix de l’épouse doit reposer, en dernier ressort, sur le caractère de l’épouse. Le choix d’une église repose sur la vie du pasteur, et sur la vie des membres de l’église. L’église, dit le prédicateur, ce ne sont  pas les infrastructures, les bâtiments, … Ce sont les personnes.

La marque de la Bête ne sera pas physique…

Ce sera question de s’allier, ou adhérer à une organisation, la Marque de la Bête. Le Sceau sur le front, c’est l’adhésion aux doctrines du Conseil Mondial des Eglises. La marque sur la main, c’est le passage aux actes prescrits par la Bête… ! Le Choix de la Doctrine…

Pour revenir au choix du conjoint, le prophète dit que si le jeune homme est fidèle au Seigneur, il lui faudra aussi une fille fidèle à Dieu. La Profondeur appelle la profondeur.

 Abraham dut chercher parmi ses serviteurs lequel envoyer pour choisir une fille, dans sa nation, pour le mariage d’Isaac.

De même l’Eternel n’envoi pas n’importe qui pour l’Epouse de Son Fils. Un tel Serviteur devra être loyal ; fidèle ; juste ; droit.

L’Epouse, quant à elle, détient la décision. Elle a été choisie. Mais, l’on ne choisira   pas  pour elle. La décision valable, qui compte, vient de l’appelé. Il/elle a reçu l’appel, et doit exprimer son opinion. Si, pour décider, l’on doit demander à Dieu de Se prononcer sur un signe qu’on Lui propose…, étant donné que l’être humain est limité, dit le pasteur, donnons à l’Eternel un Signe spirituel, pas évident à réaliser… C’est ce que fit Eliezer. Car, l’Eternel est Bon et Omniscient, Omniprésent. 

REFERENCES :

 « Le Choix d’une Epouse » §§ 31 ; 34 ; 61 ; 36 ; 52-54 ; 383 ; 23

« Soyez certain de Dieu » §6

« Q&R 15/05/1954 » §27 ; 72

« Ecoutez Sa Voix » §§ 100 ; 101

       05/10/1958

« Le Temps de décision » §§ 31 ; 33 

NOUVELLES :

  • COMMUNIQUE SUR LES MESURES DU GOUVERNEMENT…

Ce  dimanche  est  le dernier jour où nous nous réunissons comme à l’habitude, a dit le Président du Conseil des diacres, l’Honorable Ekuka.

 A partir du dimanche prochain, 23 février, plus de chaises et des frères  ou sœurs aux abords de la chaussée. Ceux qui s’y mettent d’habitude seront orientés à la cave du Tabernacle en construction, où il y a + 4.500  places… Ils y suivront le culte par des baffles installés là-bas, en attendant les écrans de télévision. Il y aura des Diacres pour y assurer l’ordre.

 Mais, les présentations des frères ou sœurs du haut de la chaire, y compris des  serviteurs de Dieu, pour une raison ou une autre, se feront dans l’ancien Tabernacle….

Quant aux sièges dans la cave, l’église a pris l’engagement d’apprêter d’abord 1.000 chaises. Ce qui signifie que les autres peuvent apporter leurs propres chaises. Des chaises sans accoudoir, de préférence, pour raison d’espace.

Et comme  cela ne   saura   suffire, des   chaises   de   location   sont pourvues par l’église. Ces dispositions pratiques concernent le 1er Culte de Dimanche.

  • LE PASTEUR BARUTTI A MUANDA

Après Mbandaka et Gemena, le pasteur Barutti a repris son baton de pelerin, pour se rendre à Muanda, dans la Province du Bas- Congo.

Là-bas, il aurait organisé une Campagne d’évangélisation, comme à Mbandaka, tout récemment.


Les photos du séjour de BK à Muanda

A L'aéroport ....

1

2

1

1

Dans la cité de Muanda

1

A l'église ....

1

1

1

Présentation officielle du Pasteur Ekofo par l'ancien  ....

1

 

 

 

RETROSPECTIVE DU 03 AU 09/02/2014

MERCREDI 5 FEVRIER 2014 : BANDE « Ayez La Foi en Dieu » (Rév. Barutti)

Ecriture : Marc 11 : 20-25

 Etre enraciné et accroché à christ vous amène à la Réussite. Telle est la déclaration du Prophète de Dieu Branham.

Jésus n’est pas habituel, car Il demeure le Miraculeux. Voilà pourquoi, en ayant la foi en Lui, vous devez dire merci même dans des choses ordinaires que Dieu vous donne. Mais, comme Job, un chrétien doit savoir endurer et résister devant toutes circonstances, dit l’orateur.

Paul, un grand Apôtre de Jésus-Christ a imploré la miséricorde de Dieu pour sa délivrance, mais Dieu Lui répondit « Ma grâce te suffit ! ». C’est pourquoi vous devez croire que Dieu est Le Secours qui ne manque jamais dans la détresse,   car Il connait tout. Croyez que toutes les promesses de la Bible sont pour vous dit Barutti Kasongo qui raconte l’histoire d’un homme qui n’avait pas de bras et de jambes ; mais, qui a eu la révélation que la Grâce de Dieu suffisait pour Lui. Et Dieu L’a béni après avoir cru à La Parole.

Pierre a marché sur l’eau. Mais, quand il a regardé à Lui-même, il a foncé dans l’eau car il devait placer sa confiance en Jésus qui Lui a ordonné de marcher sur l’eau.  

En ce qui concerne le pardon, dit le Pasteur Barutti, pardonnez toujours Les autres leurs offenses et Dieu vous agréera.

Quand vous croyez et cela jusque dans l’âme, vous obtiendrez ce que vous demandez à Dieu. La guérison se trouve en vous car il est écrit : « Par Ses meurtrissures  vous avez été guéris ».

Concernant la guérison, ne regardez pas aux symptômes une fois qu’on a prié pour vous. Mais, faites retourner à l’expéditeur cette maladie et acceptez la guérison dans la prière.

Il suffit de croire à ce qui est écrit, et tout est fini. Car, ce qui est écrit, est écrit, déclare le Prédicateur.

Le Prophète dit : « La seule façon de vaincre est de croire La Parole dans notre esprit, et dans tout notre cœur et même dans notre pensée afin de triompher dans toutes les circonstances  « Tout est possible à celui qui croit Jésus, en maudissant le figuier, apporte un enseignement concret pour amener les disciples à placer leur foi en la Parole.

« Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu et vous le verrez s’accomplir ».

Branham a demandé à Dieu que les écureuils apparaissent dans un buisson où il est impossible que ces animaux puissent vivre. Ayant eu foi en sa prière, la chose fut accomplie.

Si vous voulez qu’Il travaille et qu’Il vous guérisse, pardonnez les autres, dit le Rév. Barutti. Alors Il se manifestera en vous. Devenez donc chrétien.

REFERENCES :

 II Corinthiens 5.

 Marc 9 : 23

 VENDREDI, 07 FEVRIER 2014 : TOURNER LES REGARDS VERS JESUS (Pasteur KALUMBU)

Le Message de William Marrion Branham, dit le prédicateur, c’est le Royaume de Dieu ; Dieu Lui-même dans Branham. Le Royaume sans fin. C’est pourquoi le Message écrase toutes les doctrines, … quelles qu’elles soient.

Tout n’attend que Jésus-Christ, pour s’accomplir. Car Jésus-Christ, c’est l’accomplissement que Jésus-Christ, pour s’accomplir Car Jésus-Christ, c’est l’accomplissement de tout. Il ne nous est demandé qu’à tourner notre être intérieur à Jésus-Christ.

Pour tourner les regards vers quelqu’un, il faut connaître ce qu’il est, afin de ne pas se tromper.

 Aujourd’hui, comment est Jésus, afin que nous puissions tourner nos regards vers Lui, dit le pasteur… ?  En tout cas, ce n’est pas,  aujourd’hui « un enfant nous est né », dit-il encore. Aujourd’hui, Il est la Promesse d’aujourd’hui. C’est ce que chacun doit répéter…

Le pasteur évoque le cas du fils de Zacharie. le prophète Jean Baptiste… Quand les pharisiens lui font pression pour qu’il décline son identité, dit le pasteur, l’homme ne leur a pas dit qu’il s’appelait Jean Baptiste…

 ! Que fit-il ? Il récita la Parole prophétique qui disait : « Je suis la Voix qui crie dans le désert : Aplanissez la Voie du Seigneur ». Voilà la réaction d’un fils, ou d’une fille de Dieu : décliner la Parole qui s’accomplit en ce moment ; la Promesse du moment !

Le pasteur dit aussi que dans le Message de l’Heure, il est écrit qu’il arrivera un moment où il paraitra que le Message n’est plus agissant… Mais, en ce moment-là, faisons attention, pour voir ce qui se passe en réalité. La Parole qui vient de l’Eternité est aujourd’hui à Kinshasa…

Si l’Epouse n’est pas séduite, ce n’est pas parce qu’elle a des capacités pour faire fasse à la séduction. C’est parce qu’il y a une Parole qui l’a dit pour  l’épouse…!

§§139 ; 145 ; 16 ; 175 ; 230

La Parole est complète … C’est pourquoi, si un Sujet est hors bible, ne nous  y intéressons même pas. Il n’y a rien en dehors de la Parole Créatrice de choses. Nous ne pouvons voir Jésus-Christ correctement que nous mettons les lunettes de la Parole. Jean Baptiste s’était présenté de cette manière.

Le Prophète dit que quiconque regarde Jésus-Christ hors des Ecritures ne voit rien. Dès lors, dit le prophète, une telle personne ne croitra pas. Elle n’avancera pas. Car, c’est Christ qui nous donne l’être et le mouvement. Surtout, au moment où l’on vient à la Parole. Simon devenu Pierre, dès le début, a vu l’Omniscient, qui pouvait lui dire qu’il était le fils d’un certain Jonas ; Nathanaël a vu aussi le Messie ; la femme samaritaine également ; …Car chacun d’eux a vu l’homme accomplir les Ecritures devant leurs yeux !

C’est dire que nul ne peut rencontrer la Parole sans l’identifier… Car, la Parole, le Seigneur,… ne se cache pas à ceux qu’Il Lui-même attirés. Les autres, dit le pasteur, viennent à la Parole, et font comme les gens qui virent Jean et Pierre ordonner à un paralytique de se mettre débout et de marcher comme tout le monde… Ces gens apportèrent des bœufs, pour adorer Pierre et Jean qu’ils appelèrent des dieux… Ils ne virent pas ce que la Parole avait promis, à savoir que quiconque croit Lui en fera ce que Lui-même avait fait !!

Le signe indiscutable de la Présence de l’Eternel, c’est de voir la Parole s’accomplir. L’Eternel confirmant Sa Parole.

C’est bien de tourner les regards vers Jésus-Christ. Mais, encore faudra-t-il  Le voir… !! Pas une certaine créature ; un simple fait naturel.

 

DIMANCHE 9 FEVRIER 2014

RAPPORT DU VOYAGE MISSIONNAIRE DE PASTEUR BARUTTI  EFFECTUE A MBANDAKA   ET A GEMENA

MBANDAKA

Le Pasteur commence par transmettre à l’ACR les salutations des frères de l’Equateur… : Mbandaka, Lisala, Gemena, Bumba, Zongo, Worobe, … et même de Bangui, En République Centrafricaine.

Vu l’insécurité qui règne dans les autres pays, le pasteur exhorte l’église de l’ACR à prier pour nos frères de Centrafrique ; puis de remercier le Seigneur pour la Paix en République Démocratique du Congo !

Départ de Kinshasa : Mercredi 29 Janvier 2014

Retour : Mercredi 05 Févier 2014

De tous les voyages à l’Equateur, Barutti Kasongo dit que c’est le plus béni… Même plus que ses voyages à Lodja. Des foules ont trotté sur 7 Kms, sans désemparer, pour suivre la voiture du Pasteur.

A l’Assemblée Chrétienne de Mbandaka, la construction du Tabernacle va bon train, a encore mentionné le Pasteur.

1er Jour : prédication : « L’Unité » Mais dès l’arrivée à Mbandaka, actions de grâce faite par le Seigneur aux sœurs Nadège, Marine et Justine souffrant respectivement d’une maladie à opérer ; d’un gonflement de doigt ; et de glaucome, qui ont été guéris.

Après la prédication, le soir même, 63 personnes étaient baptisées.

Sœur Christine  guérie d’une Maladie du cœur ;

: Elodie Wetshi : Ombre de la mort chassée.

 2ème jour : Prédication : « La Paix que Dieu donne »

- Elima Pauline guérie de rhumatisme ;

- Mama Ingele guérie de goître ;

- Mama Ingele guérie de carie dentaire ;

- Chimène Chindo guérie de goître ;

- Mama Caro venue de Lolanga, guérie d’un aveuglement de quinze ans, … Mais avant même d’être guérie, elle affirmera avoir vu un homme qui l’a touchée… C’est après qu’elle a recouvert sa vue !

- Un enfant de cinq ans né sourd muet, guéri sur place.

 

GEMENA

Même accueil.

Dimanche 2 Février, Prédication : «  La Parole Parlée est la Semence originelle »

- Sœur Mireille guérie de maux de ventre ;

- Sœur Louise Ekobota, guérie d’hémiplégie ;

- Alain Kasawa, guérie d’hernie ;

- Sœur Fifi Ebisa, délivrée du mari de nuit qu’elle a d’ailleurs vu fuir ! après avoir eu dit-elle, cinq enfants avec le démon ;

- Sœur Micheline Mozimo, bronchite ;

-  Frère Kaleb, hernie

-  Frère Miché Gérard, hernie chassée après 7 ans.

Le pasteur a été reçu par le Commissaire de District, du Sud Ubangi, Monsieur Kamulete Mande.

Puis il a prêché sur « l’Unité ».

31 personnes converties.

- Maman Sombo, guérie de jambe malade Efaso Joseph dont l’enfant avait reçu la sorcellerie… Mais, l’enfant a révélé la chose à son père. Puis, l’enfant a été présenté à des féticheurs, hommes de Dieu, … Mais, sans suite.

- Alors, pendant cette prédication, l’enfant verra la personne qui lui avait  transmis la sorcellerie venir reprendre la chose ! Et l’enfant le dit à son père, et ce dernier au Pasteur Barutti, à qui elle a répété la chose.

 

Mais, il y a des années, alors qu’il était à Bokata, une femme de de Gosuma était venue voir le Pasteur Barutti afin qu’il prie pour elle, contre sa stérilité… Cette femme est venue lui rappeler qu’il avait alors dit : «  Tu auras aussi un enfant. Ce sera une fille ». Et la femme a apporté cet enfant. Mais, à l’époque, le pasteur avait également dit : « tu donneras à cet enfant le nom de ma mère ». Alors, elle a demandé au Pasteur de lui révéler ce nom de sa mère, afin qu’on cesse de l’appeler « mama na Baruti ». Alors le pasteur lui dit « Mwali » ! Le Pasteur s’en est vraiment étonné lui-même… ! En plus, on lui a apporté aussi la fille d’un pasteur qui avait eu un pouce coupé par l’hélice d’un  groupe électrogène, il y a des années. Ce qui l’a étonné aussi : le doigt a complètement été restauré ! De telle sorte que personne ne peut, à ce jour distinguer les deux pouces ! Dieu a tout restauré. Il l’avait fait aussi avec William Branham.

 

PREDICATION : « QUI DITES-VOUS QUE C’EST ? » / Pasteur Barutti

Lecture (s) : Matthieu 21, 10

 

Les juifs avaient reçu de Dieu une Promesse d’un Messie. Et que ce Messie aurait la plénitude de l’Eternel. Et ce Messie est venu, accomplissant tout ce qui lui était prescrit. Mais, dit le Pasteur Barutti, un problème demeurait chez les Juifs : le corps physique du Messie… Car ils le trouvaient familier, semblable à eux tous… alors, ils se sont habitués, malgré les prodiges et la connaissance incroyables que le Messie manifestait tous les jours en Israël.

Ce qui est promis, c’est ce qui est à l’intérieur, et se manifeste. L’extérieur change, de personne en personne… Celui qui est à l’intérieur, qui se manifeste, … est le Même Hier ; aujourd’hui ; et éternellement.

Mais aujourd’hui, les signes bibliques de l’accomplissement des temps des Nations sont tous réunis, exactement comme le Messie les avait exposés.

Alors, que chacune de vous, chacun de nous, … reprenne conscience. Parlons seulement de la Parole ; esquivons les causeries sur les gens ; laissons à Jésus-Christ Sa Place n° 1 ! Alors, le Messie d’Israël Se fera chair en chacun et chacune de nous, comme le Seigneur l’a voulu, en nous créant à Son Image.

Le pasteur dit que sans une vigilance permanente, les gens auront chacun, sa doctrine. Il n’y a qu’un Seul Messie ; un Seul Prophète dans l’Age. Et l’Eternel ne prend jamais en compte ce que pensent et ce que font les gens… Car les pensées des gens et leurs voies ne sont pas le Siennes !!!

Ne pas croire à l’envoyé de l’Eternel n’est même pas vu par Dieu. Il continue avec ceux qui croient. Et ceux-ci avancent avec Lui.

Le Pasteur Barutti rappelle des choses bizarres, c’est-à-dire surnaturelles, vécues dans sa vie : la Résurrection de sa mère après l’avoir accouché ; la Colonne de Feu qui apparait devant le groupe où il se trouve, à Nswala I/Bandalungwa, en 1974, alors qu’il venait de découvrir le Message de l’Age ; la Voix qui lui dit d’aller en chambre et de fermer la porte, avant de lui donner 3 Clés : une contre les fausses doctrines ; une pour la guérison divine sans imposition des mains ; et enfin une clé pour la Prédication du Message du Temps de la Fin.

Et Dieu a activé et utilisé lui-même Barutti au moyen de ces trois clés. Il l’a fait ; il fera tout !

Que pouvons- nous en penser ? Est-ce pour Barutti seul ? Retenir, ou négliger ?

A Lingwala, pendant qu’ils étaient avec le Pasteur Mbombo ; le Frère Kuntwala  ,chez l’Actuel Pasteur Kapuku « Souris » de l’Assemblée de la 18ème rue Limete, pour discuter sur la véracité ou non du Message du Temps de la Fin  avec le groupe du pasteur Kapuku, alors Pasteur d’un  groupe de prière,  … un oiseau précédé par un vent vint se poser sur sa tête… ! Un oiseau indifférent aux discussions, car il avait continué à se tenir sur la tete de Barutii, malgré les vociférations…De telle sore que, finalement, Kapuku, effrayé par cet oiseau inhabituel, finit par interrompre les débats, renvoyant le rendez-vous à plus tard, sous le prétexte  que son groupe ne s’était pas consacré comme le groupe de Barutti !

 Kapuku ne s’est jamais consacré par la suite, car il n’a jamais rappelé Barutti et son groupe au rendez-vous promis……

Aujourd’hui, ce Kapuku est croyant du Message, Pasteur à la 18ème Rue. Lui qui avait traité les croyants du Message de magiciens.

Le pasteur lance une vibrante interpellation à son église, pour l’exhorter à ne pas s’habituer à cette indiscutable présence de l’Eternel  parmi ceux qui croient totalement et sincèrement à ce que le prophète de Malachie 4 avait prêché.

REFERENCES :

« Qui dites-vous que c’est ? §§ 69-75 ; 124 ; 129 ; 141 ; 208.

NOUVELLES

  • Le Pasteur Kalumbu prend son congé annuel

Le Révérend Kalumbu annonce à l’église qu’à partir de ce vendredi 14 Février, il entre en congé. Et il ne sait pas où le Seigneur le conduira durant ces jours

Même s’il est ici à Kinshasa, que nul ne s’achoppe de ne pas le voir à l’Assemblée.

Même pour prier pour ceux qui seront dans le besoin………., il en parlera avec le Pasteur Barutti.

Pour tout cela fera, dit-il, le Pasteur Musendo aura une tâche plus lourde. Que l’église prie pour lui.

  • Le pasteur révèle qu’hier, une femme qui avait suivi par la T.V. les miracles faits par le Seigneur à l’Equateur en faveur des gens qui étaient dans le besoin, est venue chercher le Pasteur Barutti pour son cas à elle… En effet, son fils était devenu fou en Afrique du Sud, et était renvoyé en RDC…

Elle cherchait sa guérison auprès de ce Dieu qui a guéri des gens à l’Equateur.

Alors, le Diacre Mukeba qui connaissait l’emploi du temps du Pasteur Barutti ne voulut pas le laisser entrer. Mais, il lui demandera si elle avait sur elle un objet sur lequel le Pasteur Barutti pouvait prier pour la guérison de l’enfant (du nom de Katende). On lui présentera la photo du malade. Alors, la photo fut apportée au Pasteur qui imposa ses mains dessus, dans la prière, disant : « Seigneur Jésus-Christ, moi je place ma main sur une photo. Mais toi, place ta main sur le malade, et guéris-le »…

Le soir ,la femme va appeler l’Honorable Mukeba au téléphone, pour lui dire qu’il y avait chez elle grande fête… Pourquoi, demande l’honorable Mukeba qui a vu la dame, telle qu’elle était abattue par la situation de son fils. ?

« Le fou est complètement délivré », lui répond-on, d’un trait ! C’était vraiment une guérison miracle comme nous aimons en bénéficier !

 

EVENEMENT : L’ACR PERD TROIS DE SES INFLUANTS MEMBRES

  • Le Pasteur Barutti a annoncé à l’ACR que trois serviteurs Dieu de l’ACR ne sont plus à compter parmi les membres de l’église….

Il s’agit du pasteur Landu ; des Administrateurs Tshibangu Christian et Ilunga Mbiye, qui ont émigré aux Etats-Unis.

 Selon la Loi américaine, des étrangers établis régulièrement sur le sol des Etats-Unis peuvent faire venir leurs proches, pour un établissement définitif aux Etats-Unis. Donc pouvant facilement obtenir la nationalité américaine.

C’est dans ce cadre qu’ils ont émigré aux Etats Unis, selon les explications du Pasteur.

Texte: Equipe des rédacteurs de l'ACR

Actualités
Pour suivre la ligne de prière du 26.07.2015, cliquez...
Pour suivre " L'ETAT PRESENT DE MON MINISTERE " du...
Pour suivre " LE TROISIEME PULL " avec le pasteur...
Pour suivre " Réfléchissons sur nos voies " prêchée...
Témoignages
Docteur Jésus à Kikwit. BK en parle ! Cliquez sur ce...
Pour suivre l'émission " Docteur Jésus " sur...
Programme de l'Eglise
                           JOURS DE CULTE
MERCREDI DE 17 HEURES A 19 HEURES 30'
VENDREDI DE 17 HEURES A 19 HEURES 30'
DIMANCHE                  Culte de
           8 h 30' à 12 h 30'
                  AUDIENCE PASTEUR BARUTI
CHAQUE MARDI ET JEUDI A PARTIR DE 10 HEURE
                  AUDIENCE PASTEURS ASSOCIES
PAST. NLANDU    Mardi et Jeudi de 10h à 16h
   
PAST. MUSENDO Mercredi et Vendredi de 10h à 16h
 Grandes lignes
Le Doyen des anciens Baruti Kasongo et le pasteur...
  Message de l’unité du Pasteur Baruti, Doyen des...
La révélation des Sept Tonnerres selon Frère Branham...
Réunion des ministres Unis autour de leur évêque...
  Le pasteur Baruti dénonce certaines fausses...
Espace TV [ la RTVA ]
Annonces
tab